La Banque du Canada essaie un dollar numérique basé sur la technologie du blockchain


Le 16 juin 2016 – Source finextra

light bulbs
La Banque du Canada a travaillé avec les plus grandes banques du pays et le consortium R3 sur une maquette autour du blockchain qui utilise une monnaie fiduciaire numérique baptisée Cad-Coin.


Lors d’une session au cours de la conférence Payments Panorama à Calgary, Grahame Johnson de la banque centrale, Carolyn Burke de la Banque Royale du Canada et Jan Pilbauer de Payments Canada ont donné un aperçu de l’expérience.

Bien que la conférence ait été fermée aux médias, Kyle Kemper de Bitcoin Alliance of Canada a mis en ligne des diapositives de la discussion qui montrent comment une plate-forme de règlement d’un grand livre comptable appelé Jasper est utilisée pour émettre, déplacer et régler les actifs de la Banque centrale via Cad-Coin.


Le système voit les participants engager des garanties en espèces sur un compte groupé spécial tenu par la Banque du Canada, qui les convertit ensuite pour générer le Cad-Coin, qui est transféré pour financer les comptes des participants. Ensuite, les contreparties identifiables peuvent échanger des actifs sur la plate-forme Cad-Coin et échanger la monnaie numérique pour les garanties en espèces, avec la Banque du Canada qui détruit le Cad-Coin une fois racheté.

Prenant plus tard la parole lors d’une session de la conférence, Gerry Gaetz, le CEO de Payments Canada, a confirmé que son organisation travaille avec la Banque du Canada, le consortium R3CEV et les cinq grandes banques sur Jasper, mais a tenu à souligner que ceci n’est qu’une expérience étroitement contrôlée.

« La technologie est seulement utilisée pour les paiements interbancaires » indique au Financial Times Carolyn Wilkins, premier sous-gouverneur de la Banque du Canada, « aucune de nos expériences n’est développée par la banque centrale pour émettre une monnaie électronique pour une utilisation par le grand public. »

Néanmoins, ces nouvelles marquent une étape importante dans l’évolution du blockchain. Alors que plusieurs banques centrales – y compris la Banque d’Angleterre et la Réserve fédérale des États-Unis – ont publiquement discuté de l’idée d’une monnaie fiduciaire numérique, Jasper est le premier exemple confirmé.

Note du Saker Francophone

On n'est pas loin du contrôle monétaire total. La technologie est en cours de test avec Bitcoin et son déploiement serait très facile et rapide, un simple logiciel sur quelques serveurs sécurisé, une clé de chiffrement pour chacun d'entre nous. Je vous conseille de lire l'analyse de la Chronique Agora.

Liens

Traduit par Hervé, vérifié par Wayan, relu par Catherine pour le Saker Francophone

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF