La Russie lance une opération de 100 millions de dollars de minage de bitcoin


Par Tyler Durden – Le 9 août 2017 – Source Zero Hedge


Dans ce que certains ont qualifié un moment de « bassin hydrographique » pour bitcoin, Bloomberg rapporte qu’une entreprise en co-propriété d’un conseiller du président russe Vladimir Poutine cherche à étendre l’industrie du minage de bitcoin en Russie, tirant parti de l’énergie bon marché en Russie pour rivaliser avec la Chine comme le plus grande marché du monde en terme de minage de cette crypto-monnaie.

La société, connue sous le nom de Russian Miner Coin, ou RMC, cherche à recueillir 100 millions de dollars dans une première offre de pièces, promettant aux acheteurs un droit sur 18% du chiffre d’affaires du minage de l’entreprise, selon une présentation citée par Bloomberg.

Russian Miner Coin détient une offre dite de monnaie initiale, où les investisseurs utiliseront des unités d’Ethereum ou de bitcoin pour acheter de nouveaux jetons RMC. Ces nouveaux jetons auront un droit sur 18% du chiffre d’affaires gagné avec l’équipement de minage de l’entreprise, selon une présentation publiée sur son site web.

Selon Brian Kelly, un contributeur fréquent de CNBC, l’annonce est celle du développement d’un « bassin hydrographique » dans l’histoire de bitcoin car il suggère que Poutine reconnaît la valeur de la monnaie numérique pionnière comme un actif de réserve. Le président russe a déjà manifesté son intérêt pour la technologie blockchain – en particulier Ethereum. En juin, il a rencontré le fondateur d’Ethereum, Vitalik Buterin, en marge du Forum économique de Saint-Pétersbourg et a offert son soutien aux plans de ce dernier pour aider les partenaires locaux à adopter la technologie en Russie.

« Je pense que plus tôt que ce que je pensais, c’est effectivement que la Russie commence à ‘acheter’ du bitcoin en tant qu’actif de réserve » – Brian Kelly (@BKBrianKelly) 8 août 2017

« Si vous êtes un pays avec le privilège exorbitant d’une monnaie de réserve, VOUS DEVEZ y faire attention » – Brian Kelly (@BKBrianKelly) 8 août 2017

« Pour moi, cela ressemble à un événement décisif » – Brian Kelly (@BKBrianKelly) 8 août 2017

La Russie offre plusieurs avantages pour les mineurs de bitcoins : par exemple, sa capacité énergétique excédentaire est importante.

« La Russie dispose de 20 gigawatts de puissance excédentaire, avec des prix de consommation électrique aussi bas que 80 kopeks (1,3 centimes) par kilowattheure, ce qui est inférieur à celui de la Chine », a déclaré RMC lors de la présentation.

La société prévoit de construire son propre matériel de minage en utilisant des puces informatiques conçues en Russie.

« RMC prévoit d’utiliser des puces à semi-conducteurs conçues en Russie pour les satellites afin de minimiser la consommation d’énergie dans les ordinateurs pour la cryptographie », a déclaré Dmitry Marinichev, le médiateur de Poutine, lors d’une conférence de presse à Moscou. « La Russie a le potentiel d’atteindre jusqu’à 30% de parts dans l’exploration mondiale des crypto-monnaies à l’avenir », a déclaré M. Marinichev, ajoutant que 10 millions de dollars provenant des produits de l’ICO pourraient être consacrés au développement des processeurs.

Au début, l’entreprise s’appuiera sur les circuits intégrés Bitfury. Bitfury, une société qui fabrique des équipements de minage et exploite également ses propres activités minières, a été fondée par Valery Vavilov, originaire de Lettonie et parlant russe.

L’entreprise prévoit initialement de localiser des ordinateurs de minage basés sur des chips Bitfury chez des particuliers russes pour défier Bitmain en utilisant les bas prix de l’énergie de la Russie.

Déjà au moins une entité gouvernementale russe expérimente la technologie blockchain. La Banque centrale de Russie a déjà déployé une chaîne de blocs Ethereum en tant que projet pilote pour traiter les paiements en ligne et vérifier les données des clients auprès des prêteurs, y compris Sberbank PJSC.

Le vote de confiance d’un proche associé de Poutine a permis d’augmenter le prix de bitcoin à des sommets historiques, selon les données de CryptoCompare.

Tyler Durden

Note du Saker Francophone

Cet article de ZeroHedge apporte de l'eau au moulin de Brandon Smith, qui accuse la Russie de collusion avec les élites globalistes qui sont derrière le projet bitcoin selon lui, et la participation de la Banque Centrale russe est à ce titre emblématique. On peut aussi juger que la Russie s'intéresse aux technologies innovantes soit pour s'en prémunir à terme, soit pour les contrôler, soit pour les retourner, mais la trajectoire du bitcoin est à suivre comme celle des DTS.

Traduit par Hervé, vérifié par Wayan, relu par Cat pour le Saker Francophone

Enregistrer

Enregistrer

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

3 réflexions au sujet de « La Russie lance une opération de 100 millions de dollars de minage de bitcoin »

  1. Ping : - | Pearltrees
  2. Ping : - | Pearltrees

Les commentaires sont fermés.