La dépression démographique submergera les banquiers centraux au cours de la prochaine décennie


Par Chris Hamilton – Le 23 octobre 2019 – Source Econimica

Résultat de recherche d'images pour "mégaprojets"
Le ralentissement de la croissance et/ou le déclin pur et simple de la population en âge de travailler est clairement visible dans toutes les régions du monde. Cet article détaille où la décélération a commencé et l’ampleur des décélérations / déclins. La raison pour laquelle cela est si important est que la majeure partie de la croissance économique est tirée par l’augmentation de la demande représentée par la croissance de la population en âge de travailler (et le nombre croissant de personnes employées). Mais ce n’est pas seulement la croissance de n’importe quelle population, celle qui a des moyens, celle qui a des économies et celle qui a accès au crédit. Cette croissance stimule les mégaprojets d’infrastructure, la mise en place de chaînes d’approvisionnement, l’augmentation de la production et, en bout de ligne, la hausse de la demande des consommateurs. En l’absence d’une croissance démographique (en particulier parmi ceux qui ont des moyens), les gouvernements ont « jeté des ponts vers nulle part », « construit des villes fantômes », fourni des taux « plus bas pour plus longtemps », avec les ZIRP, NIRP, et monétisé la dette, etc. Tout cela n’est en fin de compte qu’une course folle qui ne fait qu’aggraver la réorganisation finale.


Pourquoi ? Les personnes en âge de travailler gagnent et dépensent environ le double de celles qui ont un revenu fixe chez les personnes âgées. Les populations en âge de travailler sont en situation de plein emploi et la croissance de l’emploi est faible ou nulle. Les personnes âgées utilisent peu ou pas de crédit et se concentrent sur le remboursement de leurs dettes… donc, malgré les faibles taux, la vitesse de circulation de l’argent continuera de chuter. La baisse des taux d’intérêt, l’augmentation de la dette et l’augmentation du nombre de marchés contrôlés par les autorités centrales sont les revers des graphiques que je présente ci-dessous. Les graphiques ci-dessous montrent la variation sur dix ans de la population âgée de 20 à 65 ans (et la variation en pourcentage de cette population en âge de travailler divisée par la population totale en âge de travailler) par rapport à la même variation pour la population âgée de 65 ans et plus. La décélération et le déclin pur et simple sont universels dans tous les graphiques.

Nations

JAPON

  • 127 millions de personnes, soit 1,6 % de la population mondiale
  • 3,4 % de la consommation mondiale d’énergie
  • 2020-2030… déclin de la population en âge de travailler de 6,5% (-4,5 millions)

Patient zéro dans l’épidémie d’effondrement de la population, les taux de fécondité négatifs du Japon, conjugués à une immigration faible ou nulle, font que le Japon mène la course vers sa tombe. Seules les exportations japonaises ont pu compenser l’effondrement de la demande intérieure. Ci-dessous, la population japonaise en âge de travailler par rapport à la croissance de la population âgée. Le Japon entre dans sa troisième décennie de déclin de la population en âge de travailler, diminuant légèrement plus lentement que la décennie précédente avant que le creux de la vague ne tombe vraiment de 2030 à 2050.


Variation en pourcentage, par tranche de 10 ans, de la population en âge de travailler par rapport à la population âgée. Au cours de la prochaine décennie, la population en âge de travailler du Japon diminuera de 7 % tandis que la population âgée de 65 ans et plus n’augmentera que de 4 %. D’ici 20 ans, la population âgée du Japon cessera de croître et la population japonaise sera en déclin à tous les niveaux. Mais il est révélateur que la population de Tokyo (qui représente environ 30 % de la population totale du Japon) continue d’augmenter, ce qui signifie que le déclin de la population en âge de travailler dans le reste des zones rurales du Japon prend des proportions épiques. Cet effondrement de l’âge de travail dans les zones rurales, alors que les jeunes se dirigent vers les centres urbains à la recherche d’opportunités, se reflète dans le reste du monde et constitue le dernier acte du déclin économique mondial.

ALLEMAGNE

  • 84 millions de personnes, soit 1,1 % de la population mondiale
  • 2,1 % de la consommation mondiale d’énergie
  • 2020-2030… déclin de 8% de la population en âge de travailler (-4,2 millions)

Juste derrière le Japon en termes de fécondité négative à long terme, mais beaucoup plus ouverte à l’immigration, voici la population allemande en âge de travailler contre la croissance de la population âgée. La création de la zone euro par l’Allemagne a permis d’éviter l’effondrement de la demande intérieure pour ses exportations en quintuplant le marché pour ses exportations en l’absence d’un deutschemark fort. Bien sûr, le salut économique de l’Allemagne a entraîné une destruction économique abjecte pour la plupart des nations de la zone Euro.


Variation en pourcentage, par tranche de 10 ans, des gens en âge de travailler par rapport aux personnes âgées.

CORÉE DU SUD

  • 51 millions de personnes, soit 0,7 % de la population mondiale
  • 2,2 % de la consommation mondiale d’énergie
  • 2020-2030… déclin de la population en âge de travailler de -10% (-3 millions)

La Corée du Sud est le nouvel enfant modèle en matière d’effondrement de la population. Tout comme le Japon et l’Allemagne, c’est une puissance exportatrice incroyablement urbanisée et industrialisée. Voici l’évolution de la population sud-coréenne en âge de travailler, par décennie, par rapport à la croissance de la population âgée (ci-dessous).


La dépendance de la Corée à l’égard des exportations mondiales est probablement inégalée, car sa population nationale est actuellement et continuera de décliner sans fin. Ci-dessous, la variation en pourcentage, par tranche de 10 ans, des gens en âge de travailler par rapport aux personnes âgées est vraiment stupéfiante.

CHINE

  • 1,43 milliard de personnes, soit 18,6 % de la population mondiale
  • 24,3 % de la consommation mondiale d’énergie
  • 2020-2030… déclin de la population en âge de travailler de -8% (-69 millions)

La Chine est l’éléphant dans la pièce avec une population en âge de travailler qui s’effondre par rapport à la croissance gargantuesque de sa population âgée (ci-dessous). Ce graphique concerne les 20 à 60 ans et les personnes âgées de 60 ans et plus, car la Chine a une retraite obligatoire à 60 ans pour les hommes et à 55 ans pour les femmes.


Variation en pourcentage, par tranche de 10 ans, de la population en âge de travailler par rapport aux personnes âgées.

THAÏLANDE

  • 70 millions de personnes, soit 1 % de la population mondiale
  • 1 % de la consommation mondiale d’énergie
  • 2020-2030… déclin de la population en âge de travailler de -5% (-2,1 millions)

Changement de la population thaïlandaise en âge de travailler, par tranche de dix ans, par rapport à la croissance de la population âgée (ci-dessous).


Pourcentage de variation, par tranche de 10 ans, des gens en âge de travailler par rapport aux personnes âgées (ci-dessous).

MEXIQUE

  • 128 millions, soit 1,7 % de la population mondiale
  • 1,4 % de la demande mondiale d’énergie
  • 2020-2030… Population en âge de travailler de +12% (+9 millions) mais en baisse par rapport au pic de la décennie de +38% (+13 millions). La croissance se maintient jusqu’en 2050, mais ne fait que continuer à ralentir.

Évolution de la population mexicaine en âge de travailler par décennie par rapport à la croissance de la population âgée (ci-dessous).


Variation en pourcentage, par tranche de 10 ans, des gens en âge de travailler par rapport aux personnes âgées.

IRAN

  • 83 millions 1,1 % de la population mondiale
  • 1,7 % de la consommation d’énergie
  • 2020-2030… Croissance de la population en âge de travailler de +7% (+4 millions). La croissance de la population en âge de travailler ralentit et va se tourner vers le dépeuplement avant 2040.

Variation de la population iranienne en âge de travailler, par tranche de dix ans, par rapport à la croissance de la population âgée (ci-dessous).


Pourcentage de variation, par tranche de 10 ans, des gens en âge de travailler par rapport aux personnes âgées (ci-dessous).

BRÉSIL

  • 211 millions de personnes, soit 2,7 % de la population mondiale
  • 2,2 % de la consommation mondiale d’énergie
  • 2020-2030… Augmentation de la population en âge de travailler de +5% (+6 millions) et c’est globalement la dernière décennie de croissance de la population en âge de travailler au Brésil.

Variation de la population brésilienne en âge de travailler, par tranche de dix ans, par rapport à la croissance de la population âgée (ci-dessous).


Pourcentage de variation, par tranche de 10 ans, des gens en âge de travailler par rapport aux personnes âgées (ci-dessous).

INDE

  • 1,37 milliard d’habitants, soit 17,7 % de la population mondiale
  • 5 % de la consommation mondiale d’énergie
  • 2020-2030… Croissance de la population en âge de travailler de +14% (+110 millions), décélérant de +30% et +137 millions dans les décennies précédentes. La croissance de la population en âge de travailler continue de ralentir jusqu’en 2050.

Variation de la population indienne en âge de travailler, par tranche de dix ans, par rapport à la croissance de la population âgée (ci-dessous).

Pourcentage de variation, par tranche de 10 ans, des gens en âge de travailler par rapport aux personnes âgées (ci-dessous).

