La Chine est à une signature de couler le dollar


Par Brandon Smith – Le 21 mars 2018 – Source alt-market.com


Si vous laissez votre porte-fenêtre ouverte, vous pourriez laisser entrer un chat errant, un raton laveur ou des insectes sans le savoir. Certains intrus sont pires que d’autres. Tous peuvent être gênants, mais si vous laissez entrer une fois un voleur, qui vole tout dans votre maison… cela peut changer votre vie pour toujours.

Les États-Unis ont allègrement laissé leur « porte-fenêtre » ouverte et, le 26 mars, la Chine devrait devenir l’intrus qui pourrait très bien porter un coup fatal au dollar.

La Chine prépare le coup de grâce au dollar

Le 26 mars, la Chine va enfin lancer un contrat à terme sur le pétrole en yuan. Au cours de la dernière décennie, il y a eu un certain nombre de « faux départs », mais cette fois le contrat a été approuvé par le Conseil d’État chinois.

Avec cette approbation, le « pétroyuan » deviendra une réalité et la Chine mettra à l’épreuve le « pétrodollar » pour dominer le marché de l’énergie. Adam Levinson, directeur associé et directeur des investissements chez Graticule Asset Management Asia (GAMA), a déjà averti l’année dernière que voir la Chine lancer un contrat à terme sur le pétrole en yuan va choquer les investisseurs qui n’y ont pas prêté attention.

Cela pourrait être un coup mortel pour un dollar américain déjà affaibli, et provoquer la montée en puissance du yuan comme monnaie mondiale dominante.

Mais ce n’est pas juste la petite nouvelle du jour sur la « mode » qui fera fureur dans quelques jours.

Un avertissement pour les investisseurs depuis 2015

Si on revient en 2015, le premier d’un certain nombre de frappes contre le pétrodollar a été lancée par la Chine. Gazprom Neft, le troisième producteur de pétrole en Russie, a décidé de s’éloigner du dollar pour utiliser le yuan et d’autres devises asiatiques.

L’Iran a emboîté le pas la même année, utilisant le yuan avec une foule d’autres devises pour son commerce, y compris pour le pétrole iranien.

Au cours de la même année, la Chine a également développé sa Route de la Soie, tandis que le yuan commençait à établir une plus grande domination sur les marchés européens.

Mais le pétrodollar américain avait encore une chance de se battre en 2015 parce que les importations de pétrole de la Chine venaient de  partout. À l’époque, Nick Cunningham de OilPrice.com écrivait

Même si elles sont à l’origine d’une grande partie de la croissance mondiale de la demande énergétique au XXIe siècle, les importations de pétrole de la Chine ont été au centre du jeu au cours des derniers mois. En avril, la Chine a importé 7,4 millions de barils par jour, un record, assez pour en faire le plus grand importateur de pétrole au monde. Mais un mois plus tard, les importations ont chuté à 5,5 millions de barils par jour.

Ce problème a depuis disparu, signalant la montée en puissance de la Chine vers une domination sur le marché du pétrole…

La pente glissante vers le pétroyuan commence ici

Le pétrodollar est soutenu par des bons du Trésor, de sorte qu’il peut aider à alimenter les dépenses déficitaires des États-Unis. Retirez-le, et les États-Unis seront en grande difficulté.

On dirait que le moment est venu…

Un souffle mortel qui a commencé à se faire sentir en 2015 a de nouveau frappé en 2017 quand la Chine est devenue le premier consommateur mondial de brut importé…

Petroyuan graph

Maintenant que la Chine est le premier consommateur mondial de pétrole, Beijing peut exercer un réel pouvoir sur l’Arabie saoudite pour payer le brut en yuan. On soupçonne que c’est ce qui motive les autorités chinoises à faire de gros efforts pour renégocier leur accord commercial.

Donc, si on fait une avance rapide jusqu’à maintenant, le coup final au pétrodollar pourrait commencer le 26 mars. Nous avions laissé entendre cette possibilité en septembre 2017

Les grands exportateurs de pétrole ayant enfin un moyen viable de contourner le système des pétrodollars, l’économie américaine pourrait bientôt rencontrer des eaux très agitées.

Tout d’abord, la valeur du dollar dépend massivement de son utilisation en tant que véhicule du commerce du pétrole. Lorsque cela disparaîtra, nous assisterons probablement à une baisse forte et régulière de la valeur du dollar.

Une fois que les marchés du pétrole seront bouleversés, le yuan aura la possibilité de devenir la monnaie mondiale dominante. Cela va encore affaiblir le dollar.

La chute du pétrodollar pourrait être un ascenseur pour l’or

Parmi tous les problèmes à venir pour le dollar, il y a aussi de bonnes nouvelles. Les États-Unis ont peut-être abandonné l’étalon-or dans les années 1970, mais avec l’or qui fait un retour en force dans les gros titres de part le monde… nous pourrions voir une résurgence.

Pour la première fois depuis que notre pays a abandonné l’étalon-or il y a des décennies, l’or physique est réintroduit dans le système monétaire mondial de façon importante. Cela seul est une incroyable bonne nouvelle pour les propriétaires d’or.

Une réintroduction de l’or dans l’économie mondiale pourrait entraîner une hausse notable des prix de l’or. Il est raisonnable de supposer que les exportateurs sont plus susceptibles de choisir un instrument financier adossé à de l’or plutôt qu’un instrument créé à partir de rien.

Peu de temps après, nous avons vu de plus en plus de nations prendre le train en marche, ce qui a entraîné une hausse substantielle des prix de l’or.

Brandon Smith

Traduit par Hervé pour le Saker Francophone

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF