Bûchers en région parisienne, et émeutes pour la quatrième nuit consécutive


Par Paul Joseph Watson − Le 22 mai 2020 − Source Summit News via ZeroHedge

Des migrants en colère contre la mort d’un adolescent motocycliste se sont révoltés pour une quatrième nuit consécutive à Paris.

Le trouble a commencé après que Sabri Choubi, 18 ans, a été tué après avoir percuté un poteau, alors qu’il ne portait pas de casque, dans la banlieue nord de Paris samedi soir.

Malgré peu de preuves de l’implication de la police dans l’accident, les migrants de la banlieue parisienne d’Argenteuil les ont quand même blâmés et se sont engagés dans des troubles violents chaque nuit depuis.

Note du Saker Francophone

Il n'est pas dans nos habitudes de nous intéresser aux événements franco-français, mais depuis maintenant quatre jours consécutifs des émeutes sévères se déroulent en France, à Argenteuil, et ailleurs.

Une recherche avec la requête "Émeutes Argenteuil" sur trois fleurons de la presse française vertueuse et propre sur elle - et même occasionnellement de référence, certes - affiche les résultats suivants :

Le Figaro  : Un résultat,

«Il faut faire cesser la haine anti-flics».

Libération : Un résultat,

«Il n’y a rien de nouveau, juste un effet grossissant» de l'inénarrable et néanmoins Young Leader émérite - (liste des membres ici - de gôôôche, évidemment, donc amateur de caviar...dage, le ci-devant Joffrin Laurent.

Enfin la référence, le vénérable, chenu et inoxydable Monde, le plus vertueux de tous, qui a formé toute une génération de baby-boomers raisonnables, n'a tout simplement rien à offrir à la requête en question, rien, nada, zilch.

Les analyses, quand il y en a, se bornent à opposer jeunes et flics, pas question d'aller plus loin, de parler par exemple de multiculturalisme, de politique migratoire, de ghettos urbains avec leurs cortèges de drogue et d'incivilités etc. Ou bien quand ils en parlent il s'agit toujours d'une cause, jamais d'une conséquence.

D'ailleurs, il faut avoir un peu de compassion pour ces malheureux journalistes trop occupés à traquer et dénoncer - malgré eux, bien sûr, ils n'ont malheureusement pas le choix, question de salut public - les indisciplinés du confinement, photos à l'appui. Sans parler des dépressions provoquées dans leur profession par le devoir de rendre compte tous les jours des morts au combat dans la guerre contre le virus chinois.

Alors nous avons décidé de donner la parole à un étranger - anglais de surcroît - qui a été désigné par certains comme appartenant à la mouvance Alt-Right ou Far-Right, ce qu'il récuse, se présentant comme New-Right. Après tout peu importe, il évoque des faits dissimulés chez nous, restons en là.
BasedPoland @BasedPoland

Ce soir, c'était la 4e nuit d'émeutes consécutives dans la #NoGoZone #Argenteuil (Paris).

La police a été appelée sur place pour rétablir l'ordre, mais elle a même trop peur de sortir de sa camionnette.

Les #NoGoZones ne sont pas les promenades dans le parc que la police avait avec les #GiletsJaunes

Vidéo

Les migrants, décrits comme des «manifestants» par certains médias, ont une fois de plus lancé des feux d’artifice sur la police et provoqué des incendies dans les rues alors que les autorités tentaient de mener des opérations d’arrêt et de fouille.

Charles Baudry @CharlesBaudry

Quelques tensions en cours à Argenteuil. Plusieurs tirs de feux d’artifice contre les gaz lacrymogènes. #Argenteuil #Sabri


Le désordre s'est également propagé dans le quartier voisin de Bezons. Des dizaines de personnes ont été arrêtées depuis le début des violences.

Vidéo
Anonyme Citoyen @AnonymeCitoyen

EN COURS - Un hélicoptère survole le quartier du Val d'Argenteuil et la cité des Indes de #Sartrouville depuis une trentaine de minutes.

Video

La police continue d’affirmer qu’elle n’a rien à voir avec la mort de Choubi et qu’aucune voiture de police n’était même dans le secteur lorsqu’il s’est tué.

le copilote @radtou95

Le départ de feu #Bezons
(vidéo tournée par ma sœur trop forte)

Vidéo

Une procession en l’honneur de Choubi doit avoir lieu aujourd’hui, le père de l’adolescent appelant au calme.

Des migrants à Paris et dans de nombreuses autres régions de France ont également déclenché des émeutes après la mort d’un autre motocycliste le mois dernier.

Les troubles dans les fameuses banlieues à forte criminalité de Paris sont monnaie courante et indiquent clairement que le multiculturalisme a échoué, bien que les médias aient tenté à plusieurs reprises de définir l’existence même des zones interdites comme une théorie du complot.

Paul Joseph Watson
Traduit par jj, relu par Hervé pour le Saker Francophone
   Envoyer l'article en PDF   

Une réflexion au sujet de « Bûchers en région parisienne, et émeutes pour la quatrième nuit consécutive »

Les commentaires sont fermés.