L’Oncle Sam lâche-t-il Kolomoisky, l’Ogre d’Odessa?

Le 24 mars 2014 – Source thesaker.is

Les événements en Ukraine empirent sérieusement : Porochenko a déclaré que les armées privées de poche des gouverneurs ne seront plus tolérées et il a donné 24 heures à Kolomoisky pour déposer les armes. Les hommes de main en chef de Porochenko – Arsen Avakov et l’homme de la CIA Valentin Nalivaichenko – ont indiqué que Porochenko avait leur plein soutien et leur fidélité. En d’autres termes, le plein pouvoir de la junte menace maintenant de tomber sur la tête de Kolomoisky. Kolomoisky, à son tour, prépare une sorte de Maïdan pro-Kolomoisky à Dniepropetrovsk pour mercredi. Pour prévenir cela, plusieurs escadrons de la mort, bataillons de la Garde nationale, ont été envoyés dans cette ville.

Kolomoiskii

Il semble vraiment que les monstres vont se sauter mutuellement à la gorge.

Il sera très intéressant d’observer comment cela va se passer. Les États-Unis semblent soutenir totalement Porochenko, ainsi que la plupart des autres pays. Pour l’Empire, ce pourrait être le bon moment de se débarrasser d’un personnage aussi fantastiquement odieux que Kolomoisky.

C’est intéressant, Kolomoisky a déclaré récemment dans une interview que si de nouvelles élections étaient organisées en Novorussie, il pense que Zakharchenko et d’autres officiels novorusses seraient probablement réélus. De telles ouvertures envers les dirigeants novorusses sont un signe que Kolomoisky est dans un sale pétrin et qu’il évalue les différentes options.

Quant à Porochenko, il paraît aussi belliqueux que d’habitude, faisant de grandes déclarations à propos de tout et de rien en courant de tous côtés en treillis militaire. Cela suffira-t-il à impressionner un voyou dont la valeur nette est estimée à 1,3 milliard de dollars, je n’en suis pas sûr. Et pourtant, je ne vois pas Kolomoisky remporter ce combat. Non seulement l’Empire soutient clairement Porochenko en tant que personne au pouvoir essentielle dans la junte, mais même la Russie a accepté (à contrecœur) que Porochenko, du moins pour l’instant même s’il n’est pas totalement légitime, soit aujourd’hui le vrai dirigeant de facto de l’Ukraine occupée par les nazis. Ainsi, alors que laissés face à face, Kolomoisky pourrait facilement infliger une défaite à Porochenko, le fait que celui-ci bénéficie du total soutien de l’Empire sera probablement crucial.

J’ajouterai que pour l’Empire, soutenir la partie la plus faible est normal, mais pas en raison d’un quelconque sens de la justice pour le petit gars, simplement parce que la partie la plus forte n’a pas besoin de soutien extérieur pour gagner, tandis que le plus faible en a toujours besoin. C’est la véritable raison pour laquelle l’Empire sera toujours du côté de la minorité, avec le plus petit groupe – il est plus facile à contrôler. Se ranger du côté de Porochenko rend celui-ci encore plus dépendant du soutien des États-Unis.

Donc tout cela se cumule : Kolomoisky est une personne universellement détestée, et il y a de très bonnes chances pour que l’affaire du MH17 puisse lui être totalement imputée (procurant ainsi à l’Empire une porte de sortie), il est probablement très difficile à contrôler et il menace la junte. Si je siégeais à Langley [siège de la CIA, NdT], ma recommandation serait claire : envoyez-le chez Muzychko [dirigeant du Secteur Droit assassiné pendant les journées du coup d’État, NdT].

The Saker

Traduit par Diane, relu par jj pour le Saker Francophone

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF