Dans le froid et l’obscurité


Par James Howard Kunstler – Le 20 octobre 2017 – Source kunstler.com

Résultats de recherche d'images pour « cold dark »

Cela m’amuse que la nation soit tellement absorbée par les méfaits sexuels d’un producteur hollywoodien que, dans son ensemble, elle se fasse rouler dans la farine par ses propres gardiens politiques.

Derrière toute la fumée, les miroirs, les fanfaronnades de Trump, le brouillard de Schumer, et la mystification médiatique de cet acte de vaudeville connu sous le nom de Budget et Baisse des impôts, les deux partis politiques se battent pour rester en vie. L’État profond sait qu’il va être jeté avec l’eau du bain. Il n’y a vraiment aucun moyen de sortir de ce nœud gordien financier qui poursuit la république. Quelque chose doit céder.

Beaucoup d’entre nous attendaient que ces tensions s’expriment en faisant exploser les marchés boursiers artificiellement en lévitation. Depuis environ un an, absolument rien n’a contrecarré leur ascension surnaturelle, y compris la menace d’une Troisième Guerre mondiale, conduisant certains observateurs à croire qu’ils ont été truqués à la perfection. Eh bien, les algorithmes peuvent être très bien ajustés, et les intrants de la banque centrale en « liquidités » fraîches à peu près assurés, mais pour autant, ces marchés sont encore des artefacts humains et la loi de Murphy se cache toujours dans le crépuscule avec ses impondérables, les rendements décroissants de la technologie (c’est-à-dire « le retour de flamme »), et le démon des conséquences non intentionnelles.

Beaucoup, y compris moi, s’attendaient à ce que les distorsions et les perversions du côté de l’argent s’expriment dans l’argent lui-même : le dollar. Jusqu’à présent, il a seulement baissé d’environ 10%. Cela est peut-être dû à la désinformation calibrée connue sous le nom de « forward guidance » ou « indications prospectives » de la banque centrale de ce pays, la Federal Reserve, qui menaçait, jusqu’à présent, de hausser les taux d’intérêt et de réduire sa réserve de titres thésaurisés, tout ce « papier » pourri restant des mésaventures de 2007-2009.

Je suppose que la leçon est que lorsque vous avez un système financier pervers et corrompu, il est toujours sujet à une petite fraude comptable supplémentaire – jusqu’à ce que ce ne soit plus le cas. Et la chose suivante que vous découvrez, c’est que vous êtes assis sur les décombres de ce qui était votre civilisation.

Les idiots de plus en plus misérables qui composent l’ancienne classe moyenne savent que leurs vies s’écroulent et peuvent avoir l’impression d’être soumis aux forces écrasantes d’une destinée cruelle générée par un État léviathan qui les hait et les méprise. Et bien sûr, c’est exactement pourquoi ils se sont tournés vers le Golem d’or de la Grandeur pour leur salut.

Hélas, M. Trump n’a pas élaboré une stratégie cohérente pour vaincre le colosse de la fausseté qui pousse la nation de plus en plus vers le froid et l’obscurité. Il a cependant un talent pour la distraction et la perturbation, et jusqu’à présent cela a permis à beaucoup d’autres personnes au pouvoir de se tenir debout les mains dans les poches, ne faisant rien pour sauver la nation du naufrage.

Maintenant, le vaudeville arrive à une conclusion spectaculaire alors que les ornements de Halloween retournent au placard et que les gens installent leurs guirlandes à LED de Noël en montant sur les toits. Chaque cérémonie de la vie américaine semble maintenant vidée de son sens, y compris les machinations du gouvernement sur le budget et les impôts. La révolution pour sortir de ce marais d’irresponsabilité totalement gelé sera la plus désordonnée et la plus incohérente de l’histoire du monde. Personne n’aura aucune idée de ce qui se passe à la sortie d’une tempête géologique de l’échec.

La seule chose que l’on puisse dire à coup sûr, c’est que la vie américaine qui émergera de ce maelstrom ne ressemblera pas beaucoup à ce que nous vivons aujourd’hui. Je reste sereinement convaincu que quand cela sera finalement passé, l’air sera à nouveau frais et le soleil brillera, et beaucoup plus de gens sauront ce qui est réel et ce qui ne l’est pas.

James Howard Kunstler

Traduit par Hervé, vérifié par Wayan, relu par Cat pour le Saker Francophone

Enregistrer

Enregistrer

PDF24    Send article as PDF