La rébellion des yellow vests


Par Peter Turchin – Le 8 décembre 2018 – Source peterturchin.com


« Pour vaincre le populisme, l’Amérique a besoin de son propre Macron – un leader charismatique qui peut rendre le centrisme cool », écrivait Max Boot en juin 2017, un mois après l’élection d’Emmanuel Macron à la présidence française. J’ai toujours pensé que qualifier Macron de « centriste » était une déformation remarquable de sa dure idéologie néo-libérale. Mais l’ampleur de sa refonte radicale du tissu social français n’est devenue évidente qu’après la rébellion des Gilets jaunes, du moins pour ceux qui ne suivent pas de près la politique française, comme moi.


Jusqu’à récemment, la France était l’un des rares grands pays occidentaux à résister à la tendance mondiale à l’accroissement des inégalités économiques. Plus maintenant. Le gouvernement Macron a mis en œuvre un programme complet de réformes apparemment (ou, plus probablement, intentionnellement) conçu pour rendre les pauvres plus pauvres et les riches plus riches. Les pensions ont été gelées (mais l’impôt de solidarité sur les retraites a été augmenté), les salaires minimaux ont été gelés, mais en même temps les impôts sur les personnes très riches ont été réduits. L’augmentation des taxes sur l’essence, qui a déclenché la rébellion, touche beaucoup plus les pauvres que les riches. Elle touche aussi davantage les régions rurales et, selon la plupart des comptes rendus, la majorité des gilets jaunes sont des provinciaux.

L’attaque contre l’État social français est d’une ampleur remarquable et comprend des mesures touchant le système de santé, l’éducation et les infrastructures de transport (voir cet article de Diana Johnstone pour plus de détails). Le résultat de ces politiques a été représenté graphiquement dans ce graphique de la BBC :

Il y a peu d’illustrations plus frappantes de l’Effet Matthieu (qui dit que les riches deviendront plus riches, tandis que les pauvres deviendront plus pauvres ; plus sur ceci dans le chapitre 10 de mon livre Guerre et Paix et Guerre). Grâce à Macron, la France a obtenu en 2018 la distinction douteuse d’avoir le deuxième plus grand nombre de nouveaux millionnaires au monde. La première est, bien sûr, les États-Unis. Mais proportionnellement, la France bat les États-Unis en termes de taux de croissance : 14 % par an (contre 5 % aux États-Unis) ! Macron a vraiment mérité la distinction d’être le président des riches.

Pour tout étudiant en histoire, la rébellion du gilet jaune rappelle immédiatement la rébellion du Turban jaune qui a mis fin à la dynastie Han orientale, totalement corrompue, au deuxième siècle de notre ère :

Cette rébellion paysanne, comme la plupart des soulèvements populaires, a finalement été réprimée. Quel sera le sort ultime des gilets jaunes ? L’avenir nous le dira.

Peter Turchin

Traduit par Hervé, vérifié par Wayan, relu par Cat par le Saker Francophone

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF