Des nihilistes russes à al-Qaïda. Le côté sombre du politiquement correct


En faisant la promotion d’une culture du relativisme et en niant l’importance d’une vérité objective, le politiquement correct a semé les graines des catastrophes d’aujourd’hui.

Par Vladimir Golstein – Le 21 décembre 2016 – Source The Duran

Attention. Je soutiens la liberté de parole, pas le politiquement correct.

Un fantôme hante l’Europe – et ce n’est pas le fantôme du communisme. Le rêve de Marx a été remplacé par un fantôme beaucoup plus primitif, pernicieux et grotesque, celui du Politiquement Correct [PC dans la suite du texte, NdT] et de son frère jumeau tout aussi primitif, grotesque et virulent : la xénophobie et le racisme.

Ce changement de fantôme n’est pas dû au hasard. Comme dans la tactique du bon flic, méchant flic, ces frères jumeaux semblent bien réussir, dans leur insidieuse tentative de supprimer tout discours sérieux sur la politique intérieure ou étrangère, toute tentative d’aller au-delà des raisonnements préalablement approuvés et prédéterminés pour que l’ordre demeure protégé des fantômes de Marx ou d’autres, considérés comme tout aussi dangereux.

Continuer la lecture de Des nihilistes russes à al-Qaïda. Le côté sombre du politiquement correct