La police anti-terroriste française demande la destruction des preuves pour Nice


Par Paul Craig Roberts – Le 12 août 2016 – Source paulcraigroberts.org

La sous-direction anti-terroriste française a demandé que les autorités de Nice effacent les enregistrements de l’attaque des caméras de surveillance qui les ont capturés.

Je me demande pourquoi un tel ordre de détruire des preuves visuelles.

Se pourrait-il que ce soit parce que les preuves visuelles montrent que les attaques sont sous faux-drapeau, ou sont des attaques préparées, ou une fausse attaque orchestrée avec des acteurs de crise ?

Comme je l’ai précédemment souligné, les nombreuses photos disponibles dans les médias anglais ne montrent ni sang dans les rues, ni sang sur le camion et pas de dégâts sur le camion  supposé avoir cogné 186 personnes. On voit la police debout et exposée au tir de pistolet à quelques mètres de la cabine du camion en train de faire feu dans la cabine supposée abriter une personne armée. La police ne prend pas ce genre de risque quand elle est confrontée à un suspect armé.

La demande de destruction de preuves visuelles est, pour le moins, suspecte. La seule raison logique à cette demande est la suppression de preuves.

Vous vous souvenez de toutes les caméras de surveillance avec des enregistrements de ce qu’il s’est passé au Pentagone le 11 septembre ? Tous les enregistrements avaient été confisqués. L’histoire officielle dit que les enregistrements montraient l’avion explosant le Pentagone, mais aucun  n’a été présenté qui montre la preuve que le gouvernement dit avoir.

À chaque fois que vous voyez des preuves mises de côté, détruites, ou des requêtes de destruction de preuves, comme le demande la police anti-terroriste française au maire de Nice, la plus sûre conclusion c’est que la preuve condamne la version officielle.

Notez que même si RT [Russia Today, chaîne de télévision russe] comprend ce que la version qu’elle rapporte veut dire, elle n’ose pas l’avouer. À la place, RT répète les allégations officielles non vérifiées qui disent que « des armes et des grenades ont été trouvées dans le véhicule après le carnage », et « l’attaquant a été secondé par une équipe soudée d’associés qui l’ont aidé à mettre en place son plan et lui ont fourni des armes ».

À sa défense, les officiels américains ont accusés RT d’être « une organisation terroriste » et l’ont menacée d’interrompre ses émissions, sauf si le service des médias pouvait y participer.

Paul Craig Roberts

Liens

http://www.paulcraigroberts.org/2015/03/15/truth-country-paul-craig-roberts/ 
https://www.rt.com/news/225543-rt-isis-us-broadcaster/

Traduit par Poolan Devi, vérifié par Wayan, relu par Cat pour le Saker Francophone

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF