L’Ukraine sur le chemin de l’hyperinflation


Par Ronald Barazon – Le 29 décembre – Source Deutsche Wirtschafts Nachrichten

L’Ukraine s’enfonce toujours plus profondément dans un fiasco. Ici: Arsenyi Iatseniouk et Angela Merkel à Berlin en janvier 2015. (Foto: dpa)

L’Ukraine est sur la voie de l’hyperinflation : rien que cette année, l’inflation est montée de près de 44%. Il est de plus en plus difficile pour cet État en faillite d’honorer ses dettes. Ceci pourrait rapidement concerner avant tout les contribuables de l’UE.

Selon les indications de la Banque centrale, l’inflation en Ukraine est montée en flèche cette année de 44%. Elle se situait encore l’année dernière autour de 24,9%, a expliqué mardi la directrice de la Banque centrale, Walerija Hontarewa. Les réserves de devises du pays seraient restées à peu près stables avec 13,3 milliards de dollars.

La mauvaise gestion permanente, la corruption et la guerre civile dans l’est du pays ont poussé l’État ukrainien au bord de la faillite. Le parlement a adopté le budget pour 2016 ce vendredi. C’était la condition pour le versement d’une autre tranche de crédit du Fonds monétaire international d’un montant de 1,7 milliards de dollars. Plusieurs modifications de loi avaient encore été adoptées auparavant, dont des baisses d’impôt pour des employés et le relèvement des taxes sur le tabac, l’essence et l’alcool.

Cette année seulement l’Ukraine a reçu presque dix milliards de dollars de prêts du FMI et d’autres prêteurs internationaux. Si l’inflation dramatique se poursuit, il deviendra encore plus difficile pour l’Ukraine d’honorer ses dettes. Les contribuables de l’UE doivent, sans jamais avoir été consultés, injecter depuis des mois des milliards dans cet État en faillite. Dans ces conditions, une adhésion à l’UE serait un fiasco absolu pour l’Ukraine, parce que ni elle ni l’UE ne peuvent se le permettre.

Le FMI tente de retarder la faillite formelle par des manœuvres juridiques. Pour éviter au gouvernement de Kiev que le non-remboursement des emprunts à la Russie ne lui deviennent fatal, le FMI vient de changer récemment les règles du jeu et peut dès maintenant accorder des prêts également aux États insolvables.

Ronald Barazon a été pendant de longues années rédacteur en chef des Salzburger Nachrichten. Il est l’un des journalistes économiques les plus respectés en Europe et il est aujourd’hui rédacteur en chef du magazine Der Volkswirt et modérateur à l’ORF.

Traduit par Jefke, révisé par Diane, relu par Literato pour le Saker Francophone

 

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

Une réflexion au sujet de « L’Ukraine sur le chemin de l’hyperinflation »

Les commentaires sont fermés.