Au-delà du cynisme : l’Amérique se métamorphose en château de Kafka…


… dans « l’urgence interminable » de ses politiques : récession, mondialisation et crise identitaire


« Personne ne sait, d'un océan à l'autre, pourquoi nous avons tous ces ennuis avec notre république. » — Tom McGuane

James Howard KunstlerPar James Howard Kunstler − Le 31 mars 2018 − Source Russia Insider

Un peuple peut-il se remettre d’une excursion dans l’irréalité ? Le séjour des États-Unis s’est prolongé dans un univers alternatif de l’esprit fortement accentué après que Wall Street a presque fait exploser le système financier mondial en 2008.
Continuer la lecture de Au-delà du cynisme : l’Amérique se métamorphose en château de Kafka…

L’agenda américano-russe ne contient plus qu’une ligne : éviter la guerre

US-Russia agenda now contains just one issue: the prevention of war
Le président russe Vladimir Poutine prononce son discours présidentiel annuel à l’Assemblée fédérale dans la grande salle d’exposition du Manège de Moscou. © Sergey Guneev / Spoutnik

Par Bryan MacDonald – Le 2 mars 2018 – Source Russia Today

Le discours annuel reporté de Vladimir Poutine a ébouriffé de nombreuses plumes alors qu’il livrait quelques vérités de base : la Russie a l’intention de suivre sa propre voie de développement et veut que l’Occident s’éloigne de ses frontières et de ses intérêts vitaux.

Continuer la lecture de L’agenda américano-russe ne contient plus qu’une ligne : éviter la guerre

Épistémologie de Terremer: l’univers est-il une machine ?


Par Ugo Bardi – Le 14 janvier 2018 – Source CassandraLegacy

Deux personnages du monde de Terremer : Ged et Vetch (Ged est celui qui a les cicatrices sur le visage). Derrière Ged, l’Ombre. Une image merveilleuse de Paul Duffield.

Je propose ici une version modifiée d’un post que j’ai publié l’année dernière sur mon blog Chimeras. Je soutiens ici que tous nos problèmes sont de nature épistémologique : nous ne savons pas comment trouver la vérité. Dans la série Terremer, Ursula Le Guin nous a donné quelques indices, mais aucune solution, sur ce dilemme.

« Toute technologie suffisamment avancée est indiscernable de la magie. » (Arthur C. Clarke)

Imaginez que vous n’avez jamais été exposé aux milliers d’années d’accumulation de ce que nous appelons la « culture ». Imaginez que vous regardez le monde avec de nouveaux yeux ; comme si vous le voyiez pour la première fois. Vous y verrez toutes sortes de choses : des gens, des animaux, des rivières, des rochers, des bâtiments, des montagnes, et bien plus encore. Et vous allez essayer de donner un sens à tout cela. Alors, vous remarquez que certaines choses bougent, grandissent, rétrécissent et changent de forme. Il semble y avoir une certaine hiérarchie dans ce genre d’entités ; certaines bougent vite et d’autres lentement, d’autres ne bougent pas du tout, mais cela ne veut pas dire qu’elles ne le font jamais (pensez à un volcan). Vous pourriez penser que toutes ces choses ont une âme   ; que, d’une certaine manière, elles sont comme vous, il y a une certaine parenté dans toutes choses.

Continuer la lecture de Épistémologie de Terremer: l’univers est-il une machine ?

Encore une année de pensée magique


Par James Howard Kunstler – Le 12 février 2018 – Source kunstler.com

Résultat de recherche d'images pour ""Big Fucking Rocket""
Une caractéristique particulière de la condition humaine est qu’une société en détresse appellera toujours des pseudo-sorciers pour monter un spectacle en technicolor et distraire la classe supposée pensante des dilemmes insolubles qui laissent présager de sérieux problèmes. Ceci est bien exposé ces jours-ci en la personne du pionnier de l’espace et indépendant, Elon Musk. Il a l’intention d’établir une colonie humaine sur Mars d’un million de personnes d’ici 2040.

Continuer la lecture de Encore une année de pensée magique

Le Rapport d’évaluation du dispositif nucléaire des États-Unis : le monde est notre ennemi


Par Christopher Black – Le 8 février 2018 – Source New Eastern Outlook

Le monde est notre ennemi et nous nous réservons le droit d’en détruire tout ou partie à notre discrétion. C’est l’essence du Rapport d’évaluation du dispositif nucléaire des États-Unis récemment publié ; le document d’une entreprise criminelle axée sur la domination mondiale qui décrit comment l’utilisation de nouvelles armes nucléaires, « plus flexibles » parviendra à cette domination. Continuer la lecture de Le Rapport d’évaluation du dispositif nucléaire des États-Unis : le monde est notre ennemi

Allo, Maman, bobo… Maman comment tu m’as fait, j’suis pas beau

People march during at the annual Gay Pride parade in central Stockholm on August 5, 2017
Marche annuelle de la Gay Pride à Stockholm le 5 août 2017 © AFP 2018/ Erik SIMANDER / TT News Agency

Sputnik_logoLe 17 janvier 2018 – Source sputniknews

Le nombre de Suédois qui ont déposé une requête pour investiguer leur genre a augmenté de 25%, ce qui indique une augmentation constante des diagnostics de « dysphorie de genre » communément appelée « né(e) dans le mauvais corps ». En même temps, ceux qui s’abstiennent de choisir leur genre sont plus nombreux.

Continuer la lecture de Allo, Maman, bobo… Maman comment tu m’as fait, j’suis pas beau

L’Europe essaie de contourner l’accord nucléaire iranien


Moon of Alabama
Moon of Alabama

Par Moon of Alabama – Le 23 janvier 2018

L’administration Trump veut liquider l’accord nucléaire avec l’Iran. Les grands pays européens veulent conserver l’accord dans sa forme mais ils cherchent activement des motifs d’imposer de nouvelles sanctions à l’Iran, notamment à propos des missiles balistiques iraniens. Un examen détaillé de la question montre que les pays européens interprètent délibérément de travers les résolutions de l’ONU et trompent le public sur leurs motivations réelles. Continuer la lecture de L’Europe essaie de contourner l’accord nucléaire iranien

L’hystérie du gender et ses failles


Orlov

Par Dmitry Orlov – Le 18 janvier 2018 – Source Club Orlov

Je me suis lancé dans cette série d’essais pour me concentrer sur un moment particulièrement difficile et tendu de l’histoire américaine. Les États-Unis et le Canada et, dans une moindre mesure, l’Europe occidentale, font une dépression nerveuse et sont aux prises avec l’hystérie du gender. Soudainement, tout le monde a hâte de jouer la victime sous une forme ou sous une autre d’abus sexuel, alors qu’une nouvelle catégorie de victimes, les hommes hétérosexuels blancs, est pointée du doigt par une forme d’abus particulièrement sinistre : toute tentative de se défendre les amène à être fustigés comme des fascistes sexistes homophobes racistes. L’extrême ironie du fait que ce mode d’attaque lui-même se déroule sous la bannière du raciste (anti-blanc) hétérophobe (anti-hétérosexuel) sexiste (anti-masculin) fasciste (loi de la Cour bidon) est entièrement perdu de vue par ses auteurs.

Continuer la lecture de L’hystérie du gender et ses failles

La règle d’or du progrès technologique


L’innovation ne résout pas les problèmes, elle les crée


Par Ugo Bardi – Le 21 décembre 2017 – Source CassandraLegacy

 

Tu vois cette chose là-bas ? C’est un robot de sécurité autonome, quelque chose qui est à la mode de nos jours. Évidemment, pour chaque problème, il doit y avoir une solution technologique. Alors, qu’est-ce qui pourrait mal se passer avec l’idée que le problème des sans-abri peut être résolu au moyen de robots de sécurité ? Après tout, ils ne sont pas armés… Je veux dire, pas encore.

Continuer la lecture de La règle d’or du progrès technologique

L’effondrement a besoin de quelques hommes bons 1/3


Orlov
Orlov

Par Dmitry Orlov – Le 11 janvier 2018 – Source Club Orlov

Il est actuellement à la mode de dénigrer l’importance de la biologie. Peut-être qu’il fut un temps où les humains vivaient avec d’autres animaux, soumis aux mêmes caprices de la nature, mais maintenant nous avons la technologie : le contrôle des naissances, la fécondation in vitro, les accouchements par césarienne, les soins intensifs pour les naissances des prématurés et ainsi de suite. Toute tentative de faire valoir que nous ne sommes, en fin de compte, qu’un groupe d’animaux, et que la civilisation est une condition temporaire, a peu de chances d’être bien reçue. Un aspect particulièrement tendu et fortement contesté du déterminisme biologique a à voir avec les différences sexuelles. En tant qu’idéologie officielle, nous devons maintenant croire que les hommes et les femmes ont exactement les mêmes capacités, et quiconque dit quelque chose de différent est jugé coupable de « perpétuation des stéréotypes sexuels » un acte qui, comme un employé blanc de Google l’a récemment découvert, est maintenant considéré comme une cause de résiliation du contrat de travail avec effet immédiat.

Continuer la lecture de L’effondrement a besoin de quelques hommes bons 1/3