Régions

Asie de l’Est (Chine, Corée du Nord et du Sud, Japon, Taiwan, Mongolie)

  • 1,67 milliard de personnes, soit 22 % de la population mondiale
  • 31 % de la consommation mondiale totale d’énergie
  • 2020-2030… dépeuplement de la population en âge de travailler de -8% (-80 millions)

Voici les changements par tranche de dix ans de la population de l’Asie de l’Est en âge de travailler (20 à 60 ans), par rapport à la croissance de la population âgée de 60 ans et plus.


Puis la variation en pourcentage, par tranche de 10 ans, des gens en âge de travailler par rapport aux personnes âgées.

Europe occidentale

  • 455 millions, soit 5,9 % de la population mondiale
  • 12,5 % de la consommation totale d’énergie mondiale
  • 2020-2030… dépeuplement de la population en âge de travailler de -5% (-13 millions)

Voici les changements de la population d’Europe occidentale en âge de travailler, par tranche de dix ans, par rapport à la croissance de la population âgée (ci-dessous).


Puis le pourcentage de variation, par tranche de 10 ans, des gens en âge de travailler par rapport aux personnes âgées (ci-dessous).

Europe de l’Est

  • 295 millions, soit 3,8 % de la population mondiale
  • 7,5 % de la consommation totale d’énergie mondiale
  • 2020-2030… dépeuplement de la population en âge de travailler de -9% (-16 millions)

Voici les changements de la population d’Europe de l’Est en âge de travailler, par tranche de dix ans, par rapport à la croissance de la population âgée (ci-dessous).


Puis le pourcentage de variation, par tranche de 10 ans, des gens en âge de travailler par rapport aux personnes âgées (ci-dessous).

Amérique de Nord + (États-Unis d’Amérique / Canada + Australie / Nouvelle-Zélande)

  • 397 millions, soit 5,1 % de la population mondiale
  • 21 % de la consommation totale d’énergie mondiale
  • 2020-2030… Croissance de la population en âge de travailler de +1,9% (+4 millions), en baisse par rapport au sommet de +19% (+24 millions) atteint il y a dix ans

La croissance de la population américaine en âge de travailler au cours de la prochaine décennie n’est que de 1,6 %, mais les chiffres relativement plus élevés pour le Canada, l’Australie et la Nouvelle-Zélande font augmenter la moyenne (ci-dessous).


Pourcentage de variation, par tranche de 10 ans, des gens en âge de travailler par rapport aux personnes âgées (ci-dessous).

Amérique du Sud

  • 427 millions, soit 5,5 % de la population mondiale
  • 3,3 % de la consommation mondiale d’énergie
  • 2020-2030… La population en âge de travailler augmente de +7 % (+19 millions) en baisse par rapport au pic de la décennie de +32 % (+40 millions)

Variation de la population sud-américaine en âge de travailler, par tranche de dix ans, par rapport à la croissance de la population âgée (ci-dessous).


Pourcentage de variation, par tranche de 10 ans, des gens en âge de travailler par rapport aux personnes âgées (ci-dessous).

Reste du monde (les pays dont le revenu annuel par habitant est inférieur à 4 000 $ et dont le revenu moyen par habitant est de 1 600 $)

  • 3,85 milliards de personnes, soit 50 % de la population mondiale
  • 20 % de la consommation mondiale d’énergie
  • 2020-2030… Augmentation de la population en âge de travailler de +19 % (+402 millions), en baisse par rapport au sommet de +30 %, mais à un niveau record pour le nombre absolu de personnes.

Croissance de la population en âge de travailler en Afrique, en Amérique centrale, en Asie (à l’exclusion de l’Asie de l’Est), etc. par rapport à la croissance des mêmes populations âgées (ci-dessous). L’impressionnante croissance démographique ne se traduit tout simplement pas par une augmentation significative de la demande et de la consommation, car ces pays sont trop pauvres et trop dépendants de la croissance des importations des pays plus riches. Malheureusement, ces pays pauvres ne pourront que s’appauvrir en suivant le système économique actuel.


Pourcentage de variation, par tranche de 10 ans, des gens en âge de travailler par rapport aux personnes âgées (ci-dessous).

Dernières réflexions

Au cours de la prochaine décennie, le système et les paradigmes actuels fondés sur la croissance seront mis de côté. Le mantra des retombées mondiales de la richesse est déjà en train d’échouer, et il s’effondrera complètement. L’impact sera mauvais pour les pays riches, mais encore pire pour les pays pauvres. La vraie question est de savoir ce qui remplacera le système défectueux actuel… et s’il sera meilleur. Investissez en conséquence.

Données sur la population tirées de UN World Population Prospects 2019, (en utilisant la variante moyenne trop optimiste).

Chris Hamilton

Traduit par Hervé, relu par Marcel pour le Saker Francophone

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF