Croire à la suprématie de la société occidentale est maladif


Par Paul Schmutz Schaller −Mai 2019 − Source PaulsPoliticalBlog

Dans un texte publié le 21 octobre 2015, j’avais décrit quelques critiques à l’égard de la pensée occidentale actuelle : le manque de modestie ; le manque d’ambition ; la peur de la confrontation ; le manque de respect envers soi-même. J’aimerais ajouter un point. Il s’agit de l’incapacité complète de reconnaître qu’on est une société faible.

Continuer la lecture de Croire à la suprématie de la société occidentale est maladif

C’était De Gaulle


Par MD − Mai 2019
Résultat de recherche d'images pour "de gaulle"

À quelques jours d’une échéance électorale concernant l’institution dans laquelle notre pays a été enfermé, quand chaque semaine amène son lot de tromperie et de désillusion, il est bon de se souvenir qu’il a existé des personnes pour lesquelles l’intérêt du pays passait avant tout.

Voici une série de citations du Général de Gaulle extraites du livre C’était de Gaulle écrit par Alain Peyrefitte .

Comment ne pas saluer bien bas la clairvoyance de  cette personne dont les jugements sont encore valables 60 ans après avoir été émis.

Continuer la lecture de C’était De Gaulle

Guy Debord et les hallucinations de la société postmoderne


Par Nicolas Bonnal – Mai 2019 – Source nicolasbonnal.wordpress.com

Nicolas Bonnal

Le pouvoir socialiste a honteusement et répétitivement tenté de récupérer Debord, mais le message du maître des rebelles demeure toujours aussi dur. On ne saurait trop recommander la vision du film In girum imus nocte et consumimur igni (superbe titre palindrome), qui va plus loin que la Société du Spectacle, étant moins marxiste et plus guénonien en quelque sorte (le monde moderne comme hallucination industrielle et collective). Debord tape sur cette classe moyenne dont nous faisons tous partie et dont certains font mine de regretter la disparition.

Continuer la lecture de Guy Debord et les hallucinations de la société postmoderne

Quel est ce pays ?


Par Jean-Luc Baslé – Le 6 mai 2019


Quel est ce pays qui s’octroie le droit d’affamer les populations de l’Iran et du Venezuela au nom du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes ? Quel est ce pays qui après avoir détruit trois nations au Moyen-Orient (Irak, Libye et Syrie), participe à la destruction d’une quatrième (Yémen), avec l’aide de la France, créant la pire crise humanitaire de la planète ? Quel est ce pays qui au nom des valeurs de l’Occident, s’en prend aux nations riches en ressources naturelles (Iran, Irak, et Libye pour leur pétrole, et Venezuela pour son pétrole et son or) ?

Continuer la lecture de Quel est ce pays ?

Assange, Notre-Dame et les légumes vivants


Par Nicolas Bonnal – Mai 2019 – Source nicolasbonnal.wordpress.com

Nicolas Bonnal

Mirons-nous dans la glace, nous autres antisystèmes ! Nous avons vécu un mois d’avril époustouflant, entre cette arrestation, le grand incendie déjà oublié, la hausse de la bourse et du dollar (qui récompensent la démentielle gestion impériale), les élections espagnoles qui marquent le triomphe de la gauche sauce Soros. Plus le système est fou, plus il semble invincible avec la remontée dans les sondages de l’autre et le réaménagement de nos chefs d’œuvre gothiques en boutiques de luxe.

Même l’arrestation d’Assange (lui-même pas très inspiré de s’être enfermé pendant sept ans dans cette ambassade) s’est passée comme à la parade et n’a pas soulevé les foules. Les anti-systèmes dont nous sommes se sont contentés de cliquer et pas de réagir sur le terrain. Nous aurions dû être des milliers à le protéger dans la rue. En réalité la matrice du web a réussi à nous domestiquer comme personne. Nous ne réagissons même pas physiquement et le système sait ce que nous pensons heure par heure. Nous n’avons plus d’existence physique, juste une vague tremolo psychique que nous prenons pour du militantisme politique ou spirituel.

Continuer la lecture de Assange, Notre-Dame et les légumes vivants

La force de l’existence


Par Patrice-Hans Perrier − Le 4 Mai 2019 − Source Le blog de Patrice-Hans Perrier

Les temps sont difficiles pour les patriotes actifs des deux côtés de l’Atlantique. En effet, le rouleau compresseur des diverses chartes onusiennes et la pression des grandes multinationales font en sorte que les prérogatives des États nationaux se réduisent, chaque jour, en peau de chagrin. Il y a péril en la demeure et c’est le cas de le dire.

L’historien Dominique Venner s’épanche longuement dans son essai, intitulé « Un samouraï d’Occident », sur les causes du déclin de l’Europe et de la civilisation helléno-chrétienne. D’après lui, l’inéluctable déclin de notre civilisation serait dû, d’entrée de jeu, à la perte de ce qui constituait la substantifique moelle de notre éthos collectif.
Continuer la lecture de La force de l’existence

1919. Une Société des Nations au service des grands intérêts économiques et financiers ?


Par Christine Cuny − Le 30 Avril 2019

On en avait, enfin ! terminé avec cette maudite guerre … Parce qu’elle avait coûté des millions de morts, causé des destructions considérables et provoqué tant de malheurs à jamais irréparables, les peuples n’étaient-ils pas en droit d’espérer que des leçons en fussent tirées pour l’avenir ?

Continuer la lecture de 1919. Une Société des Nations au service des grands intérêts économiques et financiers ?

La théorie des équilibres ponctués


Par François Roddier − Le 28 avril 2019 – Source francois-roddier.fr

La criticalité auto-organisée vue par Karim

On doit au paléontologue américain Stephen Jay Gould et à son associé Niles Eldredge la constatation que l’évolution des espèces n’est pas uniforme dans le temps mais procède par sauts brutaux à des époques particulières. C’est la théorie dite « des équilibres ponctués ». Le physicien Per Bak a montré qu’elle est une conséquence du processus général de criticalité auto-organisée selon lequel les structures dissipatives s’organisent.
Continuer la lecture de La théorie des équilibres ponctués

L’Avertissement de Brzezinski à l’Amérique


Par Mike Whitney − Le 13 Avril 2019 − Source Unz Review

Crédit : Jack E. Kightlinger

L’ordre mondial libéral, qui a duré depuis la fin de la Seconde guerre mondiale à ce jour, est en train de rapidement s’effondrer. Son centre de gravité se déplace d’Ouest en Est, en direction de la Chine et de l’Inde qui connaissent une croissance explosive, et d’une Russie régénérée, qui a retrouvé son statut de superpuissance mondiale crédible. Ces évolutions, associées à la projection impériale excessive et à la stagnation économique chronique des États-Unis, ont sérieusement entravé la capacité des États-Unis à mener le jeu, ou à poursuivre leurs propres objectifs stratégiques. Avec le relâchement continu du contrôle de  Washington sur les affaires du monde, et le rejet du modèle de développement occidental par un nombre croissant de pays dans le monde, l’ordre actuel s’affaiblira progressivement, ouvrant ainsi la voie à un monde multipolaire qui nécessite une nouvelle architecture de sécurité.

Continuer la lecture de L’Avertissement de Brzezinski à l’Amérique

La libération de Notre-Dame


Notre-Dame de Paris. Le nom sonne si tendre, si incarné qu’on en oublie que c’est un édifice de pierre. Il y a belle lurette que ce nom ne désigne plus une construction, mais un être vivant. Une femme, une déité, une mère, la nôtre qui plus est, qui veille sur Paris, sur la France et par conséquent sur le monde entier. Car le plan qui va de l’église Notre-Dame au Louvre et du Louvre à l’Arc de Triomphe est incrusté dans la géographie intime de toute l’humanité civilisée, par-delà ses langues, ses traditions et ses religions.

Continuer la lecture de La libération de Notre-Dame