Comment Singapour, Astana et Saint-Pétersbourg donnent un avant goût du nouvel ordre mondial


Ces forums économiques tenus dans toute l’Eurasie montrent comment les nouvelles puissances se structurent pour défier la domination occidentale.


Par Pepe Escobar – Le 6 juin 2018 – Source Asia Times

En prévision du sommet crucial de l’Organisation de coopération de Shanghai (OCS) qui se tiendra à Qingdao le week-end prochain, trois autres événements récents ont fourni des indices sur la façon dont le nouvel ordre mondial est en train de se mettre en place.

Le Forum économique d’Astana au Kazakhstan s’est concentré sur la façon dont des méga-partenariats sont en train de modifier le commerce mondial. Parmi les participants figuraient le président de l’Asian Infrastructure Investment Bank (AIIB), Jin Liqun ; Andrew Belyaninov de la Banque eurasienne de développement ; l’ancien Premier ministre italien et président de la Commission européenne Romano Prodi ; le directeur général adjoint de l’OMC Alan Wolff ; et Glenn Diesen de l’Université de Western Sydney.

Continuer la lecture de Comment Singapour, Astana et Saint-Pétersbourg donnent un avant goût du nouvel ordre mondial

L’Eurasie tiraillée entre guerre et paix


Alors que le premier partenaire commercial de l’Iran est la Chine, et que Téhéran et Moscou tissent des liens plus proches, tout indique un renforcement de la relation trilatérale.


Par Pepe Escobar − Le 1er mai 2018 – Source Asia Times

L’Ayatollah Ali Khamenei rencontre Vladimir Poutine à Téhéran le 1er novembre 2017. Photo : AFP/Site internet du dirigeant iranien

Deux sommets récents, la poignée de mains transfrontalière des présidents Kim et Moon, qui a surpris le monde entier, et la promenade de santé amicale sur les berges du lac à Wuhan entre les présidents Xi et Modi, ont pu donner l’impression que le processus d’intégration eurasiatique est entré dans une phase plus calme. Or, cela n’est pas vraiment le cas. Ce serait plutôt un retour à la confrontation : comme on pouvait s’y attendre, la mise en pratique de l’accord sur le nucléaire iranien, connu sous l’acronyme disgracieux de JCPOA (en français l’Accord de Vienne sur le nucléaire iranien), est au cœur du problème. Fidèles au processus lent de leur projet d’intégration eurasiatique, la Russie et la Chine sont les plus fidèles soutiens de l’Iran. Continuer la lecture de L’Eurasie tiraillée entre guerre et paix

Enjeux géopolitiques du Japon pour le XXIe siècle


Par Andrew Korybko − le 20 octobre 2017 − source geopolitica.ru

Le Japon, équivalent asiatique de la Grande Bretagne, constitue de par son emplacement géographique une anomalie stratégique du supercontinent eurasiatique, ce qui a considérablement influencé ses décisions politiques au cours des siècles et l’a façonné comme puissance historiquement maritime. Ce pays d’Orient choisit prudemment, au sortir de la restauration de Meiji en 1868, de s’occidentaliser sélectivement, ce qui lui apporta une croissance importante, en tête de ses compétiteurs régionaux, et le fit émerger comme grande puissance en soi. La stratégie générale japonaise était de devenir véritablement la Grande Bretagne asiatique, c’est à cette fin que le pays s’efforça de se tailler un empire dans l’hémisphère Est, par des conquêtes brutales et une stratégie « diviser pour mieux régner », qui allait lui permettre de remplacer ses homologues européens en tant que puissance dominante de cette région du monde. Continuer la lecture de Enjeux géopolitiques du Japon pour le XXIe siècle

Pourquoi l’Europe craint les Nouvelles routes de la soie


De nombreux pays européens s’inquiètent du flux de marchandises à sens unique le long des nouvelles routes commerciales que Beijing essaie de mettre en place vers l’Europe


Par Pepe Escobar – le 25 avril 2018 – Source Asia Times

Cela a fait l’effet d’une petite bombe, si l’on considère que les médias travaillent sans relâche à déformer la réalité à leur guise. Sur les 28 ambassadeurs de l’UE à Beijing, 27, à l’exception de celui de Hongrie, ont signé un rapport interne très critique à l’égard des Nouvelles routes de la soie, les décrivant comme un danger camouflé au marché libre, et qui déformeraient soi-disant de façon déloyale la compétition au profit des conglomérats chinois.
Continuer la lecture de Pourquoi l’Europe craint les Nouvelles routes de la soie

Pourquoi même une guerre commerciale n’arrêtera pas la stratégie “Made in China 2025”


Beijing trace sa propre route vers sa transformation en « super-puissance manufacturière » à haute valeur ajoutée.


Par Pepe Escobar – Le 12 avril 2018 – Source Asia Times.


Le discours du Président Xi Jinping au Forum de Boao, ponctué de métaphores chinoises et rédigé dans l’intention d’apaiser les craintes d’une guerre commerciale néfaste entre la Chine et les États-Unis, fut la prolongation logique de son célèbre discours au sommet de Davos l’an dernier, dans lequel il positionnait la Chine à l’avant-garde de la nouvelle mondialisation.

Continuer la lecture de Pourquoi même une guerre commerciale n’arrêtera pas la stratégie “Made in China 2025”

La guerre commerciale de Trump contre la Chine poursuit un objectif plus profond


Par F. William Engdahl – Le 8 avril 2018 – Source New Eastern Outlook

Les récentes mesures commerciales de Washington visent la Chine et non l’UE ou d’autres partenaires commerciaux. Toutefois, l’objectif n’est pas de réduire les exportations chinoises vers les États-Unis. L’objectif est de pousser à une ouverture fondamentale de l’économie chinoise aux réformes libérales du marché que cherche Washington mais auxquelles la Chine s’oppose fermement. Dans un sens, il s’agit d’une nouvelle version des guerres de l’opium anglo-américaines des années 1840, en utilisant d’autres moyens, pour pénétrer économiquement la Chine. Celle-ci a une vision de sa souveraineté économique en contradiction totale avec celle de Washington. Pour cette raison, Xi Jinping n’est pas prêt de céder et les dernières menaces d’escalade de Trump risquent la déstabilisation complète d’un système financier mondial déjà bien instable.

Continuer la lecture de La guerre commerciale de Trump contre la Chine poursuit un objectif plus profond

La Route de la soie de Xi est là pour rester


Par Pepe Escobar – Le 2 mars 2018 – Source Asia Times

Il n’a fallu que deux phrases à Xinhua pour faire cette annonce historique : le Comité central du Parti Communiste (CCPC) « a proposé de supprimer de la Constitution du pays l’expression selon laquelle ‘le président et le vice-président de la République populaire de Chine ne doivent pas remplir plus de deux mandats consécutifs’ ».

Ce sera certainement confirmé à la fin de la session annuelle du Congrès national du peuple qui débutera la semaine prochaine à Pékin.

Une tempête géopolitique Made in Occident s’en est suivie ; des condamnations énergiques du « régime » et de son « retour à l’autoritarisme » une diabolisation généralisée du « dictateur à vie » et du « nouveau Mao ». C’est comme si un Nouvel Empereur s’apprêtait à concocter le lancement imminent d’une combinaison de la Grande Famine, de la Révolution culturelle et de Tiananmen.

Continuer la lecture de La Route de la soie de Xi est là pour rester

La Chine enverra-t-elle des troupes en Syrie…


… pour protéger l’initiative des Routes de la soie contre le terrorisme mené par les États-Unis ?


Protecting the Belt and Road Initiative From US-Led Terrorism: Will China Send Troops to Syria?


Federico PieracciniPar Federico Pieraccini – Le 9 janvier 2018 – Source Strategic Culture

Un thème intéressant concernant la Syrie est l’implication de la République populaire de Chine dans le conflit. Alors que l’assistance diplomatique et économique de la Chine a été constante, sa contribution militaire à la Syrie est moins connue. Il est important pour la Chine et la Russie de contenir et de vaincre le phénomène terroriste au Moyen-Orient, ainsi que de déjouer les stratèges de l’État profond américain qui ne cessent d’employer le djihadisme comme arme pour déstabiliser les projets d’intégration en Eurasie.

Continuer la lecture de La Chine enverra-t-elle des troupes en Syrie…

Un problème sécuritaire est en train d’apparaitre concernant le projet chinois de Route de la soie


Par F. William Engdahl – Le 4 janvier 2018 – Source New Eastern Outlook

Je ne suis par sûr de vouloir vivre dans un pays ou les loups solitaires et les attaques terroristes sont impossibles car ce pays ressemblerait plus à la Corée du Nord qu’à l’Amérique.

Un important risque sécuritaire impliquant une importante société d’État chinoise et une société de sécurité basée à Hong Kong est en train d’apparaitre. Il pourrait potentiellement mettre en danger le vaste projet eurasiatique de la Chine, sa Nouvelle Route de la Soie (NRS), en laissant la porte ouverte à un important sabotage clandestin dirigé par la CIA et mené par un « cheval de Troie » que les Chinois ont engagé pour former leur personnel à protéger l’infrastructure ferroviaire eurasiatique et les ports en eau profonde contre le sabotage et les attaques terroristes. Cette société de Hong Kong est la propriété d’Erik Prince, le célèbre fondateur de Blackwater Security.

Continuer la lecture de Un problème sécuritaire est en train d’apparaitre concernant le projet chinois de Route de la soie

Poutine en grand intégrateur eurasiatique


Par Pepe Escobar – Le 16 décembre 2017 – Source Asia Times

Lors de sa conférence de presse annuelle de fin d’année à Moscou, le président russe Vladimir Poutine nous a, une fois de plus, sorti quelques pépites de politique étrangère essentielles pour comprendre ce qui nous attend sur le turbulent échiquier géopolitique eurasiatique.

Tout le monde sait maintenant que Poutine se représente aux élections présidentielles prévues pour le 18 mars (« Ce sera de l’auto-nomination » et « J’espère le soutien général du public »). L’homme à la barre pourrait  bien rester à la barre. Il est donc toujours instructif de diminuer le volume (du bruit gênant) : asseyez-vous, détendez-vous et écoutez simplement.

Continuer la lecture de Poutine en grand intégrateur eurasiatique