On dirait que le Parti démocrate a l’intention de perdre les élections de 2020.


2015-05-21_11h17_05Par Moon of Alabama – Le 6 février 2020

La stupide tentative de destitution de Trump s’est terminée comme nous l’avions prédit dès le début :

Après deux ans de fausses accusations contre Trump pour collusion avec la Russie, les Démocrates prétendent maintenant qu'il est de connivence avec l'Ukraine. Il sera beaucoup plus difficile pour les Démocrates de cacher les cochonneries qu’ils ont faites en manipulant le Russiagate. Leur candidat préféré actuel, Joe Biden, en sortira endommagé. ...
Trump devrait plutôt être mis en accusation pour ses crimes contre la Syrie, le Venezuela et le Yémen.

Mais les Démocrates ne toucheront certainement pas à ces sujets. Ils s'engagent dans une tragi-comédie politique qui se terminera sans aucun résultat. Au lieu de s'attaquer aux politiques de Trump et de proposer de meilleures législations, ils polluent les médias avec des "crimes" qui n'existent pas.

Il n'y a rien dans cette mise en accusation. Même si la Chambre votait pour, le Sénat n'y donnera jamais suite. Personne ne veut voir Pence à la présidence.

Les Démocrates donnent à Trump le meilleur coup de pouce pour sa campagne qu'il aurait pu souhaiter. Trump se présentera à nouveau comme la victime d'une chasse aux sorcières. Il fera à nouveau valoir qu'il est le seul à être du côté du peuple. Qu'il est le seul à se ranger de leur côté contre les mauvais politiciens de Washington DC. Des millions de personnes le croiront et le soutiendront. Cela les motivera à voter pour lui.

Le Sénat a acquitté Trump de toutes les absurdités que les démocrates ont lancées contre lui.

Biden a perdu dans l’Iowa et les chiffres de sondage ne sont pas bien meilleurs pour les autres États. Son ingérence dans la politique ukrainienne continuera à faire l’objet d’une enquête.

Le décompte des caucus de l’Iowa a été intentionnellement saboté, d’abord par une application créée par des programmeurs incompétents à la solde d’une société liée à Buttigieg, puis par un comptage manuel manipulé par le Parti démocrate de l’Iowa :

Chris Schwartz @SchwartzForIowa - 22:01 UTC - Feb 5, 2020

Le parti démocrate de l’Iowa est maintenant forcé de revenir sur son erreur de donner des délégués de @BernieSanders à @DevalPatrick qui a reçu zéro vote dans le comté de Black Hawk. 

Nous savons depuis plus de 24 heures, et cela a été vérifié par notre parti de comté, que @BernieSanders a remporté les #iacaucuses dans le comté de Black Hawk avec 2 149 voix, 155 délégués de comté. #NotMeUs #IowaCaucuses
Les résultats des caucus du comte de Black Hawk. – Agrandir

Les gars, je ne sais pas ce qu’il se passe avec le Parti démocrate d’Iowa et la lente publication des résultats. Je sais de fait qu’ils ont les résultats du comté de Black Hawk depuis plus de 24h et qu’ils n’expliquent clairement à personne, pas même à moi, un élu, quel est le processus de publication des résultats. Je ne comprends pas pourquoi les résultats n’ont pas été publiés hier et les dirigeants du Parti démocrate d’Iowa ne me le diront pas. Ceci n’est pas le reflet du dur travail de nos dirigeants de parti comme Vikki Brown qui est laissée dans le brouillard, comme vous et moi et tous ceux qui ont travaillé dur pour organiser ces caucus

Toute cette manipulation visait à permettre à Buttigieg de prétendre qu’il menait en Iowa alors qu’il est clair que Bernie Sanders a gagné la course. Cela a marché :

29 U.S.C. § 157 @OrganizingPower - 4:13 UTC - Feb 6, 2020

Après l'Iowa, Buttigieg a obtenu un rebond de 9 points dans le sondage d'Emerson sur le NH. Un rebond fondé sur un caucus qu'il n'a pas gagné.

Tout cela suit clairement un plan :

Lee Camp [expurgé] @LeeCamp - 16:58 UTC - Feb 5, 2020

Si un progressiste est sur le point de gagner #IowaCaucuses : 

- supprimer les sondages finaux
- utiliser une mystérieuse application créée par d'anciens employés de Clinton
- canaliser les résultats vers une application non testée
- application qui ne marche pas
- Retenir les résultats
- N’en révéler que 62% pour donner une fausse impression de qui a gagné
- Refuser de révéler les résultats finaux

Mais le coût de ces évidentes manipulations est la perte de confiance dans le Parti démocrate et dans les élections en général :

En résumé : Nous sommes dans la campagne 2020 depuis 24 heures, et les Démocrates ont déjà humilié leur parti à la télévision nationale, aliéné leurs partisans progressistes les moins attachés, démoralisé leurs militants les plus sérieux, et donné à la campagne de Trump une quantité de larges brèches pour l'attaque.

C’est tellement évident qu’il faut se demander si ces résultats seront considérés comme normaux et non comme des bogues.

Buttigieg est d’ailleurs un candidat terrible. Son travail pour McKinsey, la société qui a détruit la classe moyenne, sent le travail pour une agence de renseignement. Son embauche d’un cadre de Goldman Sachs comme directeur de la politique nationale montre clairement quelle sera celle-ci.

Les autres candidats en tête de liste ne sont guère mieux. Sanders a peut-être un programme progressiste en matière de politique intérieure, mais sa politique étrangère est tout à fait conforme à celle de son parti. Matt Duss, le conseiller en politique étrangère de Sanders, est le fils d’un homme de paille de longue date pour les organisations mandataires de la CIA. Il répand le blablabla impérial dominant :

Matt Duss @mattduss - 2:38 UTC - Feb 5, 2020

La seule chose que la politique de changement de régime de Trump au Venezuela a permis de réaliser est de donner à la Russie l'occasion d'emmerder les États-Unis dans notre propre hémisphère. C'est pour cela qu'ils applaudissaient.

La « résistance » démocrate et Nancy Pelosi ont bien sûr ovationné les remarques de Trump sur le Venezuela. C’était avant qu’elle ne déchire théâtralement sa copie du discours de Trump, le caprice d’un enfant de 5 ans pour lequel elle a dû s’entraîner. Elle devrait être virée.

La mise en accusation, le désastre de l’Iowa et les petits caprices ne permettront pas de gagner les élections contre Donald Trump. Même si cela ne fait pas fuir les électeurs démocrates purs et durs, cela va rendre difficile l’obtention des voix supplémentaires nécessaires pour gagner. De nombreux électeurs de gauche et de droite qui n’aiment pas Trump préféreront s’abstenir ou voter pour un tiers plutôt que pour un parti qui est indissociable de celui qui est actuellement au pouvoir.

Pendant ce temps, Trump enregistre des montants records en matière de dons et, avec 49 %, il a atteint le meilleur taux d’approbation personnelle de son histoire.

Soit les Démocrates changent complètement leur manière d’agir, soit ils perdront en novembre de manière époustouflante. Ce sera bien mérité.

Moon of Alabama

Traduit par Wayan, relu par Jj pour le Saker Francophone

   Envoyer l'article en PDF