La guerre de quatrième génération évolue


Quelle chance de survie reste-t-il à une culture, lorsque ses propres élites cherchent activement sa destruction?

Par William Lind – Le 2 mai 2016 – Traditional right

Un article du New York Times du 12 avril souligne une évolution possible de la G4G [La guerre de 4e génération, c’est-à-dire les guerres non conventionnelles actuelles, NdT], évolution qui rendrait la menace qu’elle fait peser sur les États d’autant plus grave. Intitulé Un mentor jihadiste mélange crime et religion : Le ‘gangstérisme islamique’ recrute à Bruxelles, l’article raconte l’histoire de Khalid Zerkani, un islamiste radical de Bruxelles, qui a recruté des jeunes hommes pour mener le djihad à la fois en Syrie et en Europe. Plus gangster qu’érudit islamique,  Zerkani préfère recruter ceux qui ont un passé criminel. Continuer la lecture de La guerre de quatrième génération évolue