I AM NOT CHARLIE

The Saker pour le Saker Francophone. Le 8 janvier 2015
OK, soyons clairs. Je ne suis pas musulman. Je suis contre le terrorisme. Je ne soutiens même pas la peine de mort. Je déteste le takfirisme. Je m’oppose à la violence comme moyen d’affirmation politique ou éthique. Je soutiens totalement la liberté d’expression, y compris les discours critiques et l’humour.
Mais ce matin, indubitablement, je ne suis PAS Charlie.
En fait, je suis dégoûté, et le spectacle malsain de l’hypocrisie collective à propos de la tuerie en France me donne la nausée. Voici pourquoi :

Charlie Hebdo bon pour les Darwin Awards

Les gens de Charlie Hebdo l’avaient bien cherché. Voici ce que j’écrivais sur eux en septembre 2012 lorsqu’ils ont publié leurs fameuses caricatures du prophète Mohamed :

Dignes des Darwin Awards, si vous voulez le savoir. Excellent, le patrimoine génétique  de la gauche caviar française a un urgent besoin de nettoyage.

 Aujourd’hui, je maintiens totalement ce que j’ai dit.

Juste un défi stupide?

Vas-y si tu l'oses
Vas-y si tu l’oses

Permettez-moi de vous poser la question suivante : que pourrait-on prouver, par exemple, en allant faire la sieste sur la voie ferrée? Vous n’avez pas besoin d’être d’accord avec le train qui va vous passer dessus, mais il le fera, n’est-ce pas? Et qu’en est-il d’aller faire une sieste sur la voie ferrée juste pour démontrer un argument précis? Pour prouver que le train est mauvais? Pour le défier? Pour s’en moquer? Ne serait-ce pas le comble de la stupidité? Et pourtant, c’est exactement ce que Charlie Hebdo a fait. Je dirais même que c’est comme ça que Charlie Hebdo a gagné de l’argent, en mettant le train musulman au défi de lui rouler dessus. Vous pensez que j’exagère? Jetez un coup d’œil à la caricature ci-dessus qu’une des victimes avait publiée juste avant d’être assassinée. Le texte dit : « Toujours pas d’attaques terroristes en France – Attendez! On a jusqu’à la fin janvier pour présenter nos vœux. ». Le fou du dessin est armé d’une kalachnikov et il porte un  pakol afghan – le musulman fou archétypique de l’univers de Charlie Hebdo. En voilà un pari bien stupide…

Cracher sur l’âme des gens

Il y a une expression russe qui dit cracher sur l’âme de quelqu’un . Cela s’applique totalement ici. Les musulmans du monde entier ont été absolument clairs à ce sujet. Ils prennent le blasphème très, très au sérieux, de même que le nom du Prophète et le Coran. Si vous voulez vraiment offenser un musulman, tournez son Prophète ou son Livre saint en ridicule. Ce n’est pas un secret. Lorsque les gars de Charlie Hebdo ont publié leurs caricatures du Prophète et l’ont ridiculisé d’une manière délibérément grossière et provocatrice, ils savaient ce qu’ils faisaient : ils offensaient profondément, intentionnellement, 1,6 milliard de musulmans dans le monde. Oh, et mentionnerais-je encore que dans l’islam le blasphème est punissable de mort? Eh bien, il s’avère que sur 1,6 milliard de musulmans, il y en a eu exactement trois pour décider de faire justice eux-mêmes et de tuer ces Français délibérément blasphémateurs. Vous n’avez pas besoin d’être musulman ni d’approuver la peine de mort pour blasphème pour comprendre que c’était inévitable et que cela n’a rien à voir avec l’islam en tant que religion. Offensez n’importe quel groupe enraciné dans sa foi rassemblant 1,6 milliard de personnes, et tôt ou tard vous trouverez un à cinq types décidés à recourir à la violence pour vous le faire payer. C’est statistiquement inévitable.

Des victimes plus égales que d’autres?

Ainsi, six blasphémateurs déterminés qui crachent sur les âmes ont été assassinés et toute la France est plongée dans le deuil. La presse du monde entier fait un excellent travail en présentant tout cela comme un désastre planétaire qui pousse des milliers de gens dans le monde à dire « Je suis Charlie », à pleurer, à allumer des bougies et à prendre courageusement position en faveur de la liberté d’expression.

Des larmes de crocodile, si vous voulez le savoir.

Les Combattants pour la liberté de l'Empire
Les Combattants pour la liberté de l’Empire

Le fait est que les anglosionistes ont soigneusement et amoureusement nourri, organisé, armé, financé, équipé et même dirigé les fous takfiri depuis des décennies. Pendant toutes ces années, de la guerre d’Afghanistan à la Syrie d’aujourd’hui, ces psychopathes meurtriers ont été les fantassins de l’Empire anglosioniste. Mais, apparemment, personne ne se soucie de leurs victimes en Afghanistan, en Bosnie, en Tchétchénie, au Kosovo, en Libye, au Kurdistan, en Irak ou ailleurs. Là-bas, ces assassins mangeurs de foie sont des combattants de la liberté qui jouissent d’un soutien total. Y compris de la part des mêmes médias aujourd’hui en deuil de Charlie Hebdo. Apparemment, dans l’éthos occidental, certaines victimes sont plus égales que d’autres.
Quand a-t-on vu pour la dernière fois quelqu’un en Europe verser une seule larme sur les meurtres quotidiens d’innocents dans le Donbass, dont les assassins sont payés et directement dirigés par les régimes occidentaux?

Jusqu’à quel point nous prennent-ils pour des imbéciles?

Et maintenant ceci : même un idiot avec la bave au coin de la bouche aurait su que Charlie Hebdo était LA PREMIÈRE cible de ce genre d’attaque. Et je vous jure que les flics français ne sont pas des idiots de ce genre. Pourtant, pour une raison quelconque, ils étaient invisibles ce jour-là. Seule une camionnette avec deux (ou un seul?) flics était stationnée à proximité (ce qui constitue à peine une protection antiterroriste), et un pauvre flic s’est fait tirer dessus puis exécuter par un tir dans la tête au fusil d’assaut pendant qu’il implorait grâce. Est-ce ce que l’État français peut faire mieux?

Difficilement.

Alors que se passe-t-il? Je vais vous le dire : le 1 % les plus privilégiés de l’UE sont maintenant en train d’exploiter ces meurtres pour faire pression sur leurs propres peuples. Sarkozy a déjà rencontré Hollande, et les deux sont tombés d’accord sur le fait qu’il faut augmenter le niveau de fermeté et de vigilance. Cela ne pue-t-il pas comme un 9/11 français?

Alors non, je ne suis PAS DU TOUT Charlie ce matin et je suis dégoûté au-delà de toute expression par l’affichage obscène de la solidarité bien-pensante excessive manifestée pour un groupe de représentants de la gauche caviar qui ont gagné leur argent en crachant sur les âmes de milliards de gens pour les mettre ensuite au défi de réagir. Et si je ne me demande à qui profite le crime, alors il ne fait absolument aucun doute que c’est le régime au pouvoir en France qui a, soit organisé toute cette affaire, soit l’a laissée faire, soit, à tout le moins, en tire un profit politique maximum.

Mais par-dessus tout, je suis dégoûté par tous ceux qui s’embarquent dans ce jeu et qui évitent soigneusement de poser les vraies questions à ce sujet. Je pense que tous ceux-là sont vraiment des Charlots.

Pas moi.

The Saker

   Envoyer l'article en PDF   

2 réflexions au sujet de « I AM NOT CHARLIE »

Les commentaires sont fermés.