La vertueuse séquence d’effondrement


Par Dmitry Orlov – Le 23 juillet 2020 – Source Club Orlov

Cela fait douze ans que j’ai publié mon essai « Les cinq stades de l’effondrement«  dans lequel j’ai proposé pour la première fois une taxonomie de l’effondrement, en la décomposant en effondrements financiers, commerciaux, politiques, sociaux et culturels, ainsi que ce que j’ai conçu comme une séquence d’effondrement canonique, où chaque étape de l’effondrement déclenche la suivante. Cela a assez bien fonctionné, avec le recul, pour l’URSS et, en tant qu’expérience de pensée, pour les États-Unis, mais maintenant, en 2020, à la lumière de l’effondrement réel qui se produit dans de nombreuses régions de l’Occident et en particulier dans les anciens États-Unis, il semble que mon évaluation initiale était fondée sur une vision trop positive de la nature humaine, du moins en ce qui concerne la nature des humains qui habitent ces régions.

Continuer la lecture de La vertueuse séquence d’effondrement

L’Inde ne devrait pas se positionner avec les Five Eyes


Par M.K. Bhadrakumar − Le 10 juillet 2020 − Source The Indian Punchline via Oriental Review

Dans le contexte des tensions frontalières au Ladakh, les récits publiés dans les médias indiens ont justifié la rupture de la confiance mutuelle dans les relations entre l’Inde et la Chine à cause de la dérive de notre politique étrangère vers la Quadrilatérale et à la tendance générale à se rapprocher des États-Unis. Les déclarations chinoises ont à plusieurs reprises exprimé le regret que leurs attentes résultant du consensus atteint au plus haut niveau  (à Wuhan et Chennai Connect) – à savoir, qu’aucune des parties ne considère l’autre comme un rival – aient été déçues.

Continuer la lecture de L’Inde ne devrait pas se positionner avec les Five Eyes

Oncle Sam : oui, mais moi c’est pas pareil


La dispute entre les États-Unis et la Chine au sujet de la quarantaine et des consulats continue de plus belle


Par Moon of Alabama – Le 24 juillet 2020

Les États-Unis ont fermé le consulat chinois de Houston pour se venger des exigences chinoises voulant que les diplomates arrivant de l’étranger passent des tests Covid-19 et entrent en quarantaine. Aucun média américain que j’ai lu n’a encore confirmé ce fait que Moon of Alabama a été le premier à rapporter :

Continuer la lecture de Oncle Sam : oui, mais moi c’est pas pareil

Le Kazakhstan pourrait détenir le secret pour la Grande Eurasie


La situation du Kazakhstan au carrefour de l’Europe et de l’Asie en fait la « nouvelle Genève » de la diplomatie du XXIe siècle


Par Pepe Escobar − Le 7 juillet 2020 − Source Global Research

La concurrence stratégique entre les États-Unis et la Chine, qui n’a pas de limites, pourrait nous conduire à la fragmentation complète du « système mondial » actuel – tel que Wallerstein l’a défini.

Pourtant, comparée à la mer de Chine méridionale, à la péninsule coréenne, au détroit de Taïwan, à la frontière himalayenne entre l’Inde et la Chine et à certaines latitudes du grand Moyen-Orient, l’Asie centrale brille comme un portrait de stabilité.

Continuer la lecture de Le Kazakhstan pourrait détenir le secret pour la Grande Eurasie

L’illusion d’un déconfinement harmonieux est sur le point d’être anéantie


Par Brandon Smith − Le 10 juillet 2020 − Source Alt-Market.com


Pendant la première vague de confinement de la pandémie, l’Amérique est devenue un lieu plutôt surréaliste. Le choc initial dont j’ai été témoin chez les gens ordinaires de ma région a été troublant. La moitié des entreprises de la région ont fermé et un tiers des rayons des épiceries étaient vides. Le regard des gens était celui de la perplexité et de la peur ; leurs yeux étaient comme des soucoupes, personne ne fixait son téléphone portable comme d’habitude, et les gens se blottissaient contre leur chariot comme des chiens sauvages protégeant une carcasse.

Continuer la lecture de L’illusion d’un déconfinement harmonieux est sur le point d’être anéantie

Pour en finir avec la Cinquième République – Histoire de l’étouffement du suffrage universel


un livre de Michel J. Cuny qui bouleverse l’analyse du champ institutionnel français


Par Christine Cuny − Juillet 2020

Voici maintenant un peu plus d’un demi-siècle que le peuple français vit sous la coupe de la Constitution de 1958 et de l’institution à laquelle elle a donné naissance : la Cinquième République. Pour autant, nos concitoyen(ne)s ont-ils vraiment conscience de ce qu’elles sont réellement, et de l’impact qu’elles ont, tant sur leur vie quotidienne, que sur les relations que la France est vouée à nouer avec les autres pays du monde ?

Il ne faut pas se le dissimuler : cette longue période qu’aura couverte, jusqu’aujourd’hui, la Cinquième République a été marquée par des crises plus ou moins graves qui constituent autant de symptômes d’un malaise profond mais latent, dont on a pu finalement mesurer toute l’ampleur à travers le mouvement des Gilets jaunes.

Continuer la lecture de Pour en finir avec la Cinquième République – Histoire de l’étouffement du suffrage universel

La guerre hybride entre l’Azerbaïdjan et l’Arménie


Par Varoujan Sirapian − Le 18 juillet 2020

Le 12 juillet 2020 la confrontation entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan est montée d’un cran. L’origine du conflit remonte à la guerre de 1992 entre l’Azerbaïdjan et l’Artsakh (Haut Karabagh) terminée en 1994 par la victoire des Arméniens avec la signature d’un cessez-le-feu. Depuis lors, des escarmouches fréquentes ont eu lieu sur les lignes de contact entre les deux parties. Jusqu’en 2016 les violations du cessez-le-feu (toujours par l’Azerbaïdjan, la partie arménienne ne faisant que répondre) se limitaient aux lignes de contact autour d’Artsakh.

Continuer la lecture de La guerre hybride entre l’Azerbaïdjan et l’Arménie

Élargissement du panorama


Par James Howard Kunstler − Le 17 juillet 2020 − Source kunstler.com

James Howard KunstlerLe virus Covid-19 lui-même n’a pas envoyé les États-Unis dans le fossé, mais il a révélé la faiblesse et la pourriture de la locomotive du pays, et maintenant nous, tous les passagers de ce train déglingué, devons décider de rester impuissants à l’intérieur de l’épave fumante, nous disputant pour savoir qui blâmer, ou commencer une longue et incertaine marche à pieds vers un lieu d’arrangements nouveaux.

Le Baluchitherium. Disparu mais pas oublié.

Continuer la lecture de Élargissement du panorama

Penser, est-ce annulé ?


Par James Howard Kunstler – Le 20 juillet 2020 – Source kunstler.com

Lori Lightfoot – Maire de Chicago

Tout est en jeu maintenant. La réalité consensuelle est en fuite – les vieilles certitudes de l’histoire américaine et les promesses d’avenir qui s’éloignent s’enfoncent dans la boue ardente du virus corona. Les choses se passent sans conséquence apparente. L’autorité est en déroute. La coercition traque dans tout le pays en déracinant le crime-pensée. Les fantasmes et les illusions se précipitent dans l’espace que la raison a quitté par peur pour sa vie. Il vaut peut-être mieux ne pas penser du tout. Mais vous ne pouvez pas vous en empêcher, n’est-ce pas ? Être humain, c’est être obnubilé par sa propre pensée.

Continuer la lecture de Penser, est-ce annulé ?

Discussion sur l’Ère de croissance, le Corona-Virus et l’Ère de déclin


Par Chris Hamilton − Le 8 mars 2020 − Source Econimica

Le pot au noir

Je vais suggérer que le coronavirus est plutôt une fenêtre ou un marqueur qui sépare ce qui sera considéré comme la fin d’une ère et le début d’une autre. Le coronavirus est grave, global, et semble causer la mort et des perturbations importantes. Il est probable que la pandémie mondiale durera de 9 à 18 mois, avec un potentiel d’infection élevé et des pertes de vies importantes. Mais après la pandémie, il est plus probable que les choses reviennent à la « normale ». Le coronavirus en lui-même n’est pas le problème (pas plus que la grippe espagnole ne l’était en 1918/1919). Et c’est la discussion sur ce qui est « normal » au cours des sept dernières décennies par rapport à la décennie actuelle et aux décennies à venir que j’espère encourager.

Continuer la lecture de Discussion sur l’Ère de croissance, le Corona-Virus et l’Ère de déclin