Homesteading


Par Dmitry Orlov – Le 14 février 2017 – Source Club Orlov

Si vous vous attendez à ce que l’avenir ressemble au passé, alors vous serez très probablement déçu. Beaucoup de gens comprennent cela, mais ne connaissent pas d’alternative au fait de continuer à faire ce qu’ils sont habitués à faire, aller au boulot, faire des emplettes, payer des factures – jusqu’à ce qu’ils ne puissent plus le faire. Ils ne savent rien faire de mieux que de pousser leurs enfants dans un système éducatif surestimé, pour l’obtention d’un diplôme qui les obligent à prendre part à un jeu de chaises musicales économiques – jusqu’à ce qu’ils ne puissent plus le faire non plus.

Beaucoup de gens trouvent aussi l’avenir trop déprimant pour y penser. Oui, il est déprimant de penser aux villes et aux banlieues sans électricité, sans eau courante ni égouts fonctionnels, enfouies dans des ordures pourries et des poubelles et envahies par des chiens sauvages et des bandes armées. Il est beaucoup plus agréable de s’échapper vers un monde fantastique où l’énergie renouvelable nous sauve la mise, alors que l’industrie des combustibles fossiles s’écarte de son chemin, ou alors si c’est l’industrie des combustibles fossiles qui nous sauve en virant les écologistes de son chemin, ou d’autres non-sens politiques.

Une question ne semble pas se poser assez : quelle alternative fonctionne réellement ?

La réponse est surprenante : il y a des centaines de milliers de personnes vivant en Amérique du Nord, qui ne seront pas touchées par le sombre scénario décrit plus haut. Quand le réseau électrique tombera, ils ne le remarqueront même pas. Quand les villes et les faubourgs deviendront inhabitables à cause de la saleté et du crime, ils ne le sauront même pas. Lorsque des vagabonds affamés se traîneront jusqu’à leur ferme, ils seront nourris d’un bon repas avant de repartir.

Pouvez-vous apprendre à vivre comme eux ? Il s’avère que oui, vous pouvez ; et voici un livre que vous pouvez lire pour vous aider à démarrer. Il est écrit par quelqu’un qui s’y est mis après avoir lu beaucoup de ce qu’il appelle maintenant de la « propagande hippie » – des livres écrits par des gens qui pensent qu’ils connaissent la théorie, mais qui feraient long feu s’ils devaient essayer de mettre leur théorie en pratique, et qui donc s’en tiennent aux livres avec de jolies photos de maisons accueillantes. Après beaucoup d’essais et d’erreurs (la plupart du temps, il l’avoue volontiers, d’erreurs), il a cherché à voir comment ses prospères voisins pratiquant le Homesteading  faisaient les choses, et il a eu une épiphanie. Il a ensuite mis en pratique ce qu’il a vu. Enfin, il a écrit un livre à ce sujet – un livre court, simple, abordable – que j’ai édité et publié. Contrairement aux « propagandistes hippies », Greg Jeffers est dans le vrai : sa ferme produit la plupart de ce que sa famille utilise, génère de la richesse et sa boîte aux lettres est vide de factures.

Je m’attends à ce que beaucoup de gens répondent par une question de ce type : « Tout le monde ne peut pas le faire, et le reste d’entre nous ? » Permettez-moi de répondre. Il y a des centaines de milliers de Homesteading en Amérique du Nord. Club Orlov Press vend des milliers de livres. Supposons que ce livre, Prosperous Homesteading, batte tous les records précédents, comme je l’espère, et que j’en vende 10 000 exemplaires, et en supposant que 10% de ceux qui lisent le livre fassent réellement ce choix de vie, cela augmenterait le nombre de fermiers prospères de moins de 1%. Cela semble faisable. En ce qui concerne « le reste d’entre nous », je vois deux options:

  1. Revenir à la réflexion sur les conspirations autour des carburants fossiles et des écologistes ;
  2. Construire vous-même une péniche qui navigue pour vous mettre à vivre sur l’eau.

Un jour, quand il y aura des centaines de milliers de personnes prospère sur l’eau, j’espère que quelqu’un écrira un livre intitulé Prospère sur l’eau. Si cela se produit et que je suis toujours là, j’espère pouvoir l’éditer et le publier. En attendant, lisez ce livre.

Dmitry Orlov

Note du Saker Francophone

Dmitry Orlov va décrire plus précisemment ce que recouvre ce concept de Homesteading dans un prochain article, mais voici une première définition:

C'est l'activité de trouver et de couper chaque cordon ombilical qui vous lie à l'économie de la dette, à l'extérieur.

Traduit par Hervé, vérifié par Wayan, relu par Michèle pour le Saker Francophone

Enregistrer

Enregistrer

www.pdf24.org    Send article as PDF