La production de pétrole de schiste aux États-Unis est en difficulté après deux années de croissance significative


Par SrsRoccoReport – Le 13 septembre 2019


La production américaine de pétrole de schiste est-elle en train de stagner ? Eh bien, il semble que oui.  Après avoir connu une croissance importante en 2017 et 2018, la production américaine de pétrole de schiste est demeurée stable au cours des cinq premiers mois de cette année.  C’est une terrible nouvelle pour l’industrie du pétrole de schiste qui comptait sur la croissance de la production pour augmenter ses flux de trésorerie et rembourser sa dette.


Et, en plus de ne pas être en mesure d’augmenter la production au cours des cinq premiers mois de l’année, l’industrie du schiste continue de faire l’objet d’un assaut négatif de la presse alors que des articles récents révèlent que la catastrophe commence à prendre forme. Par exemple, voici quelques articles indiquant les gros problèmes à venir pour l’industrie du pétrole de schiste aux États-Unis :

Ces articles ne datent que du mois dernier. Si je retournais six mois en arrière et que je cherchais pendant six mois, je pourrais remplir la page entière d’articles négatifs.

S’il est vrai que l’industrie américaine du pétrole de schiste a augmenté sa production de près de 7 millions de barils par jour au cours de la dernière décennie, le coût en a été énorme. Je dois dire que j’ai sous-estimé la mesure dans laquelle l’industrie du pétrole de schiste pourrait accroître sa production. Toutefois, je n’ai pas sous-estimé le désastre qui s’annonce lorsque l’industrie américaine du pétrole de schiste se désintégrera finalement. Cela aura un impact énorme sur l’économie américaine et mondiale.

Selon les données publiées (par Enno Peters) sur ShaleProfile.com, la production américaine de pétrole de schiste est restée pratiquement stable depuis décembre 2018. (Voir graphique ci dessus)

Les prix indiqués dans le graphique représentent le prix annuel moyen du pétrole WTIC pour chaque année. Le pétrole WTIC fait référence au prix du pétrole brut West Texas Intermediate aux États-Unis. Même si le prix du pétrole WTIC en 2019 est inférieur à celui de 2018, il est supérieur à celui de 2017 où la production avait bondi de plus de 1,3 million de barils par jour entre janvier et décembre 2017. Ainsi, après deux années de forte croissance de la production de pétrole de schiste, 2019 s’est révélée être un véritable raté.

De plus, si nous regardons l’augmentation de la production américaine de pétrole de schiste par rapport à celle de décembre-mai au cours des trois dernières années, nous pouvons voir clairement à quel point la production a lourdement freiné cette année :


Encore une fois, selon les données détaillées par puits de ShaleProfile.com, que je recommande fortement de surveiller, l’augmentation de la production américaine de schiste bitumineux de 453 000 barils par jour (b/j) entre décembre et mai 2017, puis de 526 000 b/j entre décembre et mai 2018, était assez substantielle comparativement à la diminution de 30 000 b/j entre décembre et mai 2019.

Le plafonnement de la production de pétrole de schiste semble être le résultat de l’augmentation de la production de certaines grandes sociétés, comme ExxonMobil, tandis que d’autres, plus petites, restent stables ou sont en déclin. Toutefois, il ne fait aucun doute que la production de pétrole de schiste aux États-Unis au cours des cinq premiers mois de 2019 est sur une tendance très différente de celle des deux dernières années au cours de la même période.

Alors, qu’est-ce que tout cela signifie ? Si les prix du pétrole continuent de se maintenir dans des zones basses à 50 $ ou même tombent vers les 40 $ à mesure que les forces économiques de la récession augmentent, nous pourrions voir les prévisions optimistes de production de pétrole de schiste s’écrouler encore davantage en 2019 et 2020. C’est ce que nous vivons déjà, même avec des prix du pétrole qui se situent autour de 50 $.

Malheureusement, les Américains ne sont pas préparés à ce qui s’en vient. Pourquoi ? Parce qu’il semble qu’il y ait encore beaucoup d’intoxications dans la presse grand public sur le fait que les États-Unis vont devenir indépendants sur le plan énergétique et devenir le premier producteur mondial de pétrole. Si nous regardons le tableau suivant de la production totale de pétrole aux États-Unis depuis 1920, nous pouvons voir les tendances :


La production pétrolière américaine de 1930 à 1970 a augmenté du même niveau que la chute des années 1980 à 2010 (approximativement). Non seulement la production pétrolière américaine a bondi de 7 millions de barils par jour en une décennie (2009-2019) contre 7,5 millions de barils par jour en quatre décennies (1930-1970), mais la baisse inévitable reflétera probablement la même tendance, comme le montre la flèche rouge. Ainsi, les prévisions follement optimistes de la production américaine de pétrole de schiste, qui devraient culminer en 2025-2030, puis diminuer lentement au cours des deux décennies suivantes… sont de la pure propagande.

Enfin, l’industrie pétrolière et gazière américaine aura une dette de 137 milliards de dollars d’ici 2022. Bien que cela ne posait pas de problème auparavant pour les sociétés de schistes qui pouvaient utiliser un système de Ponzi financier pour émettre de nouvelles dettes afin de payer les dettes existantes, il ne semble pas que cette industrie va pourvoir sortir la carte « Sortir de prison » gratuitement la prochaine fois. Ainsi, le joueur de flûte est susceptible de venir demander un retour des fonds des investisseurs. Mais ces compagnies de schistes seront-elles en mesure de rembourser cette dette de 137 milliards de dollars ?  Ou combien d’entre eux seront capables de faire rouler cette dette ? Ce sont toutes d’excellentes questions que j’ai l’intention d’investiguer et sur lesquelles je vais écrire au cours des deux prochaines années.

Restez à l’écoute et apportez votre popcorn.

Traduit par Hervé, relu par Camille pour le Saker Francophone

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

2 réflexions au sujet de « La production de pétrole de schiste aux États-Unis est en difficulté après deux années de croissance significative »

Les commentaires sont fermés.