Syrie : la Grande-Bretagne dans les coulisses


De nouveaux documents révèlent les efforts secrets des Britanniques pour armer, aider et faire la propagande des « rebelles modérés » en Syrie


Par Moon of Alabama – Le 18 septembre 2020

En novembre 2018, des personnes anonymes publiaient un certain nombre de documents qui avaient été écrits par une organisation de propagande britannique clandestine, l’Integrity Initiative.

Le même groupe, ou la même personne, ayant fuité les documents d’Integrity Initiative a aujourd’hui publié plusieurs dizaines de documents concernant une autre campagne de « communication stratégique » menée par le ministère britannique des affaires étrangères. Le communiqué actuel révèle un certain nombre de missions de formation et d’assistance pour les « rebelles syriens » ainsi que des opérations de propagande menées en Syrie et dans le monde au nom du gouvernement britannique.

Moon of Alabama, ainsi que d’autres sites, ont déjà publié une série d’articles au sujet de l’activité de d’Integrity Initiative. On a également observé des liens entre cet organisme et l’empoisonnement des Skripal au novichok.

Les documents récemment publiés au sujet des opérations britanniques en Syrie sont accessibles sous :

  • Op. HMG Trojan Horse – Integrity Initiative et les opérations secrètes dans le monde entier. Partie 1  Soumettre la Syrie I
  • Op. HMG Trojan Horse – Integrity Initiative et les opérations secrètes dans le monde entier. Partie 1  Soumettre la Syrie II

Tous les documents sont désormais publiés et archivés dans un seul fichier, disponible en téléchargement ici.

La plupart des documents sont des réponses détaillées données par des entreprises aux nombreuses sollicitations du ministère des affaires étrangères pour des campagnes mondiales et locales de soutien aux « rebelles modérés » qui luttent contre le gouvernement et le peuple syriens.

Les documents décrivent des campagnes étendues avec des relais sur le terrain en Syrie, des efforts de formation et d’armement dans les pays voisins, des relais de commandement et de contrôle en Jordanie, en Turquie et en Irak, ainsi que des efforts de propagande au niveau mondial. Ces opérations ont été lancées à grande échelle.

Agrandir

La plupart des documents datent de 2016 à 2019. Ils détaillent l’organisation de ces opérations et dressent également le portrait des personnes impliquées dans ces projets. Ils font souvent référence aux campagnes précédentes qui ont été menées à partir de 2011-2012. C’est là que les documents sont probablement les plus intéressants. Ils révèlent l’immense effort qui a été et est toujours fait pour remplir l’espace informationnel avec de la propagande pro-rébellion islamiste.

Ces documents ne parlent pas des « Casques blancs », qui étaient une campagne de communication stratégique distincte menée par les Britanniques et financée par différents gouvernements. Si les opérations décrites dans les nouveaux documents ont été coordonnées avec les efforts américains, ceux-ci ne font pas référence aux campagnes menées par la CIA en Syrie, qui entretenaient des efforts similaires pour un coût d’un milliard de dollars par an.

Les différents projets, et les offres commerciales détaillées pour les mettre en œuvre, émanant de diverses sociétés notoires, sont grossièrement décrits dans les deux liens ci-dessus. Je m’abstiendrai donc de les répéter ici. Une partie du contenu des documents sera certainement utilisée dans les futurs billets de Moon of Alabama. Mais pour l’instant, je vous laisse fouiller dans la réserve.

Merci de nous faire part, dans les commentaires, des surprises que vous pourriez y trouver.

Moon of Alabama

Traduit par Wayan, relu par Jj pour le Saker Francophone

   Envoyer l'article en PDF   

2 réflexions au sujet de « Syrie : la Grande-Bretagne dans les coulisses »

Les commentaires sont fermés.