Assassinat de Khashoggi : le pire est à venir


Par George Galloway – Le 24 octobre 2018 – Source RT

La nouvelle 1 que des « parties défigurées du visage et du corps » de Khashoggi auraient été retrouvées dans le jardin du consulat saoudien à Istanbul, sonne la fin de la récréation pour les collaborateurs occidentaux de la dictature tyrannique arabe.

Après Khashoggi lui-même, le principal perdant du meurtre le plus répugnant d’Istanbul est le président américain Donald Trump – comme je l’avais prédit ici il y a des semaines. Sa déclaration selon laquelle la couverture saoudienne était « crédible » a suscité les moqueries du reste du monde par son côté « Lady MacBeth », et l’a ridiculisé. Le comportement de son propre « prince héritier » – son gendre Jared Kushner – a été plus vénal que digne d’un opéra-comique. Continuer la lecture de Assassinat de Khashoggi : le pire est à venir

  1. Maintenant démentie

Au lit avec l’Arabie saoudite


Par Paul Warner Dobson – Le 17 octobre 2018 – Source Southfront

L’Arabie saoudite moderne est une création récente, elle date de 1932. Six ans plus tard, Standard Oil y découvrait du pétrole. Depuis lors, les fortunes d’Arabie saoudite ont été liées au prix des hydrocarbures, et aux États-Unis. Aujourd’hui, les combustibles fossiles continuent de représenter 90% des recettes en devises du pays. Alors que les alternatives aux hydrocarbures sous forme d’huile de schiste, de fracturation, de sables bitumineux, d’énergie verte et de voitures électriques ont diminué l’importance du pétrole, les plastiques polymères garantissent la demande de la seule exportation notable de l’Arabie saoudite. La majeure partie des 10% restants en devises proviennent des plus de 7 millions de pèlerins qui se rendent chaque année dans les lieux saints de La Mecque et de Médine. Continuer la lecture de Au lit avec l’Arabie saoudite

Un choix entre Mad Max et Hunger Games


Rapport de l’ONU sur le changement climatique. L’humanité, nous dit-on, est condamnée à moins que les gens ne cèdent leur liberté aux experts, aux législateurs et aux bureaucrates qui eux peuvent nous sauver.


Par Jonathan Miltimore – Le 15 octobre 2018 – Source fee.org

Le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) a publié cette semaine un rapport spécial détaillant toutes les façons avec lesquelles le changement climatique devrait faire des ravages sur les humains. Le rapport compte environ 800 pages, alors je vais vous en présenter un résumé pour vous faire gagner du temps :

  • Aujourd’hui, les températures mondiales sont de 1,0°C supérieures aux températures préindustrielles.
  • Nous constatons une augmentation des phénomènes météorologiques extrêmes et d’autres conséquences négatives découlant de cette augmentation, y compris le recul de la glace de mer dans l’Arctique et l’élévation du niveau mondial de la mer.
  • Une augmentation de 1,5°C sera (bien) pire qu’une augmentation de 1,0°C ; et 2°C serait encore bien pire.
  • Nous sommes actuellement sur la bonne voie pour dépasser les 3°C.
  • Seuls des changements profonds et radicaux dans l’économie mondiale peuvent prévenir une catastrophe mondiale.

Continuer la lecture de Un choix entre Mad Max et Hunger Games

Le monde se dissocie discrètement des États-Unis


… et personne n’y prête attention


Par Brandon Smith − Le 9 octobre 2018 − Source Alt-Market.com


La confiance aveugle dans le dollar américain est peut-être l’un des facteurs les plus invalidants dont disposent les économistes pour évaluer notre avenir économique. Historiquement parlant, les monnaies fiduciaires sont des animaux dont la durée de vie est très courte, et les monnaies de réserve mondiales sont encore plus sujettes à une mort prématurée. Mais, pour une raison ou une autre, l’idée que le dollar est vulnérable au même sort est jugée ridicule par les médias dominants.

Continuer la lecture de Le monde se dissocie discrètement des États-Unis

Le prochain sommet Poutine-Netanyahou visera à trouver un équilibre en Syrie


Par Andrew Korybko – Le 16 octobre 2018 – Source orientalreview.org
andrew-korybko

Le président russe, Vladimir Poutine, et le premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou, se rencontreront à l’occasion d’un sommet à venir, qui constituera leur première rencontre après la tragédie du mois dernier.

Continuer la lecture de Le prochain sommet Poutine-Netanyahou visera à trouver un équilibre en Syrie

Syrie : ISIS défait la force par procuration américaine


2015-05-21_11h17_05Par Moon of Alabama − Le 29 octobre 2018

Les mercenaires mandatés par les États-Unis dans l’est de la Syrie ont encore perdu du terrain au profit d’État islamique.

La carte montre les positions d’ISIS (en gris), de la force mandataire SDF (jaune) et de l’armée syrienne (rouge) à la frontière irakienne le 19 octobre.


Voici les positions à compter d’aujourd’hui.


Continuer la lecture de Syrie : ISIS défait la force par procuration américaine

Le traité INF est sur le point de rendre l’âme : le tocsin sonne


L’article datant de juin 2018, maintenant c’est chose faite ! 


The INF Treaty Is About to Give Up the Ghost: Alarm Bells Are Ringing


Andrei AkulovPar Andrei Akulov – Le 12 juin 2018 – Source Strategic Culture

La scission entre les États-Unis et le groupe de nations appartenant à ce que l’on appelle « l’Occident » (comme l’illustre le scandaleux sommet du G7 au Canada) s’ajoute aux divisions grandissantes au sein de l’OTAN et de l’UE, aux relations tendues entre l’Occident et et la Russie, la possibilité d’une guerre entre Israël et l’Iran et ses répercussions potentielles, ainsi que de nombreux autres sujets brûlants, font tous les manchettes dans les médias, soulignant des questions d’une importance fondamentale, telles que l’érosion, en douce, de la politique de maîtrise des armements.

Continuer la lecture de Le traité INF est sur le point de rendre l’âme : le tocsin sonne

Effondrement en vue pour l’oligarchie


Par Dmitry Orlov – Le 22 octobre 2018 – Source Club Orlov


Ma taxonomie de l’effondrement, que j’ai expliquée en détail dans mon livre, Les cinq stades de l’effondrement, publié il y a près de six ans, supposait une certaine cascade canonique d’effondrement. L’effondrement financier devrait passer en premier, car la finance est fondamentalement un jeu de confiance et une fois qu’il devient clair pour une masse critique d’investisseurs que les promesses qui leur sont faites ne seront pas tenues, une organisation financière peut s’effondrer instantanément, comme cela s’est produit à plusieurs reprises, depuis la crise autour de la Folie de la Tulipe du 5 février 1637 à celle de Wall Street des 24 à 29 octobre 1929. L’effondrement commercial devrait logiquement suivre, car le crédit commercial se tarit en raison de l’effondrement financier. Vient ensuite l’effondrement politique, à mesure que les recettes fiscales diminuent en raison des pertes commerciales et de la baisse des revenus. L’effondrement social et culturel vient en dernier.

Continuer la lecture de Effondrement en vue pour l’oligarchie

Les États-Unis utilisent-ils la force pour vendre leur GNL au monde ?


Par Robert Berke – Le 7 octobre 2018 – Source oilprice.com

Middle East
La politique commerciale de l’administration Trump n’est nulle part aussi claire que dans le domaine de l’énergie. Pendant des années, on a pensé que la précédente administration Bush était l’une des plus favorables à l’industrie énergétique de l’histoire. Mais l’administration Trump est allée bien au-delà.

Continuer la lecture de Les États-Unis utilisent-ils la force pour vendre leur GNL au monde ?

Pentagone ou la théorie d’UN complot – 7/11


Par Michel Straugof − Le 11 Septembre 2018

Note au lecteur : nous mettons à disposition l’ouvrage entier au format pdf

penta_titre

Pas le profil d’un premier de la classe, George W. Bush, vivant l’existence dorée d’un fils de grande famille, s’adonnant au moins à l’alcool jusqu’à quarante ans. Ce fait avéré ne l’avait toutefois pas empêché de se présenter en 1978 aux élections, où heureusement il échoua, reportant quelque peu son entrée en politique. Sa pratique de l’espagnol le fit apprécier de la population d’origine hispanique, mexicaine ou cubaine, fortement concentrée dans le sud, et une bonne dose d’une démagogie vite intégrée l’aideront dans sa conquête du pouvoir. Comme gouverneur du Texas, son refus de réétudier les dossiers de peines de mort le rendit attractif aux conservateurs de tout poil. Cent cinquante-deux peines exécutées durant ses deux mandats feront de lui le nouveau recordman national du genre. On a les performances qu’on peut. Ce n’est pas qu’il soit méchant ce garçon, mais son virage mystique, lorsqu’il arrêta l’alcool, l’a perturbé.

Continuer la lecture de Pentagone ou la théorie d’UN complot – 7/11