USA : la marche au supplice


Par James Howard Kunstler – Le 1er mars 2019 – Source kunstler.com

James Howard KunstlerJe suppose que M. Trump fait miroiter l’avenir de la Corée du Nord comme une salle d’exposition pour les voitures Buick, et que le mystérieux Kim Jong Un a détecté une sorte de piège. Un correspondant qui a accès  à des informations militaires écrit : « L’observation d’Eric Hoffer selon laquelle les gens ne se révoltent que lorsque les choses s’améliorent, semble s’appliquer à la RPDC. Je ne peux que supposer que Kim et sa cabale en Corée du Nord le savent ou le comprennent instinctivement. En bref, à mon avis, il ne peut pas se permettre de laisser les choses aller vraiment mieux pour les Nord-Coréens. Donc, je pense que la carotte de Trump promettant de grands  succès économiques pour le peuple de la RPDC fait probablement peur à Kim. »

Il était certainement difficile d’imaginer les deux dirigeants en conversation : le président avec son vocabulaire larvaire et M. Kim dans le flou solipsiste de toute sa vie. Peut-être ont-ils comparé leurs coiffures, toutes deux également étranges, vous ne croyez pas ? Quelque chose me dit que M. Kim n’est pas un golfeur mais plutôt un brise-glace, même s’il est raconté qu’il aime faire tirer son artillerie sur des cibles humaines – une chose dont M. Trump n’a pas été accusé par l’ancien consiglieri 1 devenu pagliaccio [paillasse : un clown, Ndt] Michael Cohen. Peut-être que M. Trump a introduit M. Kim à la beauté glorieuse du cheeseburger américain, une merveille du monde !

Quoi qu’il en soit, le président des États-Unis rentra penaud à la maison, sans accrocher son trophée au mur, mais, comme l’a dit l’un de ses prédécesseurs, la partie n’est pas terminée. Pour le moment, la guerre est de retour sur le front intérieur contre les armées de Wokesterdom [Boboland]. Ce mouvement semble patauger un peu maintenant que Jussie Smollett 2 pour une séance de splainin’ [bizutage ]. Bientôt, ils feront la découverte étonnante que la scène construite à New York est gérée par la mafia. Est-ce que ce ne sera pas une révélation ?

Regardons les choses en face, mars est un mois plein de dangers. Tout le monde est fichtrement malade de l’hiver, pourtant il s’attarde sadiquement, comme l’enquête de Mueller. Ensuite, vous arriverez au milieu du mois et qu’y a-t-il alors  ? Les sinistres Ides de Mars, un tournant cérémoniel immémorial de l’année, reconnu par les anciens avant même que Jules César ne soit assassiné au sénat romain. Je propose que la mi-mars de cette année soit l’occasion de tant de jets de tomates pourries que Washington ressemblera à une tournée de Shuffle Along. 3.

Chacun et [son/sa/leurs] oncle s’attendent à ce que M. Mueller jette son rapport du ciel. Dans un monde autre que celui de Bizarro, il s’agirait d’un catalogue d’actes d’accusation pour la plupart des dirigeants du FBI vers 2016-2018, ainsi que de quelques cerises sur le gâteau du DOJ [Département de la Justice, Ndt], de la CIA et de la DNC [Direction de la Convention Démocrate, NdT]. Plus vraisemblablement, ce sera un croupion rôti, bourré d’insinuations, imbibé d’une sauce à la russe et débordant d’incriminations pour des procédures de pacotille. D’une manière ou d’une autre, il est certain que les larbins de Boboland seront déçus.

Mais une fois que cela sera fait, des actions plus intéressantes pourraient être envisagées. M. Trump, malgré toute la rage de ses tweets, a au moins patiemment empilé des documents déclassifiés relatifs à des fautes officielles commises par les nombreux enquêteurs eux-mêmes, peut-être même M. Mueller et certains de ses collègues. Je m’attends à une sortie régulière et mesurée de ce matériel classifié, et cela racontera une histoire qui pourrait même surprendre les Bobos dans leur sombre extase.

Personne ne sait exactement ce que le nouveau procureur général, M. Barr, pourrait faire. Jusqu’à présent, il n’a rien fait. Je serai surpris que cela continue. Il attend probablement aussi le rapport Mueller avant de commencer à envoyer des gens devant des grands jurys, peut-être même un ancien président, et probablement certains de ses serviteurs et servantes. En attente, il y a également les actions de l’inspecteur général du du Département de la justice, M. Horowitz, la commission oubliée du procureur fédéral John Huber, ainsi que la réapparition du général Flynn dans la salle d’audience du juge Sullivan.

Le mois de mars ressemble également au moment où le monde financier commence à zigzaguer vers la reconnaissance de la stagnation de l’économie mondiale. Le fantasme du triomphe économique a permis au Golem d’or de la grandeur de parader. Les marchés de l’immobilier et de l’automobile sont maintenant en berne, et les embarras financiers qu’ils entraînent, sous forme d’hypothèques et de prêts titrisés, sont assez pourris pour commencer à faire sauter des fonds de pension, des compagnies d’assurance et des trésoreries d’États juste pour commencer. L’autosatisfaction de Wall Street devrait être un signal primordial pour que les gens sensibles se planquent à l’abri.

Too much magic : L'Amérique désenchantéeJames Howard Kunstler

Pour lui, les choses sont claires, le monde actuel se termine et un nouveau arrive. Il ne dépend que de nous de le construire ou de le subir mais il faut d’abord faire notre deuil de ces pensées magiques qui font monter les statistiques jusqu’au ciel.

Traduit par jj, relu par Cat pour le Saker Francophone

  1. Consigliere est un poste au sein de la structure de direction de la mafia sicilienne, calabraise et américaine. Le mot a été popularisé par le roman Le Parrain et son adaptation cinématographique – Wikipédia
  2. Le 22 janvier 2019, Smollett reçoit une lettre de menaces dans laquelle figure un personnage pendu à un arbre avec une arme pointée vers lui. Le 29 janvier 2019, Smollett déclare avoir été attaqué dans le bloc 300 de la rue East Lower North Water Street, dans le quartier Streeterville de Chicago, une enquête est ouverte pour crime haineux. Des sources policières non identifiées ont par la suite déterminé que Smollett avait organisé l’attaque lui-même. Wikipédia s’engouffre dans un trou noir, que #MeToo postillonne, et que les divers comités du Congrès grattent le fond de chaque poubelle pour un illusoire « on l’aura », toujours insaisissable, dans leur croisade afin de corriger la situation issue de l’élection de 2016. La poubelle dont Michael Cohen est sorti a vomi une boue décevante, alors le New York Times (journal officiel de Boboland) nous informe que le prochain alpagué sera l’agent financier de M. Trump, Allen Weisselberg, pour être transporté dans la chambre des stars [Chambre des représentants, NdT
  3. Comédie musicale sur la corruption électorale
www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

Une réflexion au sujet de « USA : la marche au supplice »

Les commentaires sont fermés.