Avancée de l’Armée Syrienne contre ISIS


Les forces gouvernementales syriennes ont brisé le siège de État Islamique/ISIS/Daesch autour d’une base aérienne clé dans le nord de la Syrie


2015-08-11_11h11_54 Le 10 novembre 2015 – Source Russia Today

© Mikhail Voskresenskiy
© Mikhail Voskresenskiy / RIA Novosti

Des unités d’élite de l’armée syrienne ont brisé le siège de la base aérienne de Kweires, après des semaines de combats intenses contre l’État islamique et d’autres forces djihadistes. Cette base, qui ouvre la route pour des offensives contre Raqqa et Alep, était encerclée depuis près de deux ans.

«Nous, les héros de Kweires, célébrons aujourd’hui cette victoire avec nos frères» a déclaré un soldat à la télévision d’état syrienne.

«Nous dédions cette victoire au président Bachar al-Assad et nous lui promettons que nous allons continuer le combat jusqu’à ce que toute la Syrie soit libérée. ​​Nous ne nous agenouillerons  pas devant Daesh [État islamique].»

L’avancée de la Force Tiger, c’est le nom des unités de commandos dans l’armée gouvernementale qui terminaient une action commencée le 16 octobre et auraient libéré plusieurs centaines de soldats.

Les troupes gouvernementales syriennes ont organisé une contre-offensive dans le nord du pays, et sont en train de pousser vers le bastion rebelle d’Alep, où se déroulent des combats de rue, et vers Raqqa, capitale de facto de l’État islamique /ISIS / ISIL/Daesh  en Syrie.

La base de Kweires a une valeur symbolique pour le peuple syrien suite aux incursions dévastatrices de ISIS en août. Les parents des soldats encerclés à l’intérieur de la base avaient organisé des protestations publiques appelant à briser le siège.

«Nos forces poursuivent l’offensive, et cela conduit à des divisions entre les factions islamistes,» a déclaré le général Ali Mayhoob aux médias mardi.

Le soutien aérien de la Russie a joué un rôle clé dans l’opération.

La Russie a effectué plus de 1 600 sorties depuis la mise en place d’une base aérienne dans le nord de la Syrie en septembre à la demande du président syrien Bashar Assad, qui est aux prises avec les rebelles et ISIS depuis 2011.

Al Jazeera rapporte que, dans le sillage de plusieurs défaites, ISIS a maintenant dépêché des renforts de Raqqa vers Alep pour lutter contre l’avance syrienne.

Traduit par jj, édité par jj, relu par Literato pou le Saker Francophone

   Envoyer l'article en PDF   

Les commentaires sont fermés.