Le Troisième Temple de Jérusalem et l’embrasement de la Terre sainte


Par Pierre Antoine Plaquevent − Le 19 mai 2021 − Source Strategika

On ne peut comprendre l’actuelle montée aux extrêmes en Terre sainte sans interroger la nature profonde du projet théopolitique qui sous-tend la branche religieuse du sionisme. Dans ce projet (qui ne fait pas l’unanimité chez les Israéliens eux-mêmes), la reconstruction du Temple de Jérusalem et la reprise de sacrifices à Yahvé en son sein occupent une place centrale. Temple qui doit être reconstruit précisément là où se trouve la mosquée al Aqsa d’où est partie la tragédie actuelle.

Continuer la lecture de Le Troisième Temple de Jérusalem et l’embrasement de la Terre sainte

Gouvernance globale et guerre civile mondiale


Par Pierre-Antoine Plaquevent − Le 14 avril 2021 − Source strategika.fr

Au vu de la tension croissante entre USA et Chine/Russie, la toile bruisse de rumeurs de guerre et beaucoup se posent légitimement la question de savoir si une guerre mondiale ouverte pourrait suivre la séquence du Covid commencée fin 2019. Tenter de répondre à cette question nécessite d’aborder cette problématique complexe sous trois aspects principaux : politique, géopolitique et stratégique. Trois niveaux d’analyse qui peuvent permettre de sonder quelles sont les ruptures en cours susceptibles ou non d’entraîner une fracturation de l’ordre mondial et ainsi conduire à une guerre ouverte entre les faces occidentale et orientale de la gouvernance mondiale.

Continuer la lecture de Gouvernance globale et guerre civile mondiale

Multipolarité et société ouverte : le réalisme géopolitique contre l’utopie cosmopolitique.


Pluriversum vs universum. Discours de Pierre Antoine Plaquevent au troisième Forum de Chisinau (VIDEO)


Par Pierre Antoine Plaquevent − Le 28 octobre 2019 − Source flux.md

Que l’on imagine, dans l’avenir, un État universel englobant l’humanité entière. En théorie, il n’y aurait plus d’armée, mais seulement une police. Si une province ou un parti prenait les armes, l’État unique et planétaire les déclarerait rebelles et les traiterait comme tels. Mais cette guerre civile, épisode de la politique intérieure, paraîtrait rétrospectivement comme le retour à la politique étrangère au cas où la victoire des rebelles entraînerait la désagrégation de l’État universel.

Raymond Aron, Paix et guerre entre les nations, Paris, 1962

Continuer la lecture de Multipolarité et société ouverte : le réalisme géopolitique contre l’utopie cosmopolitique.