Il est temps d’entrer dans l’arène


Par Michael Krieger − Le 19 mai 2020 − Source Liberty Blitzkrieg

Il y a un passage dans le célèbre discours de Teddy Roosevelt de 1910 sur «La citoyenneté dans une République» que je veux partager avec vous aujourd’hui :

Si l’efficacité d’un homme n’est pas guidée et régulée par un sens moral, alors plus il est efficace, pire il est, plus il est dangereux pour le corps politique. Le courage, l’intellect, toutes les qualités magistrales ne servent qu’à rendre un homme plus mauvais s’ils ne sont utilisés que pour son propre intérêt, avec une indifférence brutale aux droits des autres. Cela avilit la communauté si elle vénère ces caractères et traite leurs possesseurs comme des héros, que ces qualités soient utilisées correctement ou incorrectement. Cela ne fait aucune différence quant à la manière précise dont cette sinistre efficacité est présentée. Peu importe que la force et les capacités d’un tel homme se dévoilent dans une carrière d’entrepreneur ou de politicien, de soldat ou d’orateur, de journaliste ou de dirigeant populaire. Si l’homme travaille pour le mal, alors plus il réussira, plus il devra être méprisé et condamné par tous les hommes droits et clairvoyants. Juger un homme simplement par ses succès est un tort odieux ; et si les gens en général jugent ainsi habituellement les hommes, s’ils apprennent à tolérer la méchanceté parce que le méchant triomphe, ils montrent leur incapacité à comprendre qu’en dernière analyse les institutions libres reposent sur le caractère de la citoyenneté, et par une telle admiration pour le mal ils se révèlent inaptes à la liberté.

N’êtes vous pas divertis ?

Les mots ci-dessus me semblent être une description parfaite du trou profond dans lequel nous nous trouvons actuellement aux États-Unis d’Amérique. Il faut une nation entière pour faire les choses aussi mal que nous les faisons, et, bon Dieu ! nous l’avons toujours fait.

Oui, il en a fallu des parasites, des oligarques sociopathes, et un État profond de sécurité nationale, ivre de pouvoir, pour nous amener à notre situation actuelle, mais cela nous a également concernés. Pendant trop longtemps, en tant que peuple, nous avons été des spectateurs apathiques, roulés dans la farine, face à la vie qui se déroule autour de nous. Voter pour «le moindre des deux maux», une décennie après l’autre, en pensant que cela pourrait être différent cette fois. Entrer dans le jeu économique [aux cartes truquées] qui nous est présenté, malgré le fait qu’il récompense, et incite de manière visible et systématique, en les encourageant, les comportements prédateurs et destructeurs. En tant que peuple, nous avons été superficiels, indifférents et totalement ignorants de la réalité. Il est temps de changer tout ça.

Vous pouvez considérer ma publication d’aujourd’hui comme un cri de ralliement pour entrer dans l’arène. Entrer dans l’arène est souvent dépeint comme s’impliquant dans la politique nationale ou une autre action de grande envergure, mais je vois les choses différemment. Si vous pensez que la seule façon d’avoir un impact réel est de voter ou de vous présenter au Congrès, vous risquez d’abandonner et de rester passif. La vérité est que votre vie entière peut être réutilisée pour être l’expression d’une bonté, d’une sagesse et d’une force accrues. C’est l’action à long terme la plus percutante que la plupart d’entre nous puisse avoir sur cette terre, et tout le monde peut le faire.

Michael Krieger @LibertyBlitz

Changez-vous avant d'essayer de changer le monde. Si suffisamment de gens faisaient cela, le monde changerait sans même que vous n'ayez rien à faire.

Je pense que ce qui maintient beaucoup de gens en marge d’une vie consciente est une incapacité à analyser intimement ce qui précède. Beaucoup de gens ignorent les petites choses, les innombrables actions de la vie quotidienne qui ont un impact sur ceux qui les entourent, et font d’eux ce qu’ils sont.

Je pense que la raison pour laquelle les médias de masse insistent tant pour que vous votiez, est que les propriétaires de ces canaux de propagande savent que le vote ne changera absolument rien. L’oligarchie et l’État profond de la sécurité nationale sont entièrement aux commandes, et ils ne permettront pas à la populace nuisible de se mettre en travers d’un racket aussi lucratif en votant.

Faire en sorte que ceux qui sont politiquement enclins à consacrer tout leur temps et leur énergie à une démocratie fantôme à D.C., truquée et complètement corrompue,  est un excellent moyen de les tenir occupés avec des babioles.

C’est aussi un moyen parfait pour démoraliser cette partie de la population qui comprend que ce n’est que du théâtre. Si l’on peut vous convaincre que voter au niveau national est le seul moyen de changer les choses, vous êtes beaucoup plus susceptible de retomber dans l’apathie et de vous désengager intentionnellement.

Cela arrive à beaucoup de gens, mais c’est une grosse erreur.

Quand je repense à ma vie jusqu’à présent, c’est au cours de ma décennie à Wall Street que j’ai été le plus ignorant et la plus superficiel. Tellement concentré sur le besoin de caresser mon ego, de gagner beaucoup d’argent, et de faire avancer ma carrière, j’ai perdu, pendant cette période, beaucoup de ce que je suis profondément. Je me demande souvent si c’est le cas pour beaucoup de gens qui affichent un succès conventionnel dans le paradigme actuel. Heureusement, je me suis retiré de cette situation et j’ai commencé à réfléchir plus avant sur qui je suis, et sur ce qui compte vraiment.

Intensifier et entrer dans l’arène signifiera quelque chose de différent pour chacun de nous, mais le seul mot qui me revient constamment à l’esprit est résilience.

Il existe plusieurs façons claires de devenir plus résilient. Il y a une résilience mentale et émotionnelle, une résilience financière et une résilience physique – où et comment vous vivez. Je considère que les trois sont fondamentalement importants et fonctionnent mieux lorsqu’elles vont ensemble. La résilience commence au niveau le plus élémentaire, car si vous et votre famille n’êtes pas résilients, vous ne serez pas très utile à quelqu’un d’autre. Si les gens d’une communauté ou d’une nation manquent de résilience, cela fournit l’espace parfait pour que l’autoritarisme et le mal se manifestent et s’épanouissent.

A point nommé, voici un commentaires à propos de la  récente interview d’Alan Dershowitz.

Robby Starbuck✔@robbystarbuck

"Vous n'avez pas le droit de refuser la vaccination, vous n'avez pas le droit de ne pas porter de masque ... Si vous refusez de vous faire vacciner, l'État a le droit de vous emmener dans un cabinet médical et de vous plonger une aiguille dans le bras." @ AlanDersh prendre les vaccins et les masques est vil et non américain.

C’est du despotisme pur et simple, et c’est exprimé par quelqu’un qui a encore une influence considérable malgré ses nombreuses controverses liées à Jeffrey Epstein. Il faudra un public résilient, courageux et éthique pour tenir tête à ces scélérats et dire simplement NON. Non, vous ne m’attraperez pas, ne me traînerez pas quelque part et n’injecterez pas quelque chose dans mon corps sans mon consentement. Nous sommes des spectateurs passifs de la destruction de notre société depuis bien trop longtemps. Il est temps à la fois de dire non et de créer quelque chose de mieux.

Lorsque je me suis éloigné de New York et de Wall Street il y a dix ans, il était clair sur quelle sorte de trajectoire le pays se trouvait, et cela n’a fait qu’empirer depuis. Nous sommes maintenant dans la période cruciale couvrant 2020-2025 qui décidera à quoi ressembleront les prochaines décennies. La grande bataille pour l’avenir est là. Maintenant. S’il y a déjà eu un moment dans votre vie pour passer au niveau supérieur, c’est bien maintenant.

Michael Krieger

Traduit par jj, relu par Kira pour le Saker Francophone

   Envoyer l'article en PDF   

Une réflexion au sujet de « Il est temps d’entrer dans l’arène »

Les commentaires sont fermés.