Crise systémique du dollar : avis de grand frais


État des lieux
Revue de Presse des signes annonciateurs
et bibliographie

«...N'oubliez-pas, c’est toujours en août que se font les coups fourrés, que ce soit en politique ou en économie. »

Par Benoit Deltombe – Le 27 juillet 2016

Capture d’écran de l’émission très exactement à 16 ‘ 04’’. Vidéo complète ici.

2016-07-27_11h16_40

Observez en particulier ceci : la Suisse emprunte à 1 an, au taux négatif de moins 0,90 %, et encore à 20 ans, au taux négatif de moins 0,10 % ; elle passe en positif à 30 ans.
Les USA sont le seul pays à emprunter en taux positif, dès un an, à plus 0,54 %, et à 30 ans, à 2,54 % ; ce pays n’est dépassé que par l’Italie et par l’Espagne.
Quant à la France, elle emprunte à 1 an, au taux négatif de moins 0,49 %, et encore à 7 ans, au taux négatif de moins 0, 01 % ; elle passe en positif dès 8 ans, à plus 0,10 % .

Si vous avez un doute, lisez William Bonner

Consultez aussi Laurence Kotlikoff , ceci, ceci et enfin ceci.

En clair, en novembre 2010, la dette publique des USA était de $12.000 milliards, en juillet 2016, elle est estimée à $18.000 milliards.

De surcroît :  Le gouvernement américain a « égaré » sept audits de Fort Knox.

Et : Envolé l’or dont les Etats-Unis étaient dépositaires depuis la seconde guerre ?

Enfin : Les véritables raisons pour lesquelles l’Allemagne demande aux États-Unis la restitution de son or.

En clair, et en résumé, il n’y aurait plus un gramme des 8.134 tonnes d’or officiellement conservées à Fort Knox, c’est la vraie raison qui a valu à DSK son éviction du FMI – et non la sordide affaire Nafissatou Diallo.

Pour sa part, la Russie vient de créer le rouble-or ; quant à la Chine, elle a intégré les DTSLe renmimbi et les DTS : un triomphe chinois ?

Inutile de préciser que la Chine achève de se débarrasser des bons du Trésor en dollars, qu’elle est le premier producteur et acheteur d’or au monde, mais qu’elle n’en vend pas.

Par ailleurs, avec le remplacement, en France, du RIB par le SEPA, il est très facile, en un week-end, de taxer tous les comptes supérieurs à 100.000 euros.

Par ailleurs, quid du Brexit ? Sans doute le plus formidable coup de poker des finances mondiales pour se détacher du dollar, juste avant son effondrement, se débarrasser de l’Union européenne, de l’euro, de Schengen, de l’OTAN, et s’agréger au Yuan, c’est-à-dire devenir la place boursière de la Chine pour l’Europe, les deux Amériques et le Commonwealth. C’est pour cette raison, et aucune autre, que la reine Elizabeth II entrera dans l’Histoire.

Lire aussi

La Chine dresse la table de l’ordre financier mondial…

http://www.voltairenet.org/article192798.html Le crépuscule de l’Otan

http://www.voltairenet.org/article192836.html Le pacte d’acier Otan-UE

http://www.voltairenet.org/article192685.html L’Inde et le Pakistan entrent dans le Groupe de Shanghai le jour du Brexit

http://www.voltairenet.org/article192596.html Kerry et Stoltenberg préparent le Conseil européen

http://www.voltairenet.org/article190083.html La Fed met l’Amérique latine au tapis en déclarant la guerre des devises

N’oubliez-pas, c’est toujours en août que se font les coups fourrés, que ce soit en politique ou en économie.

Benoit Deltombe

   Envoyer l'article en PDF   

Une réflexion au sujet de « Crise systémique du dollar : avis de grand frais »

Les commentaires sont fermés.