De nouveau sur les méthodes russes de contre-propagande


Saker US
Saker US

Par le Saker – Le 20 octobre 2017 – Source The Saker

Tout ce qu’on nous a dit sur l’Union soviétique s’est révélé mensonger, mais tout ce qu’on nous avait dit sur l’Ouest s’est révélé vrai.

Plaisanterie russe

En mai 2016, j’ai écrit un article pour Unz Review intitulé [en français] « Contre-propagande à la manière russe » dans lequel j’essayais de montrer l’immense différence entre la vieille approche soviétique de la propagande et de la contre-propagande et l’approche utilisée par les autorités russes aujourd’hui. La principale différence était celle-ci : si les Soviétiques faisaient tout leur possible pour empêcher la propagande occidentale d’atteindre leur population, les Russes font exactement le contraire aujourd’hui ; ils font tout leur possible pour s’assurer que la propagande occidentale est immédiatement traduite et diffusée dans tous les foyers russes. Ce que je me propose de faire aujourd’hui est de partager avec vous quelques exemples de ce à quoi les foyers russes sont régulièrement exposés. Continuer la lecture de De nouveau sur les méthodes russes de contre-propagande

Indépendances et auto-déterminations


Des armes pour renforcer l’Empire ou d’authentiques libérations nationales ?


Par James Petras – Le 19 octobre 2017 – Source Unz Review

Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, la plupart des conflits mondiaux ont consisté en des luttes pour l’indépendance contre les régimes coloniaux / impériaux occidentaux et japonais.

À la suite de la décolonisation officielle, un nouveau type de domination impériale a été imposé, les régimes néo-coloniaux, dans lesquels les États-Unis et leurs alliés européens imposaient des dirigeants vassaux agissant comme des proxys pour l’exploitation économique du pays. Avec la montée de la domination mondiale unipolaire des États-Unis, à la suite de la disparition de l’URSS (1990), l’Occident a établi son hégémonie sur les États d’Europe de l’Est. Certains ont été sujets à la fragmentation et ont été subdivisés en de nouveaux micro-États, dominés par l’OTAN.

La mis en place d’un empire unipolaire a déclenché une série de guerres et de conflits ethniques au Moyen-Orient, en Europe de l’Est, dans les Balkans, les pays baltes, en Afrique du Nord, en Asie et en Europe occidentale, provoquant des nettoyages ethniques et une crise des réfugiés de grande ampleur. L’éclatement des États-nations s’est répandu dans le monde alors que la rhétorique et la politique de « l’autodétermination » remplaçaient celles de la lutte des classes en tant que phare de la justice sociale et de la liberté politique.

Les principaux moteurs de la construction de l’empire ont adopté la tactique de diviser les adversaires pour mieux les conquérir, sous le prétexte libéral de promouvoir « l’autodétermination », sans préciser qui et quoi l’« auto » représentait et qui en bénéficiait réellement.

Les identités sectorielles, régionales, culturelles et ethniques ont servi à polariser les luttes. Par réaction, les régimes « centraux » se sont battus pour conserver « l’unité nationale » afin de réprimer les révoltes régionales.

Le but de cet article est d’analyser et de discuter les forces nationales et internationales se cachant derrière le slogan de « l’autodétermination » et ses conséquences internationales et régionales.

Continuer la lecture de Indépendances et auto-déterminations

Le silence des colombes


Pourquoi n’y a-t-il pas d’opposition dominante à la nouvelle guerre froide ?


Stephen F. Cohen

Par Stephen F. Cohen – Le 17 octobre 2017 – Source The Nation

Pourquoi, à l’inverse de ce qui s’est passé pendant les 45 ans qu’a duré la dernière Guerre froide, n’y-a-t-il aujourd’hui en Amérique aucune opposition notoire à l’actuelle Guerre froide (qui est encore bien plus dangereuse que la précédente) ?

USA_'USSR'_sign_ap_img

Continuer la lecture de Le silence des colombes

En Russie, les progressistes de la politique étrangère l’ont emporté sur les traditionalistes


andrew-korybkoPar Andrew Korybko – Le 1er septembre 2017 – Source Russia Insider

Le rééquilibrage de la politique étrangère de la Russie est le résultat de l’influence de la faction progressiste de l’État profond qui a primé sur la faction traditionaliste en décidant de la grande stratégie.

Continuer la lecture de En Russie, les progressistes de la politique étrangère l’ont emporté sur les traditionalistes