Jeux dangereux dans le Golfe Persique…


…Une coalition navale dirigée par les États-Unis va accentuer la menace de guerre


Par Seyed Mohammad Marandi − Le 17 juillet 2019 − source Moon of Alabama

2015-05-21_11h17_05Alors que Bolton et Pompeo poussent la région vers une tension maximale et que Trump menace de manière odieuse d’annihiler l’Iran, l’armée américaine a annoncé son intention de créer, et diriger, une coalition navale anti-iranienne dans le golfe Persique. Entre-temps, Trump reconnaît lui-même que les États-Unis sont engagés dans une guerre commerciale contre les Iraniens, ses forces armées ayant agressivement violé l’espace aérien et les eaux territoriales iraniennes, ce qui a entraîné la destruction humiliante de son drone le plus sophistiqué par un missile iranien.

Quelques navires de guerre de pays lointains ne modifieront pas l’équilibre des pouvoirs, mais ils augmenteront la confusion et les chances d’un conflit régional majeur. Les Iraniens considéreront également cette entité comme un prolongement de la présence navale américaine belligérante.

Depuis l’occupation illégale et tragique de l’Irak par les États-Unis, la République islamique d’Iran a construit un vaste réseau d’installations de défense antimissile souterraines le long du golfe Persique, du détroit d’Ormuz et du golfe d’Oman, en prévision d’éventuelles attaques américaines. L’Iran et ses puissants alliés ont également développé de formidables capacités asymétriques dans toute la région. Ils ont, à la fois, la volonté et les moyens de s’engager de manière décisive contre un pouvoir belligérant.

Afin de prévenir toute velléité de guerre totale, l’Iran répondra à une frappe militaire limitée par une frappe massive et démesurée visant à la fois l’agresseur et ses facilitateurs. Les régimes régionaux tels que les Émirats arabes unis et l’Arabie saoudite qui facilitent l’agression de quelque manière que ce soit devraient s’attendre à la destruction rapide de leurs ressources pétrolières et de leurs infrastructures critiques. D’un autre côté, une guerre totale entraînerait la destruction de toutes les installations pétrolières et gazières ainsi que des navires des deux côtés du détroit d’Ormuz. Dans de telles circonstances, la fermeture du détroit serait le moindre des problèmes de Bolton.

Les régimes émirati et saoudien s’effondreraient très probablement rapidement. Des millions d’employés sous contrat envahiraient Abou Dhabi et Dubaï, tandis que les forces yéménites et leurs alliés régionaux submergeraient l’Arabie saoudite, et que les forces d’occupation occidentales seraient expulsées de la région. Des millions de personnes afflueraient vers l’Europe, alors même que l’UE et le reste du monde seraient confrontés à une catastrophe économique.

L’Iran n’approuve pas la confrontation et ne souhaite pas la guerre, sa dissuasion militaire massive et étendue vise à prévenir de telles circonstances. Au lieu de rapprocher le monde de la tragédie, les partenaires potentiels des américains devraient ramener ces derniers à l’accord sur le nucléaire et à la table des négociations.

Moon of Alabama

Traduit par jj, relu par Wayan pour le Saker Francophone

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

Une réflexion au sujet de « Jeux dangereux dans le Golfe Persique… »

Les commentaires sont fermés.