Sept technologies émergentes qui changeront le monde à jamais


Par Gray Scott – Le 29 septembre 2015 – Source IEET.ORG

Quand quelqu’un me demande ce que je fais et que je réponds que je suis un futuriste, la première question qu’il pose est : «Qu’est ce qu’un futuriste ?» Je répond alors simplement que «j’utilise la recherche actuelle sur les nouvelles technologies pour imaginer comment nous vivrons dans le futur».

Cependant, comme vous pouvez l’imaginer, l’art de la futurologie et de prévoir l’avenir est bien plus complexe que cela. Je passe mes journées à penser, parler et écrire à propos du futur et des nouvelles technologies. Pendant chaque jour qui m’est donné, je peux être à Varsovie à une conférence sur l’innovation, à Londres pour participer à un sommet sur la gouvernance mondiale, ou être interrogé par la chaîne Discovery Channel. Quelle que soit la situation, j’ai une mission, je veux penser au futur.

Comment vivrons-nous dans le futur ? Comment les nouvelles technologies changeront-elles nos vies, l’économie et le monde des affaires ? Nous devrions commencer à penser à ces questions maintenant. Cela arrivera plus tôt que vous ne le pensez.

Découvrons sept technologies émergentes aujourd’hui auxquelles je pense et qui peuvent changer le monde à jamais.

1. Le rajeunissement

Nous verrons les débuts du vrai rajeunissement biologique en 2025.

Cela pourrait être extrêmement coûteux, compliqué et risqué, mais pour ceux qui veulent tourner les aiguilles à l’envers, cela pourrait en valoir le coup. Cela sonne sûrement comme de la science-fiction, mais cette science est réelle et existe déjà. En fait, selon une nouvelle étude publiée dans Nature’s Scientific Reports, le professeur Jun-Ishi Hayashi de l’Université japonaise de Tsukuba a déjà réussi à inverser le processus de vieillissement dans des cellules humaines «en activant ou désactivant» la fonction des mitochondries.

Une autre étude publiée dans CELL rapporte que des chercheurs américains et australiens sont parvenus à inverser le processus de vieillissement sur des muscles de souris. Ils ont découvert qu’en augmentant le taux de NAD+ chez une vielle souris, on inverse la pseudo hypoxie et les dysfonctionnements du métabolisme. Les chercheurs ont donné à la souris un composé appelé nicotinamide adenine dinucleotide ou NAD pendant une semaine et ont découvert que les indicateurs d’âge d’une souris de 2 ans étaient redevenus ceux d’une souris de six mois. C’est comme si on faisait passer quelqu’un de l’âge de 60 ans à 20 ans.

Comment notre culture réagira t-elle au rajeunissement ? Fixerons-nous des limites concernant ceux qui peuvent rajeunir ? Priverons-nous les criminels de cette technologie ? Voilà les questions que nous devrons nous poser dans un futur très complexe. Une chose est certaine, le rajeunissement va arriver et lorsque ce sera le cas, cela aura des conséquences sur nos espèces et notre monde.

2. L’intelligence artificielle générale

Les robots arrivent et ne vont faire qu’une bouchée de votre emploi. On prévoit que le nombre de cargaisons de robots industriels multifonctions livrés dans le monde entier dépassait les 207 000 unités en 2015, et ce n’est que le début. Les robots comme Care-o-bot et Softbank pepper intégreront les ménages, les bureaux et les hôtels dans l’année à venir. Ces robots seront nos serviteurs personnels, nos assistants, nos aide-soignants.

Amazon a introduit un nouvel assistant à Intelligence artificielle appelé ECHO qui pourrait remplacer un assistant humain à lui tout seul. On a déjà des robots et des automates pour faire des pizzas, servir des bières, écrire les articles de presse, scanner nos visages pour les maladies et conduire les voitures. Nous verrons l’intelligence artificielle dans nos usines, nos hôpitaux, nos restaurants et nos hôtels d’ici 2020.

3. Les fermes artificielles verticales

Nous entrons dans l’ère de l’agriculture technologique. La science de l’agriculture change la façon dont vous cultivons notre nourriture. Les robots et automates vont jouer un rôle décisif dans la façon dont nous chassons et nous cultivons. L’idée la plus importante et perturbante est ce que nous appelons «les fermes artificielles verticales», qui sont faites pour décentraliser l’industrie agroalimentaire à jamais.

