La Russie a obtenu un cessez-le-feu au Nagorno-Karabakh


Par Moon of Alabama – Le 10 novembre 2020

La guerre du Haut-Karabakh est pour l’instant terminée. L’Oblast autonome arménien au sein de l’Azerbaïdjan continuera d’exister, avec des soldats de la paix russes qui viennent d’être déployés pour contrôler ses frontières. La plupart des territoires occupés par l’Arménie seront restitués à l’Azerbaïdjan. Un corridor terrestre contrôlé par la Russie reliera le Haut-Karabakh à l’Arménie.

Agrandir

C’est ce que proposait depuis longtemps la Russie, lors des précédentes négociations de paix.

L’Arménie, sous la direction du Premier ministre Pashinyan, installé par l’Occident, a eu du mal à défendre l’enclave ethnique. L’Azerbaïdjan n’a pas réussi à obtenir le contrôle qu’il espérait sur l’ensemble du Haut-Karabakh.
L’Azerbaïdjan, avec ses richesses en gaz et en pétrole, a pu s’armer de centaines de drones provenant de Turquie et d’Israël qui lui ont permis d’acquérir la supériorité aérienne. Les défenseurs arméniens n’étaient pas suffisamment formés pour se camoufler des menaces aériennes. Leurs anciennes défenses aériennes n’étaient pas assez performantes pour détecter et se défendre contre les petits drones. Ils ont donc perdu des centaines de chars et de pièces d’artillerie lors d’attaques suicides de drones.

L’Azerbaïdjan, et le contingent de mercenaires « rebelles modérés » que ce pays avait loué à la Turquie, n’ont pas réussi à envahir le noyau montagneux du Haut-Karabakh. Ils ont perdu plusieurs milliers d’hommes, bien plus que les défenseurs arméniens.

Agrandir

L’Arménie a dû accepter le cessez-le-feu après que l’Azerbaïdjan a pris le contrôle de Chouchi, une ville [stratégique, NdSF] située sur la route d’approvisionnement du « corridor de Latchin«  entre Stapanakert, dans le Haut-Karabakh, et l’Arménie. L’Azerbaïdjan a dû accepter le cessez-le-feu après que ses forces ont abattu hier un hélicoptère russe qui volait au-dessus de l’Arménie. Tout autre mouvement supplémentaire aurait fait entrer les forces russes dans la guerre.

Après l’annonce du cessez-le-feu, les Arméniens ont pris d’assaut les bâtiments du gouvernement à Erevan. Le Premier ministre Pashinyan, qui avait négligé l’armée en essayant de se réconcilier avec « l’Occident », va probablement être démis de ses fonctions.

Avec ce résultat, la Russie a renforcé sa position dans le Caucase alors que la tentative de la Turquie de s’insérer dans la région n’a eu qu’un succès limité.

Moon of Alabama

Note du Saker Francophone

Pour compléter l'analyse de MoA, on vous conseille l'article des Chroniques du Grand Jeu qui donne plus de détails sur le déroulé des opérations depuis plusieurs jours. Il a un point de vue plus mitigé sur le jeu russe dans cette histoire, notamment autour de sa relation avec la Turquie. On vous laisse méditer à votre tour.

En passant, jetez un coup d’œil à son dernier article du jour. Les jeux de l'élection américaine ne sont pas fait semble-t-il.

N'hésitez pas à lire le livre de cet auteur, chroniqué par nos soins il y a quelques mois. Il y détaille entre autre les clés de lecture du grand jeu encours dans le Caucase.

Traduit par Wayan, relu par Jj pour le Saker Francophone

   Envoyer l'article en PDF