Les États-Unis tirent la sonnette d’alarme


L’Iran rapproche de plus en plus son pays de ses troupes !


Le Jeudi 16 mai 2019 − The Postillon

Washington, Téhéran (dpo) – Les tensions entre Washington et Téhéran continuent de s’intensifier. À présent, les États-Unis accusent l’Iran de déplacer ses frontières de plus en plus près des troupes américaines. À tel point que les soldats américains sont presque à portée de tir.

« L’Iran utilise son territoire pour harceler nos troupes déployées pacifiquement », a déclaré le conseiller à la Sécurité nationale des États-Unis, John Bolton. « Certaines frontières du pays se rapprochent dangereusement de nos soldats –  presque à portée de tir, l’Iran doit cesser de le faire tout de suite ! ».

Bolton continue : « Nos troupes sont encerclées de l’intérieur! »

La marine américaine a également été touchée par l’agression de l’Iran. « La semaine dernière, notre porte-avion était à plus de 1 000 kilomètres de l’Iran, et maintenant cet État voyou, qui interfère avec tout, a soudainement approché le USS Abraham Lincoln avec son littoral sur environ 100 kilomètres ». Les États-Unis ont menacé de mobiliser leurs troupes. Bolton encore : « Nous sommes un pays pacifique, mais si l’Iran ose franchir ses frontières avec les pieds de nos soldats, cela signifie inévitablement la guerre ! ».

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF