Escalade en Palestine


Par Moon of Alabama – Le 10 mai 2021

À la mosquée al-Aqsa, de jeunes Palestiniens ont ramassé les balles en caoutchouc, les grenades lacrymogènes et les grenades assourdissantes avec lesquelles les forces israéliennes leur ont tirées dessus aujourd’hui. Avec, ils ont créé une maquette du Dôme du Rocher. Au dessus, ils ont écrit : لن تمروا – « Vous ne passerez pas ». Agrandir

La situation déjà tendue en Palestine s’est aggravée aujourd’hui :

La police israélienne a tiré des gaz lacrymogènes, des grenades assourdissantes et des balles en caoutchouc, lundi, contre des Palestiniens qui lançaient des pierres, dans un lieu saint de Jérusalem, à la suite d'une série de confrontations qui menacent d’entrainer la ville contestée dans un conflit plus grave encore.

Dans une apparente tentative d'éviter de nouvelles confrontations, les autorités israéliennes ont modifié l'itinéraire prévu d'une marche de Juifs ultranationalistes à travers le quartier musulman de la vieille ville. Les marcheurs ont reçu l'ordre d'éviter la zone et ont été envoyés sur un itinéraire différent, qui contournait le quartier musulman, en direction du Mur des lamentations, le site le plus sacré où les Juifs peuvent prier.

Mais les tensions sont restées vives après les violences de lundi matin.
Plus d'une douzaine de grenades lacrymogènes et de grenades paralysantes ont atterri dans la mosquée Al-Aqsa [vidéo], l'un des sites les plus sacrés de l'islam, alors que la police et les manifestants s'affrontaient à l'intérieur de l'enceinte fortifiée qui l'entoure, a déclaré un photographe de l'Associated Press présent sur les lieux. De la fumée s'élevait devant la mosquée et l'emblématique sanctuaire à dôme doré du site, et des pierres jonchaient la place voisine. Dans un coin de l'enceinte, des chaussures et des débris étaient éparpillés sur des tapis décorés.

Plus de 305 Palestiniens ont été blessés, dont 228 qui ont été hospitalisés, selon le Croissant-Rouge palestinien. Sept des blessés étaient dans un état grave.

Cet après-midi, la brigade Al-Qassem de Gaza a lancé un ultimatum aux occupants israéliens pour qu’ils quittent le complexe d’al-Aqsa et libèrent les prisonniers. Une heure plus tard, des missiles étaient tirés de Gaza en direction de Jérusalem. Un missile anti-char a aussi été tiré contre une jeep de l’armée israélienne (vidéo) près de la frontière de Gaza. Plus tard, d’autres tirs de missiles ont été lancés par d’autres groupes de résistance contre des cibles situées près de Gaza.

L’armée israélienne a temporairement annulé une manœuvre de grande envergure qu’elle avait prévu de mener au cours des 30 prochains jours. Cette manœuvre était considérée comme une préparation à une attaque générale contre le Hezbollah au Liban. La veille, le Hezbollah avait annoncé une mobilisation générale de ses forces pour prévenir une éventuelle attaque surprise. Les troupes israéliennes sont maintenant en état d’alerte face à une éventuelle escalade en Israël et à Gaza.

Après quatre élections, Israël n’a toujours pas de nouveau gouvernement. Le Premier ministre Netanyahou est en procès pour corruption. Une guerre qui pourrait être transformée en victoire pourrait l’aider à éviter un jugement et à gagner des voix pour les prochaines élections.

Moon of Alabama

Traduit par Wayan, relu par Hervé pour le Saker Francophone

   Envoyer l'article en PDF