Cette maison rose au Caliber Biotherapeutics à Bryan, Texas, fait croître 2,2 millions de plantes sous la lueur de diodes électroluminescentes bleues et rouges. Images Caliber Therapeutics

Les Nations Unies prévoient qu’en 2020, 80 % de la population mondiale vivra dans les villes. Les changements climatiques rendront l’agriculture traditionnelle plus difficile et moins productive. Nous aurons besoin de systèmes productifs plus efficaces pour nourrir ces zones urbaines affamées. Heureusement, plusieurs entreprises à travers le monde cultivent déjà de la nourriture dans ces fermes verticales et les résultats sont remarquables.

Les fermes verticales seront éclairées par des diodes électro-luminescentes rouges et bleues afin de cultiver de la nourriture organique, sans pesticide, sous température régulée et en intérieur. Les fermes artificielles verticales consomment moins d’eau, moins d’énergie et permettent de cultiver de la nourriture en sous-sol ou en intérieur toute l’année et sous n’importe quel climat.

La nourriture traditionnelle cultivée en plein air est exposée au spectre visible entier de la lumière. Ce spectre inclut donc le rouge, l’orange, le vert, le bleu et le violet. Cependant, la science agricole nous montre aujourd’hui que ces couleurs ne sont pas indispensables pour faire pousser des plantes. On a seulement besoin d’éclairage bleu et rouge à partir de diodes électro-luminescentes, qui sont bien plus efficaces et légères que la plupart des éclairages fluorescents de culture utilisés dans les serres d’intérieur. De plus, les éclairages LED deviennent de moins en moins coûteux, ce qui explique les investissements croissants dans cette technologie. Tout comme les révolutions de l’énergie solaire et des voitures électriques, le changement va se faire en accélérant. D’ici 2025, nous pourrions voir des fermes artificielles géantes dans la plupart des grandes métropoles du monde. De même, des petites fermes artificielles verticales pourraient intégrer les foyers dans l’avenir.

4. Le transhumanisme

D’ici 2035, même si une minorité de personnes ne s’identifient pas elles-mêmes comme trans-humains, elles le seront techniquement. Si nous définissons un humain quel qu’il soit comme amélioré biologiquement ou le renforcement des humains comme le transhumanisme, alors les cas existants sont déjà nombreux et augmentent de manière exponentielle. Selon un rapport de l’agence des Nations Unies pour les télécommunications, 6 milliards de personnes environ possèdent un téléphone portable. Ceci démontre la capacité de la technologie que nous gardons auprès de nous à se répandre.

Alors que le renforcement biologique humain devient plus abordable, des milliards d’humains deviendront trans-humains. Les implants digitaux, les exosquelettes contrôlés mentalement, les pilules de rajeunissement, les implants cérébraux d’hyper-intelligence et les muscles bioniques améliorés ; toutes ces inventions feront partie de l’évolution des humains.

L’arthroplastie, les implants vertébraux, les implants cardio-vasculaires, les implants dentaires, les lentilles intra-oculaires et les implants mammaires font tous partie de notre évolution technologique humaine vers ces nouvelles espèces trans-humaines.

5. La technologie portable et les implantations digitales

Les smartphones se fondront dans l’histoire digitale quand les lentilles de contact intelligentes à haute résolution et les oreillettes implantées communiqueront avec nos ordinateurs portables ou costumes intelligents. Le monde digital sera affiché directement sur nos yeux avec une qualité interactive incroyable. Le centre de la technologie des micro-systèmes de l’Université Ghent en Belgique a récemment développé un écran LCD a incurvation sphérique qui pourrait être incorporé dans les lentilles de contact, ce qui permettrait à la lentille entière d’afficher de l’information.

Le chemin vers les lentilles de contact intelligentes commence avec les lunettes intelligentes, les casques à réalité virtuelle, et la montre Apple. Les technologies portables se développent à une vitesse folle. Les nouvelles lunettes intelligentes comme les lunettes Google, RECON jET, Metapro, et Vuzic M100 ne sont que le début. En fait, les lunettes à réalité augmentée (3D) de CastAR ont reçu un million de dollars de financement sur Kickstarter. Leur objectif était de ne récolter que 400 000 dollars. Le marché est prêt pour la vision intelligente, et les entreprises de ce marché technologique devraient se détacher de la technologie portative manuelle si  elles veulent rester dans la course.

La question de savoir ce qui est réel et ce qui est amélioré n’aura plus de sens dans le futur. Nous pourrons créer notre réalité par le biais de médias et de technologies ne proposant l’information qu’en réalité augmentée, du moins pour ceux qui bénéficieront de cette technologie. Toute l’information sera disponible instantanément en vision améliorée dans le futur.

6. La collecte d’eau atmosphérique

La Californie et une partie du Sud-Ouest des États-Unis connaissent actuellement des sécheresses sans précédent. Si cette sécheresse continue, le système agricole mondial pourrait devenir instable.

Récupérateur d’eau de brume aux Canaries

Pensez à cela : la Californie et l’Arizona représentent 98 % de la production et du commerce de laitues des États-Unis. Heureusement, nous vivons aujourd’hui dans un monde plein de technologies et d’innovations.

Une nouvelle technologie appelée la «récolte d’eau atmosphérique» pourrait sauver la Californie et d’autres zones arides du monde des grandes sécheresses et changer le paysage de la technologie agricole pour toujours.

Les méthodes agricoles traditionnelles consomment 80 % de l’eau en Californie. Selon le registre des ressources agricoles de Californie de 2009, la Californie cultive 99 % de la production d’amandes, noix et artichauts des États-Unis, 97 % des kiwis, abricots et prunes, 96 % des figues, olives et nectarines, 95 % de la production de céleri et d’ail, 88 % de la production de fraises et de citrons, 74 % de la production de pêches, 69 % de la production de carottes, 62 % de la production de mandarines, et la liste continue.

Plusieurs entreprises à travers le monde utilisent déjà la technologie de collecte d’eau atmosphérique pour pallier cette difficulté. Chaque entreprise a une approche technologique différente mais en regroupant l’ensemble de leurs méthodes, il serait possible de soulager les zones victimes des restrictions d’eau.

La forme la plus basique et probablement la plus abordable de technologie de collecte d’eau atmosphérique fonctionne par la récupération d’eau et d’humidité de l’atmosphère en utilisant un micro maillage. Ces micro filets collectent l’eau qui s’écoule ensuite vers une chambre de stockage. Cette eau fraîche peut alors être conservée ou distribuée vers les foyers et fermes qui en ont besoin.

Une entreprise appelée Fogquest (la quête du brouillard) utilise déjà cette technologie de micro filets ou «collecteur de brume» pour récolter de l’eau atmosphérique dans des lieux comme l’Éthiopie, le Guatemala, le Népal, le Chili et le Maroc. Les gens utiliseront-ils cette technologie ou continueront-ils à forer les sols à la recherche d’une eau qui n’existe peut être pas ?

7. L’impression 3D

Aujourd’hui, il y a déjà des imprimantes 3D qui peuvent imprimer des vêtements, des circuits imprimés, des meubles, des maisons et du chocolat. Une entreprise appelée BigRep a créée une imprimante 3D appelée le BigRep ONE.2 qui permet aux concepteurs de créer des tables entières, des chaises ou des tables basses en une étape. Vous vous rendez compte ?

Vous pouvez maintenant acheter une imprimante 3D et imprimer vos meubles !

Les concepteurs de mode comme Iris van Herpen, Bryan Oknyansky, Francis Bitonti, Madeline Gannon et Daniel Widrig ont tous contribué de manière remarquable à l’impression 3D dans le monde de la mode. Ces créations d’avant-garde ne sont peut être pas encore fonctionnelles pour le consommateur moyen, qui souhaite seulement se fabriquer un simple tee-shirt. Heureusement, une nouvelle imprimante 3D avec un guide d’instruction détaillé appelée ELECTROLOOM, permet à tout individu de créer des tissus harmonieux et des vêtements à la demande.

Alors quelle est l’étape suivante ? Des voitures imprimées. Oui, des voitures ! L’entreprise Divergent Microfactories (DM) a créé récemment la première voiture à haute performance appelée The blade (la lame). Cette voiture n’est pas une blague. The blade a un châssis qui pèse 60 livres (28 kilos), elle passe de 0 à 60 km/h en 2,2 secondes et est propulsée par moteur à combustion interne de 4 cylindres, 700 chevaux.

Voilà 7 technologies émergentes dans mon radar. J’ai une liste de centaines d’innovations qui changeront le monde à jamais. Certaines sonnent comme de la pure science-fiction mais je vous assure qu’elles sont réelles. Sommes-nous prêts au monde de l’abondance, du rajeunissement, et des robots qui se répliquent automatiquement ? Je l’espère.

Gray Scott est membre du conseil d’administration de IEET, il est un futuriste, philosophe technologique, orateur, écrivain et artiste. Il est le fondateur et directeur de SeriousWonder.com et un membre professionnel de The World Future Society.

Traduit par Guillaume, relu par Diane pour le Saker Francophone

Note du Saker Francophone

Ce monde futuriste qui se prépare dans les laboratoires pose quelques questions. Qui aura les moyens de se le payer ? Que va-t-on faire de ceux qui sont inadaptés ou inadaptables ? Les rendements décroissants qui frappent à notre porte vont ils laisser le temps à ces technologies d'arriver à maturité et de percoler dans la société ?
FacebookTwitterGoogle+WordPress
www.pdf24.org    Send article as PDF