Chine : quel avenir pour le communisme ?


Des magnats chinois incitent à la discussion sur la réalisation du communisme. Selon des experts, le gouvernement devrait aider le public à mieux comprendre les théories communistes


Par Shan Jie – Le 21 août 2017 – Source Global Times

Résultat de recherche d'images pour "voie et la nature du communisme chinois"

Une discussion sur la future voie et la nature du communisme, suscitée par certains des plus grands entrepreneurs technologiques chinois, pourrait encourager le public à en savoir plus sur le communisme et créer une opportunité pour la Chine d’analyser et de concrétiser davantage une société communiste, ont déclaré des analystes.

Liu Qiangdong, fondateur et PDG du géant chinois du commerce en ligne JD.com, a déclenché un débat en ligne récemment après avoir indiqué dans une interview que, grâce aux avancées technologiques, la Chine pouvait réaliser pleinement une société communiste, sans riches ni pauvres, avec toutes les entreprises nationalisées.

Dans le passé, beaucoup de gens croyaient que le communisme était idéaliste, « mais avec les technologies que nous avons développées au cours des deux ou trois dernières années, j’ai fini par reconnaître que le communisme pouvait effectivement être réalisé avec notre génération », a déclaré Liu dans un entretien enregistré en novembre 2016 et diffusé par Yicai, site de nouvelles économiques en ligne, ce week-end.

Liu a ajouté que les robots peuvent maintenant gérer tout le travail et que le gouvernement peut distribuer équitablement la richesse à tout le monde, ainsi « il n’y aura plus de pauvres ou de riches et toutes les entreprises seront nationalisées ».

JD.com a annoncé le 14 août une augmentation de 43,6% de son chiffre d’affaires au deuxième trimestre, à 93,2 milliards de yuans (13,98 milliards de dollars).

Outre Liu, Jack Ma, fondateur et président du groupe Alibaba, a déclaré en mai que l’économie planifiée allait croître et que « grâce à l’accès à toutes sortes de données, nous pourrons peut-être identifier la main invisible du marché ».

« Il paraît de bon sens que le capital privé, comme les entreprises de Liu et Ma, et le communisme, soient incompatibles, mais la discussion de Liu et Ma sur le communisme est importante et devrait être sérieusement prise en compte », a déclaré Wu Bo, chercheur à l’Academy for Social Sciences Evaluation, appartenant à l’Académie chinoise des sciences sociales (CASS), lundi au Global Times.

Selon Wu Bo, les magnats ont tous deux remarqué le profond changement dans la société humaine induit par le développement rapide de la science et de la technologie (…) donc, quelles que soient leurs identités, leurs commentaires correspondent à la logique théorique de Marx sur le changement social :

« En général, les remarques de Liu et Ma indiquent que les changements et le développement de la société humaine prouvent les théories marxistes sur ce que pourrait être une société future », a-t-il noté.

Créer de la richesse

Cependant, dimanche, Liu a expliqué sur son compte de Sina Weibo que l’interview par la personnalité de la télévision Qin Shuo était en fait centrée sur la manière dont l’intelligence artificielle et d’autres technologies pourraient aider à créer de la richesse pour les personnes et la société.

« La déduction et la supposition [dans le contexte de l’interview de 2016] ont dévié de mon sens initial », a dit Liu, invitant les gens à arrêter de lire trop et de faire circuler « des rapports erronés ».

« La mise au point de Liu, dimanche, montre que le communisme est un sujet complexe et sensible en Chine », a déclaré Wu.

Le communisme est le but du pays et du Parti communiste chinois (PCC), mais certaines personnes croient que parler du communisme est inapproprié… certaines d’entre elles ont même plaisanté sur le discours de Liu, a déclaré Wu.

En réalité, cela montre que le public, ainsi que Liu et Ma, ont une compréhension limitée du communisme, un sujet que de nombreuses personnes évitent d’aborder depuis des années, a déclaré Wu.

Renforcement de l’éducation

« Le Parti a renforcé l’éducation de la foi idéale dans le communisme et la discussion de Liu pourrait encourager le public à en savoir plus sur le communisme et sur la poursuite de la réalisation du communisme », a déclaré Su Wei, professeur à l’école du parti du comité municipal du PCC à Chongqing.

Le processus de compréhension du communisme en Chine est toujours en cours et la manière de combiner l’idéal du communisme avec la réalité doit encore être explorée à long terme, a ajouté Wu.

« Cependant, le concept de communisme devrait être scientifique. La déclaration de Liu sur le ‘communisme’ n’est pas la même chose que le communisme théorique », a déclaré Su Wei, soulignant qu’une discussion désinvolte sur le communisme devrait également être évitée.

« En réalité, les déclarations de Liu et Ma sur le communisme, comparées à celles qui concluent, un peu légèrement, que le communisme est une chose du passé, sont beaucoup plus significatives et raisonnables, en particulier concernant le débat vivant à propos du communisme », a déclaré Wu.

« De nos jours, les discussions sur le communisme devraient être positives. La Chine devrait améliorer encore l’éducation de la population afin de mieux comprendre et reconnaître la théorie de base du communisme », a déclaré Wu.

Yu Zhengsheng, président du Comité national de la Conférence consultative politique du peuple chinois, a rencontré des entrepreneurs chinois en juin 2015 pour solliciter leur avis sur le 13ème plan quinquennal (2016-2020).

Il a souligné que les entrepreneurs devraient intégrer « l’accomplissement idéologique et politique » dans leur esprit d’entreprise.

Shan Jie

Traduit par jj, relu par Cat pour le Saker Francophone

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF