Un sondage montre qu’une majorité d’Américains craignent le pouvoir et la surveillance d’un « État profond »


Par Russia Today – Le 20 mars 2018

Plus de 70% des citoyens américains, adhérant autant aux idées républicaines que démocrates, pensent que l’Amérique est contrôlée par un « État profond » composé de fonctionnaires non élus, selon un nouveau sondage. Ils craignent également la surveillance de l’État, révèle-t-il.

Comme la plupart des Américains interrogés ne connaissent pas le terme « État profond » après avoir lu la définition comme étant « un groupe de fonctionnaires et de militaires non élus qui influencent secrètement les politiques gouvernementales » une majorité a exprimé qu’elle croyait en son « existence probable » selon le sondage de l’Université Monmouth, publié lundi.

De plus, six personnes interrogées sur dix pensent que ces fonctionnaires non élus exercent trop de pouvoir lorsqu’il s’agit de façonner la politique fédérale.

Le terme État profond définit la possible existence d’un groupe de fonctionnaires et de militaires qui dirige ou manipule secrètement la politique nationale. Pensez-vous que ce genre d’État profond existe vraiment, existe probablement, n’existe probablement pas ou n’existe vraiment pas au sein du gouvernement fédéral ? Existe  vraiment : 27%. Existe probablement :  47%. N’existe probablement pas : 16%. N’existe vraiment pas 5%. Ne sait pas :  5%

 

Julian Assange @JulianAssange

« 74% des Américains croient en l’État profond (un groupe provenant de l’administration gérant la sécurité du pays, non élu, et ayant une influence indue sur la politique nationale). 53 % s’inquiètent du fait qu’ils soient espionnés par ce groupe. Il s’agit d’une préoccupation bipartisane. https://www.monmouth.edu/polling-institute/reports/monmouthpoll_us_031918/ … »

1:49 AM – 20 mars 2018

4 800 j’aime 3 523 personnes en parlent

« Nous nous attendons généralement à ce que les opinions sur le fonctionnement du gouvernement changent en fonction du parti au pouvoir. Mais autant les démocrates que les républicains ont le sentiment inquiétant qu’un ‘État profond’ de fonctionnaires non-élus tire les leviers du pouvoir » a déclaré Patrick Murray, directeur de l’Institut de sondage indépendant de l’Université Monmouth.

Donald Trump a popularisé le terme « État profond » au cours de sa présidence. En janvier, il a fustigé le ministère de la Justice pour avoir prétendûment protégé une collaboratrice d’Hillary Clinton qui utilisait un compte de courrier électronique privé non sécurisé dans le cadre de ses fonctions.

Donald J. Trump ✔@realDonaldTrump

« L’adjointe principale d’Hillary Clinton la corrompue, Huma Abedin, a été accusée de ne pas tenir compte des protocoles sécuritaires de base. Elle a donné des mots de passe secrets à des agents étrangers. Vous vous souvenez des photos des sous mariniers ? En prison ! L’État profond du département de la justice va-t-il finalement réagir ? Aussi au sujet de Comey et des autres. »

20:48 – 2 Jan 2018

130K j’aime 74.2K personnes en parlent

Le sondage met également en évidence les craintes du public face à la surveillance de l’État, 80 % des Américains estimant que le gouvernement américain espionne actuellement les activités de ses citoyens.

« C’est une constatation inquiétante. La force de notre gouvernement repose sur la confiance du public dans la protection de nos libertés, qui n’est pas particulièrement robuste. Et ce n’est pas une préoccupation démocrate ou républicaine. Ces préoccupations couvrent tout l’éventail politique » a ajouté M. Murray.

En 2013, l’ancien lanceur d’alerte de la CIA, Edward Snowden, a révélé l’existence d’un programme de surveillance massive par les autorités américaines et britanniques. Les fuites ont révélé que la National Security Agency (NSA) étasunienne espionnait des dizaines de millions d’Américains en recueillant leurs enregistrements téléphoniques et navigation Internet.

Le sondage de l’Université Monmouth a été effectué par téléphone du 2 au 5 mars 2018 auprès de 803 adultes aux États-Unis.

Russia Today

Traduit par Wayan, relu par Cat pour le Saker Francophone.

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

Une réflexion au sujet de « Un sondage montre qu’une majorité d’Américains craignent le pouvoir et la surveillance d’un « État profond » »

Les commentaires sont fermés.