Bienvenue chez nous, aliens !


orlovPar Dmitry Orlov – Le 30 novembre 2015 – Source Club Orlov

Cher Alien,

Nous sommes très heureux que vous ayez choisi de venir dans notre merveilleux pays. Nous sommes très honorés de vous recevoir parmi nous. Il n’y a que quelques formalités sans chichi, pour s’assurer que vous et mon pays sommes compatibles.

Vous êtes ici parce que nous croyons dans les droits humains ; et vous le devez aussi. Mais avec les droits humains viennent les responsabilités humaines. Afin de pouvoir rester ici, vous devrez devenir l’un d’entre nous, et pour ce faire vous devez être prêt et capable d’accepter ces responsabilités.

Nous avons une culture nationale riche et ancienne, que vous aurez à adopter sans réserve et vous devrez aussi nous aider à la développer et la protéger contre les mauvaises influences. Vous pouvez, bien sûr, garder les souvenirs de la culture nationale de votre pays d’origine, en particulier quand cela touche à la musique, la danse, les arts visuels, la cuisine et ainsi de suite, mais vous devez comprendre que si vous voulez vivre avec nous, c’est notre culture qui doit prévaloir. Par conséquent, vous aurez à abandonner tous les éléments de votre vieille culture qui sont incompatibles avec la nôtre. Si vous ne parvenez pas à le faire complètement, alors vous serez invité à partir.

Nous avons une langue nationale subtile et expressive, dont nous sommes très fiers. Peu d’entre nous sont des experts de son utilisation ; beaucoup font des erreurs en la parlant et en l’écrivant. Mais ceux d’entre nous qui sont nés ici, y ont un droit de naissance, même si nous faisons des erreurs. Rien de tel avec vous : votre présence ici sur le long terme est entièrement subordonnée à votre maîtrise de notre langue nationale. Bien sûr, nous allons vous offrir toute l’aide que nous pouvons pour l’apprendre et perfectionner vos compétences linguistiques, mais si vous ne parvenez pas à faire preuve de compétences orales et écrites dans un délai raisonnable, vous serez alors invité à partir.

Nous avons beaucoup de libertés, que nous chérissons par dessus tout. L’une d’elle est la liberté de religion : chacune et chacun d’entre nous est libre de choisir en quoi croire, ou s’il doit croire en quoi que ce soit. Nous sommes une société laïque, et les principes religieux ne doivent jamais pouvoir déterminer nos lois ou nos politiques. Il est très important que vous respectiez la liberté de religion, y compris la liberté de ne pas en avoir. Même les membres de votre propre famille doivent être libres de décider d’être néo-paganiste, pastafariste ou athée. Si vous refusez de leur accorder cette liberté, et que vous tentez d’utiliser la religion comme un facteur social de division ou de manière discriminatoire, alors vous serez invité à partir.

Une autre liberté très importante est l’absence de discrimination. Nos concitoyens jouissent des mêmes droits fondamentaux indépendamment de leur sexe, de leur orientation sexuelle, de la couleur de leur peau, de leur origine ethnique, de leur âge ou de leurs capacités physiques et mentales. Si l’on découvre que vous discriminez des personnes, y compris les membres de votre propre famille, et que vous leur refusez leurs droits, alors vous serez invité à partir.

Nous bénéficions également de nombreuses libertés : nous sommes à peu près libres de faire et de dire ce que nous voulons, aussi longtemps que personne n’est blessé par nos actions. Si vous voulez devenir l’un d’entre nous, vous devez respecter ces libertés et cette indépendance et nous aider à les défendre. Nous sommes toujours en train de débattre des limites de ce qui est permis ; par exemple, à quel âge les jeunes femmes devraient être autorisées à prendre part à des concours de bikini, ou s’il est permis d’avoir des relations sexuelles sur la plage quand il fait sombre, et qu’il n’y a pas de mineurs présents, et que tout le monde est trop ivre pour y prêter attention de toute façon. Comme nouveau venu, vous aurez besoin d’abandonner les notions de ce qui était autorisé ou non dans votre pays d’origine, et travailler sur la compréhension et l’acceptation des nôtres. Si vous essayez de nous priver de nos libertés, ou de nous imposer vos idées, alors vous serez invité à partir.

Pour vous assurer qu’il n’y a pas de malentendus, s’il vous plaît, relisez ce texte soigneusement et posez toutes les questions spécifiques que cela soulève en vous, surtout sur la façon dont cela se rapporte à vos coutumes indigènes, votre culture ou votre religion. Nous ferons tous les efforts possible pour vous donner de bonnes réponses, aussi précises que possible. Et une fois que vous serez convaincu que vous avez bien compris ce qui vous est demandé, vous devrez décider de prêter le serment suivant.

Je jure solennellement :

  1. Qu’il est de mon désir le plus ardent de devenir l’un d’entre vous, d’obéir à vos lois, de suivre vos coutumes, d’assimiler votre culture et de maîtriser votre langue.
  2. Que je ferai tous les efforts possible pour devenir un précieux membre de votre société, respecté et accepté.
  3. Que je vais abandonner les éléments de ma culture ou de ma religion qui sont incompatibles avec les droits et les libertés que vous aimez.
  4. Que je fais ce serment par ma propre volonté et de bonne foi.
  5. Que je comprends que je serai expulsé si je romps ce serment.

Si vous décidez de ne pas prêter ce serment, vous serez invité à partir.

Dmitry Orlov

Traduit par Hervé, édité par jj, relu par Diane pour le Saker Francophone

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

Les commentaires sont fermés.