Voici comment Trump va remporter les élections de mi-mandat


2015-05-21_11h17_05Par Moon of Alabama – Le 30 octobre 2018

Quelles sont les chances que les élections de mi-mandat aux États-Unis, qui se déroulent dans une semaine, changent la majorité à la Chambre ou au Sénat ?

Les Démocrates doivent remporter 23 sièges à la Chambre pour obtenir une majorité. Sur les 48 sièges en jeu, seuls 16 sont susceptibles de changer en leur faveur. Au Sénat, ils doivent obtenir deux sièges pour devenir une majorité, mais au moins un des sièges démocrate actuels est en danger et les sondages pour les neuf autres sièges qui pourraient éventuellement changer montrent des pronostics très serrés.

Mon intuition personnelle est que les Républicains garderont les deux Chambres et pourraient même gagner quelques sièges.

L’économie étatsunienne se porte relativement bien. La récente chute des cours boursiers laisse présager des perspectives plus contrastées pour le futur, mais jusqu’à présent, tout va à peu près bien.

Les Démocrates n’ont ni programme ni personnalités qui incite à voter pour eux. Ils ont perdu deux ans à s’acharner sur un Russiagate inexistant dont personne, à part Washington et les médias, ne se soucie vraiment. Se sont-ils réellement vraiment opposés à une quelconque action significative de Trump ? Ils ont tenté une pirouette #metoo autour d’une nomination à la Cour suprême, mais a-t-elle été efficace ?

Les Démocrates n’ont pas non plus réussi à se débarrasser d’Hillary Clinton, ou au moins à la faire taire. Comment peut-elle, elle, la femme la plus détestée des États-Unis, suggérer de se représenter à la présidence quelques jours seulement avant les élections de mi-mandat ? (Sa candidature donnerait à Trump la réélection la plus facile qui soit.)

Trump continue d’être un excellent vendeur. Il sait comment attirer et retenir l’attention. Chaque jour, il fait des déclarations scandaleuses ou agit sur une question brûlante. Cela a deux effets : c’est du pain béni pour sa base, et cela donne une grande attention médiatique à sa politique.

Au cours des derniers jours, il a offert une réduction d’impôt de 10% à la classe moyenne, dénigré les médias, suggéré que les maisons de culte soient gardées par des hommes armés, dénigré davantage les médias, envoyé des troupes à la frontière pour arrêter une caravane de migrants, dénigré à nouveau les médias et attaqué le droit du sol des enfants des immigrants illégaux. Il a sûrement une liste de sept autres sujets qui lui permettront de remplir quotidiennement les nouvelles jusqu’aux élections.

Tout ce qui précède me permet d’envisager un taux de participation plus élevé chez les électeurs qui penchent pour les Républicains que chez ceux qui penchent pour les Démocrates. Le taux de participation le plus élevé l’emportera.

En gardant la majorité dans les deux chambres, Trump devrait avoir une autoroute ouverte pour les prochaines élections présidentielles.

En politique internationale, beaucoup espéraient pouvoir attendre que Trump dégage et que, après 2021, tout redeviendrait  » normal « . Cela a toujours été une mauvaise stratégie. À moins que quelque chose d’inattendu n’arrive, Trump est là pour rester. Quand il ne sera plus là nous aurons évolué vers une nouvelle ‘normalité et celle de 2016 n’existera plus.

Moon of Alabama

Traduit par Wayan, relu par jj pour le Saker Francophone

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF