La secte Covid a tué lentement l’économie américaine


Il ne reste plus beaucoup de temps


Par Brandon Smith − Le 2 juillet 2021 − Source Alt-Market

Il est parfois important de prendre du recul par rapport à un problème pour mieux le comprendre. J’ai récemment fait un voyage dans le nord-ouest sur la côté Pacifique pour revisiter de vieilles terres et faire une pause dans les développements souvent déconcertants du monde d’aujourd’hui, au moins pour un petit moment. Nous avons tous besoin de vacances loin de la guerre de l’information, et même si j’étais heureux de me reposer, je suis également heureux d’être de retour. Après avoir voyagé sur la route à travers quatre États, j’ai pu évaluer l’état général des États-Unis en termes d’effets sociaux et économiques des mandats pandémiques et de la propagande Covid. J’ai de bonnes et de mauvaises nouvelles…

La bonne nouvelle est que la propagande n’a pas été si efficace que ça dans la plupart des endroits. Le tableau général ressemble à quelque chose comme ceci :

Dans la majorité des zones rurales et semi-rurales, ainsi que dans les villes des comtés rouges, quel que soit l’État, la majorité des gens ne portaient PAS de masques et la plupart des entreprises n’exigeaient pas que les gens en portent. Les publicités et la propagande en faveur des vaccins étaient également réduites au minimum. Cela inclut les États de Washington et de l’Oregon, qui sont connus ces derniers temps pour leurs restrictions draconiennes. Bien que Washington ait techniquement levé les mandats (depuis quelques jours seulement), la pression pour se faire vacciner y est toujours présente. L’Oregon est le pire état que j’ai traversé en termes de pression commerciale et de pression de la foule, mais même dans la plupart des villes que j’ai visitées, le rapport entre les cultistes masqués et les personnes normales non masquées était d’environ 50/50.

La plupart des commerces dans lesquels je suis entré ne m’ont rien dit sur le fait de ne pas porter de masque. Et, jusqu’à présent, il ne semble pas y avoir de pression majeure pour les passeports vaccinaux, bien que, je soupçonne que cela viendra assez tôt.

Ce n’est que dans ou près des villes progressistes comme Portland et Seattle que les contrôles Covid étaient clairement présents et oppressants. Près de Portland, j’ai vu de nombreuses personnes porter leur masque à l’extérieur et même dans leur propre voiture. C’était vraiment bizarre, considérant qu’il est presque impossible d’attraper un virus à l’extérieur, en plein air et à la lumière du soleil (dont il est scientifiquement prouvé qu’elle tue les micro-organismes). Il est clair que les gauchistes de ces endroits fonctionnent dans leurs propres petites bulles d’ignorance et de collectivisme. Inutile de dire que j’ai passé le moins de temps possible en Oregon.

L’aspect le plus étrange de toute cette histoire est que les 2 états Washington et l’Oregon ont des taux de « vaccination » relativement élevés. Les personnes qui portent religieusement des masques ont sans doute déjà été vaccinées, donc soit elles ne croient pas vraiment à l’efficacité des vaccins, soit elles portent quand même leurs masques pour signaler leur vertu. Heureusement, cette mentalité insensée ne s’est pas répandue au-delà des limites des zones métropolitaines.

Après tout, les infections et les taux de mortalité liés à la Covid-19 sont en chute libre. Ils ont chuté dans les États rouges qui ont annulé les mandats bien avant que les vaccins ne soient mis à la disposition du public. Pourquoi continuer cette mascarade ?

Mon voyage a confirmé certains de mes plus grands soupçons – D’abord, il m’a prouvé que la vision des médias grand public de la soumission du public aux mandats de vaccination était en fait fausse. Les seuls endroits où les mandats sont respectés sont dans ou près des grandes villes. J’ai également remarqué que les réserves indiennes étaient résolument agressives dans l’application des mandats. Ce sont en fait les rares endroits où les gens ont essayé d’exiger que je porte un masque (bien que ce soit généralement des femmes blanches travaillant au salaire minimum) ; et franchement, je trouve étrange que les communautés amérindiennes soient si promptes à appliquer les recommandations du gouvernement fédéral ou à faire confiance aux analyses médicales fédérales. C’est triste à dire, mais il semble qu’ils boivent le Kool-Aid par litres.

L’Internet est à bien des égards un monde faux. Les propagandistes utilisent un consensus fabriqué sur le web pour faire croire que la majorité des gens sont d’accord avec la tyrannie médicale, mais ce n’est tout simplement pas le cas. D’après mes observations, les gens en ont assez des restrictions. Ils en ont assez. Chaque fois que j’entrais dans un hôtel ou chez la plupart des détaillants, les personnes à la réception ou à la caisse remarquaient généralement que je ne portais pas de masque, et leurs yeux s’illuminaient et ils retiraient leur masque pour me parler. Ils étaient simplement heureux de se comporter à nouveau comme des humains.

Je raconte mes expériences ici parce que je me rends compte que de nombreux membres du mouvement pour la liberté ont tendance à imaginer les pires scénarios possibles pour chaque événement. Je le sais parce que je le fais moi-même à l’occasion. Les trois mensonges majeurs auxquels croient certains défenseurs des libertés en ce qui concerne la pandémie sont les suivants :

1) La plupart des gens ont été dupés pour prendre les vaccins expérimentaux.
2) La majorité des États-Unis se soumet aux mandats.
3) Les gauchistes se déplacent en masse pour essaimer dans les États et les comtés rouges et ils apportent avec eux leurs politiques Covid. (Pour une raison quelconque, les conservateurs s’accrochent encore aux craintes de délocalisation des libéraux, même si ces craintes se sont éteintes après le crash immobilier de 2006-2008. Aujourd’hui, toutes les données montrent que lorsque les gauchistes déménagent, ils quittent leur ville préférée pour s’installer dans la banlieue de leur ville préférée).

Désolé, mais je peux affirmer avec autorité qu’aucune de ces trois menaces imminentes ne se concrétise. Cela n’a aucun sens. En fait, c’est le contraire dans tous les cas. Les personnes qui prétendent le contraire sont effrayées, et elles ont tort sur le plan factuel. Et je tire cette position non seulement de mes voyages, mais aussi des centaines de milliers de mes lecteurs à travers le pays avec lesquels je traite régulièrement. Les propagandistes veulent que les conservateurs vivent dans la peur tout comme ils veulent que les gauchistes vivent dans la peur, et ils savent quels mensonges affectent le plus les conservateurs. Dissiper la désinformation nous permet ensuite de faire face aux véritables menaces qui pèsent sur nous.

Bon, maintenant que la bonne nouvelle est passée, je dois passer à la mauvaise nouvelle : Sur le plan économique, les États-Unis ont été vidés de leur substance par la réponse gouvernementale à la pandémie, et je suis plus que jamais convaincu qu’il ne reste plus beaucoup de temps pour redresser la situation. À ce stade, il est peut-être impossible d’arranger les choses. Notre seule chance est de nous préparer à survivre aux retombées.

Voici ce que j’ai remarqué jusqu’à présent : presque tous les endroits que j’ai traversés manquaient cruellement de personnel. La vague de chaleur qui a frappé la région la semaine dernière a été brutale, mais elle aurait dû être gérable. J’ai vécu des vagues de chaleur bien pires et je ne me souviens pas d’une fois où la moitié des commerces ont fermé parce qu’ils ne pouvaient pas gérer le volume de la clientèle. Mais c’était le cas dans chaque ville. Il était incroyablement difficile de trouver des services car la plupart des endroits étaient fermés.

Le problème était que la vague de chaleur était accessoire. Le véritable obstacle était que de nombreuses entreprises n’avaient pas d’équipe complète d’employés depuis un an maintenant et que cela pesait sur leurs opérations. La vague de chaleur leur a donné une excuse pour fermer parce qu’elles n’ont pas le personnel nécessaire pour rester ouvertes.

Nous pouvons remercier le gouvernement fédéral et les gouvernements de plusieurs États pour cette situation, parce qu’à l’heure actuelle, il est en fait PLUS rentable pour les travailleurs de rester à la maison et de percevoir le chômage boosté par la situation Covid que de travailler réellement. Cela ne nuit pas tellement aux grands détaillants et aux magasins à grande surface, mais cela détruit les petites entreprises qui ne peuvent tout simplement pas augmenter les salaires suffisamment pour être compétitives face aux chèques de chômage et les mesures de relance du gouvernement.

McDonald’s peut augmenter ses salaires à plus de 15 dollars de l’heure et offrir aux nouveaux employés une prime à la signature de 500 dollars, mais les restaurants familiaux au bout de la rue ne le peuvent pas. Ce système élimine discrètement le secteur des petites entreprises, le même secteur qui emploie environ la moitié des Américains.

En outre, les entreprises ont reçu une manne inépuisable de fonds de relance, alors que les petites entreprises n’ont pratiquement rien reçu. Je dis depuis un certain temps maintenant que cela fait partie du plan ; que le BUT est d’effacer les petites entreprises de l’économie pour ne laisser que les mastodontes. Les récompenses que le gouvernement continue d’accorder aux personnes qui refusent de travailler ne font que confirmer ma théorie.

Et, même si le programme de vaccination aux États-Unis a pratiquement échoué, ne vous attendez pas à ce que des élites comme Anthony Fauci abandonnent leurs rêves de conquête. Fauci a récemment affirmé qu’il existe désormais « deux Amériques » : Les vaccinés et les non-vaccinés. Il doit être aveugle car ce n’est pas ce que je vois.

Je vois les personnes qui suivent aveuglément les exigences du gouvernement en matière de vaccination et les personnes qui « écoutent la science ». Je vois des idiots contre des sceptiques. Je vois le cultisme contre la logique. Je vois des gens qui veulent contrôler les autres et d’autres qui veulent simplement être libres de vivre leur vie comme ils l’entendent. Je vois l’agenda contre la vérité. Il ne s’agit pas de vacciner les gens, ni de santé publique, ni de sauver des vies. Au contraire, la Covid-19 est un outil pour soumettre le public. C’est tout ce qu’il est et c’est tout ce qu’il sera jamais.

Si l’Amérique est divisée, c’est parce qu’il y a des gens qui veulent asservir, il y a des gens qui aiment leur asservissement, et il y a des gens qui ne veulent rien avoir à faire avec l’asservissement.

Fauci est également connu pour être un terrible scientifique, mais c’est un technocrate loyal. Il a l’habitude de rejeter toute science qui ne soutient pas ses conclusions préconçues. La science qui montre que les personnes qui ont déjà eu la Covid sont peu susceptibles d’être réinfectées. En fait, il n’y a aucune preuve que la réinfection par la Covid soit un problème pour la grande majorité des gens. Pourtant, Fauci ne considère pas les personnes qui ont eu la Covid et qui ont développé une immunité comme sûres.

La position de Fauci est que si vous n’êtes pas vacciné avec les cocktails expérimentaux d’ARNm, vous représentez un risque pour les autres. Pourtant, si c’est le cas, cela signifie que les vaccins sont inutiles. Si les personnes non vaccinées constituent une menace pour les personnes vaccinées, alors à quoi servent les vaccins ?

Le ministre américain de la santé (celui-là même qui, à l’origine, affirmait que les Américains ne devaient pas s’inquiéter d’acheter des masques parce que ceux-ci ne leur serviraient à rien) se fait l’écho de la propagande de Fauci, ajoutant que le nouveau « variant Delta » frappera le plus durement les personnes non vaccinées.

Rien ne prouve encore que le prétendu « variant delta » constitue une menace plus importante que l’itération originale de la Covid, mais cela n’empêche pas les gouvernements de lancer une nouvelle campagne de peur. En affirmant que le variant delta peut encore infecter des personnes vaccinées, les gouvernements suggèrent que les confinements, les masques et la distanciation sociale restent en place dans un avenir prévisible. Il faut se poser cette question brûlante : Pourquoi devenir un cobaye pour un vaccin à ARNm non testé alors qu’il n’est ni une garantie de liberté, ni une garantie de sécurité sanitaire ?

Diable, pourquoi prendre un vaccin non testé alors que le taux de mortalité de la Covid-19 est si faible qu’il touche moins de 0,26 % de la population en dehors des maisons de retraite ?

Je dois également dire que j’avais prévu cette issue bien à l’avance.

Les globalistes deviennent incroyablement prévisibles alors qu’ils s’efforcent de sauver leur programme de Reset aux États-Unis. Comme je l’ai noté l’année dernière, les restrictions Covid ne sont jamais censées prendre fin. Il y aura toujours une autre « mutation » du virus de la Covid, et donc les mandats seront perpétuels. Ils sont censés continuer pour l’éternité, ou du moins jusqu’à ce que la population entière se soumette au contrôle du gouvernement sur chaque micro-aspect de leur vie quotidienne.

Cela dit, je ne pense pas que la secte Covid ait besoin de maintenir les mandats en place aux États-Unis encore longtemps, car s’ils ne parviennent pas à convaincre la majorité de la population de s’y conformer, ils utiliseront la confusion de la pandémie pour miner l’économie.

Considérez ceci un instant : la réaction instantanée de nombreuses entreprises du Nord-Ouest pendant la vague de chaleur a été de fermer ou de réduire de moitié les heures de travail, plutôt que de s’adapter et de surmonter les difficultés. Cela se serait-il produit avant les fermetures pour cause de Covid ? Je ne le pense pas. La solution à toute crise réelle ou perçue en Amérique est maintenant de fermer et de se cacher. La réponse est de réduire les normes et d’abandonner, ou bien d’imprimer de l’argent et de le jeter dans le système sans aucune stratégie réelle pour utiliser ce stimulus efficacement. Le stimulus lui-même fait plus de dégâts que la Covid ne le pourrait jamais.

C’est une philosophie empoisonnée qui pourrait déstabiliser les fondements mêmes de la nation, et cela se passe sous nos yeux. Je l’ai vu sur la route la semaine dernière. C’est partout. Les États conservateurs s’efforcent de contrer cette évolution, et j’espère qu’il n’est pas trop tard. La secte Covid se nourrit comme des termites sur les piliers de notre économie depuis de nombreux mois maintenant et bien que les mandats soient abandonnés à juste titre, les conséquences de l’effondrement sont considérables. Nous ne connaîtrons peut-être pas la véritable étendue des dégâts avant des mois.

Brandon Smith

Traduit par Hervé pour le Saker Francophone

   Envoyer l'article en PDF   

Une réflexion au sujet de « La secte Covid a tué lentement l’économie américaine »

Les commentaires sont fermés.