Paille et poutre:
L’assassinat politique aux US, une spécialité

Par Sage Eurasian – Le 2 mars 2015 – Source OrientalReview

Depuis trente ans, aux États Unis, douze personnalités politiques de premier plan ont été assassinées comme Boris Nemtsov

Au moment où la Russie est frappée par une nouvelle attaque de propagande au sujet de l’assassinat politique à Moscou, il est bon de rappeler que douze personnalités américaines, notables politiques nationaux , ont toutes été assassinées sont mortes de façon suspecte – sénateurs, membres du Congrès, procureurs fédéraux, un juge fédéral, un gouverneur, un directeur de la CIA; toutes les personnes assassinées enquêtaient sur la corruption ou bien contestaient le leadership des oligarques américains – depuis l’assassinat en 1963 de JFK. Avec quatre coup d’État tentés sur les dix derniers présidents américains.

Cette liste montre clairement la menace continue de meurtre qui plane aux États-Unis sur n’importe quel procureur, juge national ou politicien qui ne sert pas les intérêts des familles politiques dirigeantes. En particulier il faut noter le récent meurtre par balles, caché des médias, du juge fédéral des Etats-Unis (national) Roll après qu’il avait statué contre le régime américain, ainsi que les morts par suicide de deux procureurs fédéraux américains Ross et Colbert… attentats qui maintiennent même la Cour suprême américaine et tous les procureurs américains en état de terreur et se comportant docilement.

(1)-(2) Deux membres du Congrès, Thomas Hale Boggs Sr, chef de la majorité (à droite), avec Nick Begich député de l’Alaska, tués dans le même accident d’avion, le 16 octobre 1972; Boggs était impliqué dans l’enquête de l’assassinat de JFK.

(3) Le membre du Congrès Larry McDonald de Géorgie a été tué le 1er septembre 1983, présent sur un avion de ligne coréen qui a été abattu au-dessus de l’océan; McDonald avait déposé des projets de loi demandant au Congrès américain d’enquêter sur la Commission mondialiste trilatérale et le CFR (Council on Foreign Relations).

(4) L’ancien sénateur américain du Texas John Tower, tué dans un accident d’avion 5 avril 1991, après avoir critiqué les scandales Reagan-Bush.

(5) William Colby, ancien directeur de la Central Intelligence Agency des États-Unis, retrouvé mort le 27 avril 1996, une histoire burlesque, il s’est noyé en pagayant dans son canoë dans sa maison de week-end Maryland; Colby avait fait des révélations critiques sur la politique américaine.
(6) Sonny Bono, chanteur de Sonny & Cher, membre du Congrès appartenant au comité clé House Judiciary Committee, tué 6 janvier 1998, après avoir atteint un poste lui permettant d’enquêter sur la corruption aux plus hauts niveaux de l’Amérique. Bono traitait des fichiers sur la corruption judiciaire et le commerce de la drogue de la CIA… Fausse histoire, du genre: un arbre se serait précipité de plein fouet sur l’excellent skieur, dans une descente, à l’insu de son plein gré… même les anciens agents du FBI disent que c’était un assassinat.

(7) Le gouverneur du Missouri Melvin Eugene ‘Mel’ Carnahan, tué dans un accident d’avion le 16 octobre 2000. Carnahan s’opposait au vicieux procureur général John Ashcroft dans une élection, qu’il a remportée même après sa mort.

 

(8) Le sénateur américain Paul Wellstone du Minnesota, tué dans un accident d’avion le 25 octobre 2002 après avoir mené l’opposition à la guerre américaine en Irak.

 

 

 

 

(9) L’ancien membre du Congrès américain Wayne Owens de l’Utah, retrouvé mort à Tel Aviv, Israël, le 18 décembre 2002, alors qu’il enquêtait sur la corruption du triangle israélo-américano-Autorité palestinienne .

 

 

 

(10)-(11) Les procureurs fédéraux américains Thelma Colbert, ministère américain de la Justice à Fort Worth, au Texas (à gauche), et Shannon Ross, procureur général américain à Dallas, Texas, conjointement impliquées dans la poursuite de crimes liés à la famille Bush et Novation LLC, toutes deux suicidées à quelques semaines d’intervalle. Colbert noyée dans sa piscine en juillet 2004, et Ross retrouvée morte chez elle le 13 septembre 2004, les affaires impliquant les Bush ont été enterrées avec elles.

(12) Le juge fédéral américain John Roll abattu à Tucson, en Arizona, le 8 janvier 2011, peu de temps après avoir statué contre Obama et le gouvernement US … Un tireur isolé drogué a été rapidement démasqué; après qu’il a avoué, on ne l’a plus revu. Les médias ont presque totalement masqué cette histoire en faveur d’autres victimes de fusillade, parce que le but principal était d’intimider tous les autres juges américains en leur montrant comment ils pouvaient disparaître subitement sans que personne s’inquiète de chercher ni les raisons ni les coupables.

Le meurtre (6) ci-dessus, du membre du congrès appartenant au House Judiciary Committee, Bono supervisant les juges, a été utilisé à son tour pour terroriser en 2008-09 John Conyers président du Judiciary Committee et l’empêcher de promulguer un plan audacieux visant à destituer les juges corrompus, quand Conyers s’était temporairement enthousiasmé par le battage médiatique fait à propos de son compatriote noir Barack Obama qui venait d’être élu président; la femme de Conyers a été emprisonnée pour avoir mentionné qu’il avait reçu des menaces de mort.

A noter également que sur les dix derniers présidents américains, quatre ont été attaqués, victimes de tentatives de coup d’État. Deux présidents ont été blessés par balle – John F. Kennedy, tué en 1963, puis Ronald Reagan en 1981, visé par un tireur lié à la famille de l’actuel vice-président Bush.

Deux autres présidents américains ont subi des procédures d’impeachment [destitution, NdT] liées à la CIA et montées de toutes pièces. D’abord en 1974 le coup silencieux du Watergate, en utilisant l’agent secret Bob Woodward se faisant passer au Washington Post pour un journaliste courageux, Woodward ayant travaillé dans les services secrets directement sous l’amiral Maurer, chef d’état-major. Ensuite Bill Clinton dans les années 1990, alors qu’il rechignait aux plans de bombardement de la Serbie qui devaient tuer des milliers de personnes. Il a été piégé dans une affaire de mœurs grotesque avec l’agent Monica Lewinsky… Clinton s’est soumis et a commencé à bombarder peu après un acquittement bien orchestré.

Traduit par Claude, relu par jj et Diane.

Note du traducteur

Cette liste omet les dizaines de victimes anonymes collatérales dans les accidents d’avions.

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF