La hyvrnia ukrainienne vient de perdre 50% de sa valeur en deux jours

Par Matt O’Brien – Le 6 février 2015 – Source : Washington Post Blogs

Ukraine-Currency-New

L’Ukraine, pour utiliser un terme technique, est en faillite. C’est ainsi qu’on appelle un pays dont la monnaie a perdu 50% de sa valeur en deux jours seulement [et 300% sur 12 mois, NdT].

Le problème est simple: l’Ukraine n’a pas d’argent et à peine encore quelque activité économique. Les discussions avec le FMI au sujet d’un montant de 15 milliards de dollars de renflouement vont bon train et c’est un euphémisme que d’appeler cela de la dette de restructuration – autrement dit, pour éviter le défaut total – quand ses réserves ont diminué à $6.42 milliards de dollars, juste assez pour couvrir cinq semaines d’importations. (Trois mois étant considéré comme l’absolu minimum.).

Il était donc plus que temps que l’Ukraine cesse de dépenser le peu d’argent restant à soutenir sa monnaie, la hyrvnia [sans parler de l’effort de guerre, NdT]. Jeudi, ce fut fait avec une réaction rapide et violente. La hyrvnia a chuté contre le dollar américain de 16,8 à 24,4 puis de nouveau à 25,3 vendredi, sur la nouvelle que le gouvernement ne devrait plus intervenir du tout. En tout, cela fait 50% de baisse dans les dernières 48 heures. Et cela malgré le fait que la banque centrale a simultanément monté les taux d’intérêt de 14% à 19,5% pour essayer d’amener les gens à garder leur argent en hyrvnia, qui vous rémunère bien mieux que le dollar US [mais qui fait encore confiance au bankster Iatseniouk?, NdT]. Solution qui, comme vous pouvez le voir, n’a pas atteint les objectifs espérés.

Maintenant, nous allons revenir une minute aux fondamentaux. Pourquoi l’Ukraine est-elle condamnée? Elle a été mal gérée par les oligarques qui, depuis des décennies, ont écrémé des milliards d’un pays sans croissance [sauf l’excellente croissance de 2000 à 2008, avec une moyenne de 7% annuel, et un pic à 12 % en 2004, NdT]. Cela semble presque impossible, mais l’économie de l’Ukraine a diminué depuis la chute du régime communiste en 1991. Et maintenant sa guerre pas-si-froide avec la Russie est en train de détruire le peu qui reste. Tout cela ne provient pas uniquement des bastions rebelles dans le bassin d’industrie lourde de l’est du pays, qui ont privé l’Ukraine du quart de ses capacités industrielles. Cela provient aussi du conflit avec son plus grand partenaire commercial, la Russie. Réfléchissez: vous n’allez généralement pas en guerre contre le pays avec lequel vous effectuez l’essentiel de vos échanges commerciaux. Cela signifie que tout ce qui affaiblit la Russie, comme la baisse du prix du pétrole ou les sanctions, se retourne aussi contre l’Ukraine, et accroit ses déficits.

L’Ukraine, en d’autres termes, n’a pas beaucoup de devises étrangères et n’a pas beaucoup de façons d’en obtenir. Et sûrement pas tant que son économie est ruinée. Ensuite, elle combat son premier partenaire commercial et finalement, les séparatistes lui ont enlevé son centre industriel. La seule question qui reste est de savoir quelle sera l’ampleur du plan de sauvetage et dans quelle proportion la hrvynia tombera encore plus bas en attendant.

En Ukraine, la monnaie est faible, et ce n’est pas un jeu.

Traduit par Toma, relu par jj et Diane pour le Saker Francophone

   Envoyer l'article en PDF   

Les commentaires sont fermés.