La croissance des populations qui consomment le plus se termine en 2020


Par Chris Hamilton – Le 14 juillet 2019 – Source Econimica

Dans le genre de choses qui comptent, considérez trois faits.


1) En moyenne, les revenus et les dépenses sont une courbe en cloche qui s’élève à partir du début de l’âge adulte, culmine dans la tranche d’âge de 45 à 54 ans de sa vie et diminue indéfiniment par la suite. Les colonnes bleues du graphique ci-dessous représentent le revenu moyen par décennie de vie et les colonnes rouges représentent les dépenses.

2) De même, en moyenne, la participation au marché du travail suit une tendance similaire mais plus marquée. Environ la moitié des jeunes adultes âgés de 16 à 24 ans travaillent, ce chiffre passant à plus de 80 % au milieu de leur vie, puis à seulement 8 % lorsqu’ils atteignent l’âge de 75 ans et plus.

Cela fait que les revenus et les dépenses augmentent et diminuent à mesure que la participation au marché du travail augmente et diminue… mais la baisse des revenus et des dépenses est atténuée par les placements monétaires, l’épargne, la sécurité sociale et autres choses du genre. Bien que les données ci-dessus représentent les États-Unis, le principe est vrai à l’échelle mondiale.

3) Il est important de noter que la croissance de la population mondiale âgée de 45 à 54 ans des pays dont le revenu par habitant est supérieur à 4 000 dollars par an (selon les données de la Banque mondiale) se termine essentiellement en 2020, diminue jusqu’en 2029, augmente légèrement jusqu’en 2037 et diminue indéfiniment par la suite. La croissance des « plus grands consommateurs » parmi les nations ayant 90% des revenus, de l’épargne et de l’accès au crédit… les nations qui consomment 90% de l’énergie de la planète et les exportations mondiales… touche à sa fin. Ces nations représentent la moitié de la population mondiale.

Après 7 décennies de croissance ininterrompue parmi les plus critiques de ceux qui gagnent et dépensent le plus, « les temps changent ». C’est le nouveau monde où la croissance est faible, voire nulle, dans lequel nous vivons actuellement.

Si vous pensez que je me fais un film ou que je ne montre pas l’image complète, n’hésitez pas à lire mon récent article détaillant les rapports sur les Perspectives démographiques mondiales 2019 de l’ONU.

Chris Hamilton

Traduit par Hervé pour le Saker Francophone

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF