Sitrep de l’Opération Z. Où en sommes-nous ?


Par Saker Staff – Le 11 mai 2022 – Source The Saker’s Blog

L’observation principale, à laquelle on ne peut s’empêcher de souscrire, vient d’Andrei Martyanov et je la reformule quelque peu :

Le rythme du changement s’accélère nettement, premier résultat de l’effritement et de l’implosion de l’Ukraine en tant qu’État et de la structure de ses forces armées.

Les choses vont aller plus vite maintenant et c’est déjà le cas, comme nous le verrons plus loin !

Mais d’abord, une pure fantaisie. Nous l’appelons « récit » mais c’est de la fantaisie !

Regardez les gars. Un système de gestion de la défense à trois niveaux émerge en Ukraine. Il est rare de voir un tel chaos orchestré. Le premier niveau est celui des Nazis + le SBU [le service de renseignements ukrainiens]. Nous n’avons aucune idée s’il y a un contrôle central mais nous sommes sur qu’Azov et les autres bataillons nationalistes sont faiblement voire pas du tout commandés. Comme d’habitude il jouent aux cow-boys ou se planquent dans un bunker. Le second niveau est sous le contrôle de nos « alliés ». Ils ont pris en charge le GUR (service de renseignements militaires) le SSO (les forces spéciales) et ce qui reste de l’armée de l’air et des unités d’artillerie. Cette partie des FAUs mène une vraie guerre en petits réseaux et provoquent le plus de dommages aux Mokshas (russes en argot ukrainien). C’est bien mais c’est une impasse. Le troisième niveau est le gros des FAUs, les habituels sacrifiés dans les tranchées à qui il manque le leader charismatique du niveau 1 ou l’expérience du niveau 2 et ils ont l’honorable tache de mourir pendant que les « alliés », avec l’aide du niveau 2, « gagne la guerre » (en fait non). En résumé nous n’avons pas de commandement unifié, pas d’approvisionnement, pas d’objectifs précis pour cette guerre. L’opinion d’un fayot fraichement diplomé d’une académie militaire étasunienne a plus de poids que l’opinion d’un colonel ukrainien. Good morning Vietnam ! Fait chier d’être un niaquoué.

Ce qui précède a été trouvé sur un site ukrainien : https://t.me/ice_inii

Jetez un coup d’œil à certaines choses ici : L’influence américaine, le fantasme d’être le personnage de Robin Williams dans le film Good Morning Vietnam et l’impression d’être le niaquoué de service ! Ces combattants vivent dans un film. Et ensuite, vient l’effondrement de ce fantasme. C’est un autre exemple de ce que Martyanov veut dire.

Restons un moment dans le fantasme.

Andrei Martyanov a commenté le Lieutenant-Général Kellog qui, contrairement à sa déclaration sur « tout ce qu’il a appris sur la guerre », n’a jamais rien appris.

Une comparaison rapide des commentaires américains et britanniques sur le discours de Poutine

Voici le ministre britannique de la Défense, Ben Wallace. On ne peut que le qualifier de répugnant et si Kellog, selon Martyanov, « n’a jamais rien appris », celui-là ne fait que « dire des conneries« .

Un court extrait :

J’ai pensé à l’ampleur de leurs souffrances (les soldats russes ordinaires) dans toute l’Union soviétique, mais aussi à la façon dont ces souffrances étaient utilisées, à l’époque comme aujourd’hui, pour dissimuler l’insuffisance de ceux qui gouvernaient en toute sécurité et confort derrière les murs du Kremlin, en haut et au sein de l’état-major général, proche du Kremlin.

La ministre des Affaires étrangères allemande Baerbock n’a aucune idée de ce qu’elle dit et sa compréhension de l’histoire est inexistante.

« L’Allemagne est responsable de la défense de l’Ukraine et de toute l’Europe ».

Zelensky, en plus de ses autres problèmes, est totalement sourd…

Ils n’ont plus honte. Ils le disent au grand jour.

Et puis, quittant de la fantaisie, nous avons les voix du réalisme…

Point de vue chinois :

« Dans son discours du jour de la Victoire lundi, le président russe Vladimir Poutine a déclaré « calmement mais fermement » que la Russie devait prendre des mesures préventives dans son opération spéciale en Ukraine, car l’OTAN avait créé une « menace absolument inacceptable » aux frontières de la Russie. Selon les analystes chinois, le discours a été prononcé avec « retenue » afin d’envoyer un signal clair à l’Occident, à savoir que la Russie n’acceptera pas une intensification des pressions visant à comprimer l’espace stratégique russe, tout en montrant que Poutine laissait une certaine marge de négociation. » https://www.globaltimes.cn/page/202205/1265207.shtml

Des internautes chinois se moquent de l’ambassade des États-Unis en Chine après avoir comparé la Russie à l’Allemagne nazie.

Nous devons accepter que l’Ukraine a été conçue comme un nouvel Afghanistan. Regardez :

Le ministère américain de la défense a revendiqué le mérite d’avoir « occidentalisé » l’armée ukrainienne en lui donnant une formation et des armes pour s’opposer à la Russie, selon le porte-parole John Kirby. Toutefois, les résultats des efforts déployés au cours des huit dernières années ont apparemment pris par surprise même les services de renseignement militaire américains, a-t-il laissé entendre dans une interview accordée à Fox News mardi. Les responsables américains avaient prévu la prise imminente de la capitale ukrainienne dès les premiers jours du conflit avec Moscou.

Kirby a ensuite fantasmé :

Le porte-parole a déclaré que le renseignement militaire est par nature une mosaïque que les officiers tentent de reconstituer, arrivant parfois à des conclusions erronées. Il a ensuite félicité le ministère de la défense et l’administration du président Joe Biden pour leur excellent travail de préparation des troupes ukrainiennes à la lutte contre la Russie.

Narrative est un bon mot pour cela, mais utiliser le mot fantaisie est encore mieux !

Ainsi, dans l’environnement général des commentaires, tout le monde commente à propos de Mr Poutine, mais la Russie aurait perdu la guerre de propagande ? Qui a dit que « toute presse est une bonne presse » ?

Nous terminons avec M. Lavrov dans l’une de ses dernières conférences de presse :

L’achèvement de l’opération spéciale obligera l’Occident à cesser de promouvoir un monde unipolaire sous la domination des États-Unis.

 

La fin de l’opération spéciale en Ukraine contribuera à l’arrêt des tentatives occidentales de saper le droit international.

 

La Fédération de Russie souhaite que tous les civils quittent les zones de l’opération spéciale en Ukraine.

Le Secrétaire général de l’ONU a manqué l’occasion de parvenir à un règlement pacifique en Ukraine.

Un peu plus de réalisme avec un document que vous pouvez utiliser pour vos amis et votre famille :

Si le Centre Simon Wiesenthal en Israël affirme qu’il y a des nazis en Ukraine, c’est peut-être le cas. Un document que vous pouvez utiliser pour vos amis.

Revenons un instant à la déclaration de Martyanov, et ajoutons-y quelque chose.

Le rythme du changement s’accélère nettement, comme premier résultat de l’effritement et de l’implosion de l’Ukraine en tant qu’État et de la structure de ses forces armées. En outre, le récit fantaisiste est devenu si ridicule qu’il montre des signes évidents d’effritement.

——————

Ligne de contact

Il s’agit d’un scénario à double sens. N’oubliez pas qu’il s’agit d’un front qui a eu 8 ans pour se fortifier, rêvant de tuer tous les Russes dans les régions du Donbass. Sur cette très longue ligne, les forces russes utilisent diverses pièces d’artillerie pour ramollir, éliminer et tuer les forces ukrainiennes. Les Russes manœuvrent continuellement contre les combattants retranchés. Mais ils ne sacrifient pas de bons soldats combattants. Ils battent en retraite, font entrer l’artillerie lourde, et avancent à nouveau.

Et puis, ils percent :

Les unités de la milice populaire de la République populaire de Lougansk, soutenues par les forces armées de la Fédération de Russie, ont achevé le démantèlement des défenses de Popasnaya tenu par les nationalistes et ont percé la défense ennemie profondément échelonnée pour atteindre la frontière administrative de la République populaire de Lougansk.

Hier matin, Readovka rapporte que l’ensemble du théâtre d’opération est plus calme en ce moment, mais que ces escarmouches et ces manœuvres d’assouplissement se produisent continuellement. Voici des batailles typiques de la ligne de front :

Pendant ce temps, du côté ukrainien, voici ce qui se passe :

  • Les combattants de la défense territoriale se plaignent d’être envoyés au front.
  • Les militants de la 101e brigade de défense territoriale (TrO) de la région de Transcarpathie se plaignent d’avoir été envoyés sur la ligne de front en RPL. Selon eux, la formation a été créée pour protéger les postes de contrôle à l’arrière et n’est pas destinée à des opérations de combat.
  • Les militants n’ont aucune formation militaire. Beaucoup d’entre eux se plaignent de problèmes de santé. Les militants pensent qu’ils deviendront une cible pour l’artillerie russe.
  • Il convient de noter que les unités de la 101e brigade de troupes ont été transférées sur la ligne de front il y a seulement trois jours, mais elles connaissent déjà des problèmes de moral.
  • Rappelons qu’aujourd’hui a également eu lieu une action de protestation organisée par des parents de militants de la 103e brigade de troupes de la région de Lvov.

Retour de bâton après la création d’un fantasme brutal, coûteux et sanglant :

Du ministère de la défense russe

 

⚡️Selon des informations fiables, le régime de Kiev a mené une autre action sanglante dans la région de Kharkov, basée sur le scénario de Bucha.

 

▫️6 véhicules civils sur lesquels étaient montés des drapeaux blancs ont été abattus par des soldats des FAUs sur un tronçon de route entre Staryi et Novyi Saltov.

▫️Les images photo et vidéo de ce crime odieux ont été réalisées par des spécialistes du centre d’information et d’opérations psychologiques des FAUs.

 

🔹En outre, depuis la zone des maisons privées de Belaya Krinitsa, dans la région de Kherson, l’artillerie des forces armées ukrainiennes a frappé plusieurs positions des forces armées russes afin de provoquer des tirs de représailles sur les bâtiments résidentiels abritant des civils, que les combattants de la défense territoriale ne laissent pas sortir de la colonie pour les utiliser comme « bouclier humain ».

❗️ Nous avertissons à l’avance que ces documents et d’autres fabriqués par le régime de Kiev sur les prétendues « atrocités russes » seront bientôt largement diffusés par les médias occidentaux et ukrainiens, ainsi que par les ressources en ligne.

Et ce sont eux, cette fois, qui se tiennent prêts à enregistrer le fantasme et à le faire écouter à un public peu méfiant (je me demande s’ils paient pour ce privilège ?) :

Pendant ce temps, des représentants des médias norvégiens étaient présents à Belaya Krinitsa pour l’enregistrement photo et vidéo des frappes russes prétendument indiscriminées contre les civils.

Odessa

Nous avons eu des tirs spectaculaires sur Odessa et ses environs. Vous voyez, il y avait cet hôtel où les têtes pensantes des forces ukrainiennes étaient stationnées. Et près de ça, il y avait un centre commercial utilisé comme dépôt de munitions.

https://t.me/asbmil/1422

Nous pouvons prendre une pause comique : Les forces spéciales de l’armée de la RPD ont retrouvé le quartier général de l’une des unités d’artillerie des forces armées ukrainiennes dans la direction de Donetsk. Après avoir attendu que leurs commandants se rassemblent au quartier général, un ATGM a frappé. Après que les Ukrainiens survivants qui se sont enfuis du quartier général se sont révélés être nus, on a compris ce que leurs artilleurs faisaient lors des réunions. Maintenant, la communauté internationale va accuser notre camp de massacrer des personnes LGBT.

https://t.me/intelslava/28446

Snake Island – Encore de la propagande fantaisiste

Celui-ci n’a pas survécu au fantasme : l’ancien commandant de la 10e brigade d’aviation navale d’Ukraine, le colonel Igor Bedzai, a été annoncé mort par les médias ukrainiens. Il était l’un des meilleurs pilotes ukrainiens, effectuant souvent des missions dans des zones contestées. Le pilote est décédé le 7 mai. Il semble qu’il pilotait l’un des hélicoptères qui ont été abattus au-dessus de l’île des Serpents – ceux-là mêmes que l’Ukraine prétend être russes…

La campagne de relations publiques insensée du régime de Kiev visant à s’emparer de l’île des Serpents à la veille du Jour de la Victoire a entraîné la mort insensée de plus de cinq douzaines de combattants ukrainiens et de membres d’unités d’élite des FAUs, la perte de 4 avions, 10 hélicoptères, 3 bateaux et 30 drones.

Snake Island – effort de propagande de l’Ukraine

Essayer d’éclipser les 9e défilés militaires russes par la fantaisie ukrainienne de Snake Island, était une erreur comique. Les Russes enterrent les cadavres ukrainiens flottant sur l’océan.

Intel Slava Z rapporte ce matin (Soyez très conscient que ceci est NON VERIFIÉ !) Sur Snake Island, des officiers de haut rang anglais et américains ont disparu pendant le débarquement. Pour eux, les militaires ukrainiens ont combattu pendant deux jours. Mais il n’a pas été possible de retrouver les officiers, ou du moins leurs corps. Selon notre source à l’état-major, un lieutenant-colonel américain des marines, ainsi qu’un major anglais de la brigade commando du corps des marines, ont débarqué sur Snake Island avec des combattants ukrainiens.

Ils ont coordonné le travail des moyens de renseignement de l’OTAN et des forces de débarquement ukrainiennes. Les deux officiers ont débarqué lors de la première vague. Mais les Russes ont alors abattu trois hélicoptères et une péniche de débarquement a été coulée. Les bateaux restants se sont retirés, laissant la première vague de débarquement sur le rivage. Selon notre source, Londres et Washington ont exigé que Zelensky fasse tout son possible pour ramener leurs officiers. Malgré plusieurs tentatives de reprendre l’île, il n’a pas été possible de connaître le sort des marines anglais et américains. On suppose qu’ils sont morts dans la bataille avec les Russes. Mais jusqu’à présent, comme le dit notre source, il n’y a aucune confirmation de cette information. Il est possible que les deux aient été capturés. En retour, la tentative de restitution de leurs corps a coûté aux forces ukrainiennes plusieurs avions et hélicoptères abattus, ainsi que plusieurs dizaines de marines et de forces spéciales morts.

Azovstal

Au-dessus d’Azovstal

Le chef de la RPD Pushilin : il n’y a plus de civils à Azovstal, nous avons donc les mains libres.

Retour au truisme de Martyanov.

Un de ses commentateurs a fait un tableau des frappes russes. (Merci !)

Demandons de l’aide à Geroman et évaluons les frappes russes.

Vous n’avez aucune idée de l’ampleur des dégâts que la Russie cause QUOTIDIENNEMENT avec ses missiles de défense aérienne, balistiques, de croisière et air-sol. Chaque jour, le ministère de la Défense russe fait un briefing et passe à autre chose. Je vais vous dire ce qui a été détruit aujourd’hui (c’était hier), afin que vous compreniez l’ampleur des pertes ukrainiennes :

  1. Nombre non spécifié d’hélicoptères ukrainiens détruits au sol par un missile Onyx à Artsiz, région d’Odessa

  2. Dépôt de munitions détruit près de Gulkhov

  3. MLRS « Smerch » et 1 S300 dans la région de Bohodukhov

  4. La défense aérienne a abattu 2 MiG-29 à Iverskoe et Novodonetskoe

  5. Un Su-25 abattu près de Pogonovka dans la région de Kharkiv

  6. Des drones ont été abattus près de Snake Island, dont 2 Bayraktar TB2.

  7. Drones abattus à Balakleya, Shiikovka, Goptovka, Kamienka, Aveevka et quelques autres endroits – Un radar de contre-batterie fourni par les États-Unis a été détruit à Zolotoy.

  8. MLRS « Grad » et 2 postes de commandement près de Popasna.

  9. Les MLRS et l’artillerie russes ont frappé 26 postes de commandement, 26 unités d’artillerie en position de tir et 211 zones de concentration d’hommes et d’équipement, causant jusqu’à 350 morts.

C’ÉTAIT EN UN JOUR – Cela arrive littéralement tous les jours.

Et en arrière-plan, les ingénieurs russes ont terminé le déminage humanitaire de Kamyanka, dans le district d’Izyum, région de Kharkov. Et ils ont encore le temps de nous montrer des images du système de missiles antiaériens S-300V et des opérateurs de systèmes de missiles portables Igla en action. Ils ont également le temps de distribuer de l’aide humanitaire.

Voici le rapport du Ministère de la défense d’aujourd’hui.

▫️Les forces armées de la Fédération de Russie poursuivent l’opération militaire spéciale en Ukraine.

✈️💥Durant la nuit, l’aviation opérationnelle-tactique et l’aviation de l’armée ont frappé 93 zones, dont 2 postes de commandement, 69 zones de concentration d’hommes et de matériel militaire, ainsi que 3 dépôts de munitions des forces armées ukrainiennes.

💥Les troupes de missiles et les unités d’artillerie ont frappé 407 zones de concentration d’effectifs et d’équipements militaires, détruisant 13 postes de commandement, 4 positions de systèmes de missiles anti-aériens Osa-AKM et 14 dépôts de munitions.

▫️Les attaques ont permis d’éliminer plus de 280 nationalistes et jusqu’à 59 véhicules blindés et motorisés.

💥Les moyens de défense aérienne russes ont abattu 9 drones ukrainiens : 4 près de Balakleya dans la région de Kharkov, 3 près de Rubezhnoe dans la région de Lugansk, 1 près de l’île des Serpents et 1 Bayraktar-TB2 près d’Arkhangelskoe dans la région de Nikolaev dans la nuit.

Pour plus de détails, veuillez consulter le site https://readovka.news/

Moon of Alabama a également un bon programme ici

Avec tout ce qui précède, et les nombreux témoignages de soldats ukrainiens selon lesquels leurs commandants désertent et les abandonnent sur le terrain, nous pourrions assister à un effondrement rapide. Que veut dire rapide ? Je ne sais pas.

The Saker Staff

Traduit par Wayan, relu par Hervé, pour le Saker Francophone.

   Envoyer l'article en PDF