Gilets jaunes : la France vue d’ailleurs, violence et compassion


Un homme torse nu face à un canon à eau ; un groupe de policiers anti-émeute s’acharnant sur un manifestant à terre ; la ville lumière dans les flammes – telles sont les images qui ont choqué le monde après trois semaines de manifestations en France


 

2015-08-11_11h11_54Par Russia Today – Le 4 décembre 2018 – Source Russia Today

5 striking VIDEOS that reveal the violence & compassion of France’s Yellow Vest protests
© AFP / Reuters / Ruptly

Les bouleversements liés à la flambée des prix du carburant se sont étendus dans tout le pays, le gouvernement français envisage la suspension d’une taxe sur le carburant afin d’apaiser les manifestants en gilet jaune. Les vidéos des manifestations, qui ont commencé à la mi-novembre, ont enregistré à la fois la violence extrême et les actes de compassion suscités par les troubles en cours.

« Un homme au piano » torse nu défie un canon à eau

Ironiquement, l’un des héros qui a émergé des manifestations des gilets jaunes est un homme sans gilet (et torse nu) face à un canon à eau.

Alors que les manifestations se déroulaient à Paris le 24 novembre, un manifestant a décidé d’échanger son gilet contre une paire de lunettes de natation. Une vidéo du Français torse nu endurant bravement la copieuse giclée d’un canon à eau a gagné en notoriété, rejoint par ce qui semblait être un piano dans une scène déjà dramatique. En fait, l’objet en bois à roulettes s’est avéré être un vieux bureau, mais la scène semblait extraite d’un film français très artistiquement prétentieux.

La violence évitée après que les flics ont enlevé leurs casques

Les manifestations n’étaient cependant pas dénuées de compassion.

Dans la ville de Pau, au sud-ouest de la France, la police a trouvé un moyen de disperser pacifiquement les manifestants.

Des images publiées sur les médias sociaux au cours du week-end montrent un groupe d’environ deux douzaines de policiers en tenue anti-émeute retirant leur casque alors qu’ils se tenaient à quelques mètres à peine de manifestants qui se préparaient apparemment à prendre d’assaut la mairie. La foule a salué le geste de paix en applaudissant la police et en chantant l’hymne national français.

La police anti-émeute s’acharne sur un manifestant

Malheureusement, toutes les vidéos issues des manifestations ne sont pas aussi fantaisistes ni réconfortantes. Des images prises prétendument dans la rue de Berri à Paris, à environ un demi-kilomètre de l’Arc de Triomphe, montrent samedi un manifestant recroquevillé copieusement matraqué par une dizaine de policiers anti-émeute.

illusigram@illusigram
Les forces de police antiémeute ont tabassé un manifestant non armé à Paris 10 : 39h – 2 décembre 2018
Dans la vidéo, le manifestant est projeté au sol par deux officiers, qui commencent alors à donner des coups de pied et à frapper l’homme recroquevillé. Plusieurs autres policiers se sont ensuite joints à eux, utilisant leurs matraques et leurs pieds pour frapper le manifestant.

Guérilla urbaine

Une vidéo particulièrement saisissante, filmée depuis un balcon par un spectateur, révèle l’intensité des combats qui ont opposé les Gilets jaunes et la police anti-émeute. La séquence montre un groupe de policiers qui tente d’empêcher l’avance d’une foule de manifestants.

Au début, seuls quelques manifestants ont affronté les flics. Cependant, la foule de gilets jaunes se rallie rapidement et submerge complètement le groupe de policiers. Alors que les flics se retirent précipitamment, de plus en plus de manifestants arrivent dans une rue latérale, jetant des objets alors qu’ils se rapprochent de la police. Les projectiles étant projetés dans toutes les directions, le spectateur retire brusquement la caméra et se met à crier.

Ranimer l’esprit révolutionnaire de la France ?

Une confrontation à l’Arc de Triomphe a conduit certains à établir un parallèle entre les manifestations des gilets jaunes et le passé révolutionnaire français. Des images de la rencontre entre des manifestants et la police anti-émeute près du monument emblématique montrent un homme agenouillé devant l’arche, les mains étendues.

Traduit par jj, relu par Cat pour le Saker Francophone

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF