Pourquoi les extraterrestres seraient-ils forcément un danger pour l’humain ?


Par Caitlin Johnstone − Le 2 juin 2021

Le rapport gouvernemental sur les OVNIs est prêt à être publié le mois prochain

J’ai suivi autant que possible les nouvelles histoires d’OVNIs que la classe politico-médiatique met en avant au moment même où l’armée américaine prépare son rapport au Sénat, qui doit être publié ce mois-ci.

L’une des choses déconcertantes que j’ai vues, encore et encore, de la part des principaux intervenants autour de ce nouveau récit, comme Lue Elizondo et Christopher Mellon, est l’affirmation absurde que non seulement il est tout à fait possible que les phénomènes inconnus dont le personnel militaire serait régulièrement témoin soient d’origine extraterrestre, mais que s’ils sont extraterrestres, ils pourraient nous vouloir du mal.

Mellon, l’ancien sous-secrétaire adjoint américain à la Défense pour le renseignement, qui a contribué à ce que les ovnis fassent l’objet de l’attention du grand public, en 2017, lorsqu’il a divulgué trois vidéos du Pentagone au New York Times, a déclaré qu’il considère l’origine extraterrestre de ces phénomènes comme une explication tout à fait possible.

« Nous ne comprenons même pas comment vous pouvez faire quelque chose comme ça », déclarait Mellon dans une interview récente à CTV News au sujet des manœuvres et des caractéristiques inexplicables que ces appareils sont censés démontrer. « Nous ne comprenons même pas la science qui se cache derrière. Ce n’est pas comme si quelqu’un avait quelques générations d’avions de chasse en avance sur nous ; je veux dire que c’est une différence de genre, pas de degré. »

À la question de savoir pourquoi les pilotes de ces mystérieux OVNIs aux avancées scientifiques incompréhensibles pourraient vouloir surveiller l’armée américaine, Mellon a répondu ce qui suit :

Eh bien probablement pour la même raison que nous : pour comprendre quel type de menace nous pourrions représenter pour eux. En cas de conflit, ils veulent être en mesure de nous engager efficacement, de nous vaincre rapidement, au prix d’un minimum de vies et d’efforts, tout comme nous le ferions de notre côté. Nous faisons le même genre de choses ; nous n’avons pas d’engins de ce genre, mais nous surveillons certainement très activement les forces militaires d’autres pays.

L’idée que les OVNIs pourraient constituer une menace pour les humains, que leurs opérateurs présumés soient de notre monde ou d’un autre, est promue par les principaux auteurs de cette étrange nouvelle intrigue, et elle est accueillie avec enthousiasme par de nombreux amateurs d’OVNIs qui considèrent que présenter ces phénomènes comme une menace pour la sécurité nationale est le meilleur moyen d’amener les structures de pouvoir traditionnelles à les prendre au sérieux et à divulguer des informations au public.

Cela est gênant pour deux raisons. Tout d’abord, c’est bien sûr gênant parce que l’on devrait être dérangé chaque fois que des porte-voix de l’armée et des services de renseignement affirment sans preuve qu’il existe une menace étrangère pour la sécurité des États-Unis. L’idée supplémentaire que cette menace étrangère pourrait provenir d’un autre monde a toutes sortes d’implications sur les types d’ajustements politiques et financiers, radicaux et sans précédent, qui devraient être faits pour contrer cette prétendue menace, et il faudrait une quantité incroyable de crédulité pour croire que ces ajustements seraient faits pour cette raison au moment précis où les États-Unis sont dans une nouvelle guerre froide qui s’intensifie avec la Russie et la Chine.

Tout devient de plus en plus étrange
Le Pentagone n'a pas spontanément développé un intérêt pour la transparence totale, et ce n'est pas une coïncidence si ces histoires d'OVNI sortent au moment où nous nous précipitons dans une nouvelle guerre froide et une course à l'armement de l'espace. https://t.co/01PskO6yA6

- Caitlin Johnstone ⏳ (@caitoz) 22 mai 2021

Deuxièmement, c’est gênant parce que le fait que les gens croient que les OVNIs pourraient simultanément être le produit d’une civilisation extraterrestre immensément avancée, et aussi être une menace en dit long sur la folie humaine. Ils peuvent être l’un ou l’autre, mais pas les deux.

L’humanité a mûri mentalement et émotionnellement au cours de son très court séjour sur cette planète. Nous n’acceptons plus comme normal que nos gouvernements torturent quelqu’un à mort sur la place publique, par exemple, et le fait de posséder un autre être humain comme une propriété est désormais considéré comme répréhensible. Nous avons encore une montagne de démons intérieurs à conquérir, mais vous ne pouvez pas nier que nous avons créé un monde beaucoup plus conscient et pacifique que celui dans lequel nous vivions auparavant.

Imaginez combien une forme de vie intelligente aurait progressé si elle avait commencé à mûrir des millions d’années avant la nôtre. Imaginez à quel point une civilisation devrait être émotionnellement et intellectuellement développée pour dépasser tous les dangers auto-imposés que sa propre intelligence lui a fait courir, comme les dangers que l’intelligence humaine nous fait courir aujourd’hui, si elle avait passé le grand test et franchi cet obstacle dans son processus de maturation, puis continué à mûrir pendant des milliers ou des millions d’années après le point où nous en sommes aujourd’hui.

Lorsque j’avance cet argument sur Internet, les gens me répondent : « Regardez ce que les Européens ont fait lorsqu’ils ont rencontré les populations indigènes ! C’est ce qui arrive quand une civilisation plus avancée rencontre une civilisation moins avancée. »

On voit cet argument ridicule posé partout, y compris par des gens soi-disant intelligents comme Stephen Hawking, prétendant que la rencontre des Européens avec les peuples indigènes d’Afrique, d’Australie et des Amériques est un bon modèle de ce que nous pourrions attendre d’une rencontre avec une civilisation des millions d’années plus avancée que la nôtre. Cela révèle l’hypothèse fallacieuse selon laquelle les Européens génocidaires étaient en fait « plus avancés » que les autres humains qu’ils ont rencontrés dans le monde ; ils étaient un peu plus avancés sur le plan technologique, mais n’importe quelle recherche sur les choses horribles qu’ils ont faites à ces peuples vous montrera qu’ils étaient émotionnellement infantiles par rapport aux normes d’aujourd’hui. Cet argument considère également que les humains, qui ont commencé à se développer sur la même planète au même moment, sont comparables aux extraterrestres qui auraient commencé à se développer bien avant nous.

Au-delà du fait que nous voyons, selon notre propre expérience, qu’une conscience intelligente continue d’élargir sa conscience au fil du temps, la preuve la plus flagrante que les OVNIs ne pourraient constituer une menace pour nous s’ils sont extraterrestres est que, si c’était le cas, ils nous auraient éliminés depuis longtemps. Les rencontres d’OVNIs sont documentées depuis des générations ; il n’y a rien que les humains auraient pu faire pour arrêter une espèce intelligente qui nous est technologiquement supérieure de plusieurs ordres de grandeur, quoi qu’en disent les films.

Si les extraterrestres sont ici, ils ne veulent clairement pas nous faire de mal, et pourquoi nous en feraient-ils ? Que pourrions-nous avoir dont ils voudraient s’emparer ? Dans l’éventualité peu probable où il y aurait ici un élément ou une ressource dont ils auraient besoin, il n’y a aucune raison de croire qu’ils ne pourraient pas l’obtenir ailleurs, ou même qu’ils ne pourraient pas le créer eux-mêmes au niveau de compréhension scientifique qui serait nécessairement le leur.

L’idée qu’une civilisation puisse atteindre un niveau d’avancement comparable au nôtre, apprendre avec succès à partager ses ressources et à collaborer suffisamment pour éviter de s’anéantir, continuer à mûrir pendant très longtemps, maîtriser les voyages interstellaires, intergalactiques et/ou interdimensionnels, créer des aéronefs pouvant fonctionner de la manière décrite par les personnes qui les rencontrent, puis s’envoler à travers l’univers pour aller tuer une bande de primates à peine évolués, pour une raison quelconque, est une idée tout simplement absurde en elle-même. Et si une telle chose devait arriver, elle serait déjà arrivée.

J’ai visionné tellement de vidéos sur ce sujet, et je suis tellement frustré d’entendre tous ces hommes à l’esprit militaire parler de la nécessité de connaître les « capacités » de ces choses et de la manière de les empêcher de constituer une menace pour la « sécurité nationale ». Si nous ne sommes pas seuls dans cet univers et que d’autres civilisations nous rendent visite, ce sont les questions les plus stupides que nous puissions nous poser à leur sujet. Pourquoi ne pas se demander comment les contacter, comment est-il possible de communiquer avec eux, que pourrions-nous apprendre d’eux, d’où viennent-ils et quelle est leur histoire. Non, nous nous demandons comment les tuer si nous devons le faire.

Je ne sais pas si nous sommes vraiment visités par des ETs, mais si c’est le cas l’armée américaine est littéralement la pire chose que notre espèce puisse utiliser pour entrer en relation avec eux.

Caitlin Johnstone

Traduit par Wayan, relu par Hervé pour le Saker Francophone

   Envoyer l'article en PDF   

Une réflexion au sujet de « Pourquoi les extraterrestres seraient-ils forcément un danger pour l’humain ? »

Les commentaires sont fermés.