Le Saker : A leur globalisation, nous opposons une résistance globale!


Par Slobodan Despot − le 26 novembre 2016 − Source Antipresse

saker_ico

On l’appelle simplement le «Saker» (faucon sacre). C’est un Suisse d’origine russe, polyglotte et cultivé, et son nom de plume se confond avec celui de son site. Il est le fondateur d’un des blogs les plus influents de ces dernières années : Vineyard of the Saker (http://thesaker.is). Lancé à l’origine aux États-Unis comme le journal de bord d’un Européen expatrié, exaspéré par la propagande anti-russe, le Saker a acquis un lectorat fidèle et passionné depuis les événements d’Ukraine et de Syrie qui ont marqué une intensification des opérations de l’«Empire» contre les intérêts de la Russie.

Aujourd’hui, le Saker a essaimé dans le monde entier. En France avec le Saker Francophone, en Amérique du Sud (http://sakerlatam.es), en Russie (http://thesaker.ru), en Italie (http://sakeritalia.it), en Serbie (http://stepskisoko.com) et même en Océanie (http://www.vineyardsaker.co.nz), des adeptes venus de tous les horizons idéologiques — du marxisme au royalisme — ont commencé par traduire ses articles, puis ont développé leurs propres déclinaisons du «Vignoble du Faucon». A la chronique de la guerre menée contre la Russie et de sa farandole de partis pris et de mensonges, ils ajoutent leur propre regard sur les désastres de la globalisation et leurs répercussions dans leurs propres  zones géographiques.

Par-delà le contrepoint très utile qu’il fournit au matraquage anti-russe des médias de grand chemin, le réseau global-antiglobaliste du Saker témoigne aussi des nouvelles alliances en train de se former grâce aux nouveaux outils de communication. Sa constitution fait référence à la fois à la communauté du logiciel libre, aux résistances transversales, et, au bout du compte, à une conscience nouvelle, globale et locale à la fois, des dangers d’esclavage et d’annihilation qui menacent l’humanité sous tous les cieux et en toutes les langues… Comme à l’époque soviétique, on y découvre des journalistes «officiels» écrivant sous des identités d’emprunt, des stratégies développées pour contourner la censure, des sacrifices personnels consentis pour faire vivre la parole de vérité.

Ce grand entretien téléphonique avec le Saker fait partie des incursions les plus passionnantes d’Antipresse dans le bruit du temps présent. Il constitue, entre autres choses, un témoignage de première main sur la réalité du système d’écrasement de l’humain où nous vivons, et dont les USA étaient jusqu’ici l’épicentre.

Entretien audio par Slobodan Despot – 50′

 

Note du Saker Francophone

C'est un plaisir non dissimulé de relayer cette interview du Saker US par Slobodan Despot que beaucoup connaissent sans doute déjà au travers des éditions Xenia ou de son site antipresse qui vient de fêter son 1er anniversaire et que nous ne pouvons que vous recommander.

Pour ceux qui voudraient en savoir plus sur Slobodan, vous pouvez commencez par relire son analyse du rôle de traducteur que nous avions publié en avril 2015.

Pour le Saker US, c'est l'occasion pour vous de le découvrir puisqu'il se présente sous le feu des questions.
www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF