Cette carte explique les racines du nationalisme croissant de la France


Par Mauldin – Le 23 mars 2017 – Source mauldineconomics.com

Que signifie être français ? Inhérente à cette question, il y a une tension fondamentale au sein du nationalisme français qui est spécifique à la France.

À l’origine, la France était composée de régions diverses avec leurs propres langues, ressources et mode de vie. Jetez un œil à la carte ci-dessus.

Cette diversité est devenue un pays uni. À partir de là, nous pouvons comprendre qu’un aspect du nationalisme français est qu’il se considère comme un programme universel.

Ce nationalisme soutient que les idées françaises sur la liberté, l’égalité et la fraternité sont aussi importantes que parler français et vivre sur le sol français.

En ce sens, quiconque adopte ces principes peut être français. Et quiconque devient citoyen français est héritier de ces principes.

Nationalisme et immigration

Le nationalisme français était basé sur l’idée que la nation était d’une importance primordiale. Il a été défini par une classe et un ensemble d’idées sur la façon dont la société doit être structurée.

Toutes les factions de la Révolution française croyaient que cela allait unifier la nation. Mais chaque faction devait exclure certains groupes de la nation pour définir le tout.

Cela a évolué bien au-delà de l’exclusion originelle de l’aristocratie. Cela a été utilisé pour exclure les immigrants en France. La question de l’assimilation des immigrés et des musulmans en tant que membres à part entière de l’État français est à l’avant-garde du débat menant aux élections présidentielles d’avril.

La France est actuellement au début d’un tournant qui indique un moment de crise. Le prochain président français entrera en fonction avec un pays dont la position stratégique est faible, son économie stagnante et sa société divisée.

Traduit par Hervé, relu par M pour le Saker Francophone

Enregistrer

Enregistrer

www.pdf24.org    Send article as PDF