États-Unis : le scandale des admissions aux collèges…


Un parfait exemple du degré de corruption atteint aux États-Unis. Reste-t-il encore quelque chose dans ce pays qui ne soit pas profondément entaché par la corruption ?


Par Michael Snyder – Le 13 mars 2019 – Source The Economic Collapse

Michael SnyderÀ ce jour, vous avez probablement déjà entendu dire que des dizaines de personnes ont été arrêtées pour avoir participé à une escroquerie de plusieurs millions de dollars concernant les frais d’admission à l’université.

Des sommes énormes ont été versées afin de permettre aux enfants de familles très riches d’accéder aux meilleures écoles telles que l‘Université de Yale, l’Université de Stanford, l’Université du Texas et l’Université de Californie du Sud. Nous devrions certainement être dégoûtés par ces révélations, mais nous ne devrions pas être surpris. Une telle corruption se produit chaque jour à tous les niveaux de la société américaine. À ce stade, notre pays est allé si loin sur cette voie qu’il est choquant de rencontrer quelqu’un qui a encore une certaine intégrité.

Le « cerveau » derrière cette escroquerie d’admission à l’université était un escroc nommé William Rick Singer. Depuis des années, il réussissait à amener les enfants de gens riches dans des universités prestigieuses en utilisant des « portes latérales », et il pensait probablement qu’il ne se ferait jamais prendre.

Mais c’est arrivé.

Singer utilisait quatre méthodes de base pour amener les enfants de familles riches dans des écoles d’élite. Les deux premières méthodes impliquaient des pots-de-vin…

Inciter les administrateurs des examens d’entrée au collège à permettre à une tierce personne de faciliter la fraude lors des examens d’entrée au collège, dans certains cas en se faisant passer pour des étudiants, est la première méthode.

Inviter des entraîneurs et des administrateurs sportifs de l'université à désigner des candidats comme prétendus recrues sportives, quelles que soient leurs aptitudes sportives et, dans certains cas, même s’ils n’ont pas pratiqué ce sport, est la deuxième méthode.

Parce que beaucoup de ces enfants ne pratiquaient même pas les sports pour lesquels ils avaient été « recrutés », Photoshop a parfois été utilisé pour coller leur visage sur le corps de vrais athlètes…

Pour que les enfants non sportifs soient admis à l'université en tant qu'athlètes, Singer devait souvent créer de faux profils pour eux. Parfois, cela impliquait de fabriquer des curriculum vitae qui indiquaient qu'ils avaient joué dans des équipes de clubs d'élite, mais pour en finir avec l'illusion, Singer et son équipe utilisaient également Photoshop pour combiner les photos des enfants avec celles de vrais athlètes dans le sport.

Un certain nombre d’entraîneurs d’université sont devenus extrêmement riches, en acceptant des pots-de-vin pour « recruter » des enfants qui ne joueraient jamais une fois à l’école, mais bon nombre de ces entraîneurs vont probablement aller en prison.

Les troisième et quatrième méthodes utilisées par Singer impliquaient des formes de triche plus directes…

« Demander à un tiers de suivre des cours à la place des étudiants, sachant que les notes obtenues dans ces cours seront communiquées dans le cadre de la demande d'admission de l’étudiant », est la troisième méthode.

La quatrième consistait à « soumettre des demandes d'admission falsifiées aux universités […], parmi lesquelles figuraient notamment les notes obtenues aux examens et les notes attribuées de manière frauduleuse, ainsi que les faux prix et activités sportives répertoriés. »

Bien sûr, l’essentiel sur lequel les médias se concentrent est le fait que certaines célébrités font partie des personnes inculpées dans cette affaire, et cela inclut Lori Loughlin de « Full House »

Il était important pour la star de « Full House », Lori Loughlin, que ses enfants fassent « l'expérience universitaire », une expérience qui lui a échappé, a-t-elle déclaré en 2016.

Loughlin, avec l'actrice Felicity Huffman de « Desperate Housewives », fait partie des accusés dans le cadre d'un stratagème dans lequel des parents auraient corrompu des entraîneurs et du personnel de l'université, dans des centres de dépistage, pour aider leurs enfants à entrer dans certaines des écoles les plus prestigieuses du pays, ont annoncé les procureurs fédéraux Mardi.

Malgré mon cynisme ces derniers temps, je n’aurais jamais imaginé que Lori Loughlin était capable d’une telle corruption.

Après tout, elle semble être une dame si gentille à la télévision.

Mais apparemment, elle était extrêmement déterminée à faire en sorte que ses filles aient « l’expérience universitaire », alors Loughlin et son mari ont allongé un demi-million de dollars en pots-de-vin…

Loughlin et Giannulli « ont accepté de verser des pots-de-vin d’un montant total de 500 000 dollars en échange de la désignation de leurs deux filles comme recrues dans l’équipe de l’USC [University of Southern California] - malgré le fait qu’elles n’aient pas participé à l’équipe - facilitant ainsi leur admission à USC », selon les documents.

Aussi mauvais que soit ce scandale, pouvons-nous vraiment dire que c’est bien pire que ce qui se passe dans le reste du pays chaque jour ?

Bien sûr que non.

Nous sommes un pays très malade et nous le devenons encore plus de jour en jour.

William Rick Singer avait un bon plan, et il aurait dû s’arrêter alors qu’il était temps…

William « Rick » Singer a dit qu'il avait des tuyaux pour entrer dans le collège, et tout le monde pourrait les connaître avec son livre « Getting In : Obtenir l’admission dans le collège de votre choix ».

« Ce livre est plein de secrets », a-t-il déclaré au chapitre 1, avant de donner des conseils sur la personnalisation, les tests et les essais collégiaux.

Mais Singer avait encore plus de secrets, qui coûteraient jusqu'à 1,2 million de dollars.

Mais comme la plupart des arnaqueurs, Singer devait continuer à pousser plus loin et à la fin cela lui coûterait tout.

Le paradoxe est que nos collèges et universités ont encore plus à faire. Ils nous ont tous convaincus qu’une formation universitaire est la clé d’un avenir brillant, mais entre-temps, la qualité de « l’éducation » qu’ils dispensent s’est considérablement détériorée. J’ai passé huit ans à l’école et j’ai obtenu trois diplômes. Je sais donc de quoi je parle. Pour plus d’informations à ce sujet, veuillez vous reporter à mon article récent intitulé « 50 titres de cours d’université qui prouvent que les universités américaines forment nos étudiants à devenir des socialistes ».

Je sais qu’il n’est pas à la mode de parler de « moralité » et de « valeurs » ces temps-ci, mais la vérité est que l’histoire nous a montré qu’une nation profondément corrompue ne survivrait probablement pas très longtemps.

Nos pères fondateurs l’ont bien compris. L’ancien président John Adams a déclaré un jour que notre Constitution « n’était conçue que pour un peuple moral et religieux »

L’avarice, l’ambition, la vengeance et la licence pourraient briser les bases les plus puissantes de notre Constitution, comme une baleine passe à travers un filet. Notre constitution n'a été faite que pour un peuple moral et religieux. C'est totalement inadéquat pour le gouvernement d'un autre.

Aujourd’hui, nous ne sommes ni moraux, ni religieux.

Nous sommes profondément corrompus et l’Amérique ne survivra pas si nous continuons dans cette voie.

Michael Snyder

Traduit par jj, relu par Cat pour le Saker Francophone

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF