Les médias iraniens :
Trump est sur le point de nous briser


andrew-korybkoPar Andrew Korybko – Le 30 janvier 2017 – Source Oriental Review

La guerre hybride peut être décrite comme un conflit d’identité fabriqué ou provoqué dans le but de perturber, de contrôler ou d’influencer des projets d’infrastructures de raccordement transnationaux multipolaires par le biais des méthodes de modification, changement ou redémarrage de régime dans des États géostratégiques de transit. Cela peut être appelé la loi de la guerre hybride.

Continuer la lecture de Les médias iraniens :
Trump est sur le point de nous briser

Le timonier global Xi Jinping intensifie son offensive de charme

Chinese President Xi Jinping attends the World Economic Forum (WEF) annual meeting in Davos, Switzerland January 17, 2017. REUTERS/Ruben Sprich


Pepe Escobar

Par Pepe Escobar – Le 17 janvier 2017 – Source The Saker

Il le fait, à sa manière.

Le président chinois Xi Jinping est descendu sur les Alpes suisses. Profitant d’un vide géopolitique seulement trois jours avant l’investiture de Donald Trump et d’un Occident atlantiste plongé dans la stagnation et / ou le protectionnisme, il a déchaîné une offensive de charme, en positionnant habilement la Chine à la tête de la mondialisation inclusive.

Continuer la lecture de Le timonier global Xi Jinping intensifie son offensive de charme

Théâtre d’ombres :
le nouveau Grand Jeu en Eurasie


L’approche occidentale du « diviser pour régner » face aux rivaux mondiaux est obsolète à l’ère des Nouvelles routes de la soie.


Wayang kulit puppets in Java, Indonesia. Photo: Collection Jean François Hubert


Pepe Escobar

Par Pepe Escobar – Le 10 janvier 2017 – Source Asia Times

Ainsi, en plein cœur de Bali, fasciné après une conversation sérieuse avec un dukun – un maître spirituel – j’étais sidéré : ce devrait être un nouveau Yalta, le cadre parfait pour un sommet Trump–Xi–Poutine fixant les paramètres à venir d’un nouveau Grand Jeu en constante évolution en Eurasie.

Continuer la lecture de Théâtre d’ombres :
le nouveau Grand Jeu en Eurasie

La Russie pourrait être une présence bienvenue dans le Corridor économique sino-pakistanais


Par Li Xing – Le 5 janvier 2017 – Source Global Times

Le Corridor économique Chine-Pakistan (CPEC), projet phare de l’initiative chinoise « One Belt One Road » (OBOR) [Une Ceinture, Une Route, NdT], a attiré beaucoup d’investissements. Outre le fait que le Pakistan a approuvé une demande russe d’utilisation du port de Gwadar, situé dans la province du Baloutchistan, pour ses exportations, les médias ont annoncé que la Russie envisageait de fusionner l’Union économique eurasienne (UAE) avec le CPEC.

Continuer la lecture de La Russie pourrait être une présence bienvenue dans le Corridor économique sino-pakistanais

La construction du Corridor économique sino-pakistanais, gage de paix et de prospérité pour la région


La tendance à voir la concurrence entre les États-Unis, la Russie et la Chine dans la région au travers d’un prisme datant du XIXe siècle, comme une sorte de « Nouveau Grand Jeu », masque l'impact de la mondialisation et des intérêts communs que les grandes puissances partagent pour aborder les problèmes transnationaux.  − Zahid Anwar

Par Dr Zahid Anwar – Le 20 décembre 2016 – Source The Daily Times

Karamay, une ville située près d’Urumqi, la capitale de la région autonome ouïghoure du Xinjiang, en République populaire de Chine, est le point de départ du Corridor économique sino-pakistanais (CPEC). C’est un des projets phares du One Belt One Road (OBOR) chinois, qui est un méga projet de réseau routier et ferroviaire entre la Chine et l’Europe. C’est une version moderne de l’ancienne Route de la Soie. Cinquante-sept des soixante-cinq États que l’OBOR traverse sont musulmans. Le CPEC est le symbole des efforts déployés par la Chine et le Pakistan pour bâtir une communauté partageant un avenir commun.

Continuer la lecture de La construction du Corridor économique sino-pakistanais, gage de paix et de prospérité pour la région

La nouvelle route de la soie va protéger l’Iran des sanctions occidentales


Par Dmitry Bokarev – Le 16 decembre 2016 – Source New Eastern Outlook

En janvier 2016, nous avons assisté au retrait partiel des sanctions imposées à la République islamique d’Iran. Il est à noter que leur mise en place était liée au programme nucléaire iranien qui inquiétait les États-Unis et leurs alliés. Les pays occidentaux ont donc été les maîtres d’œuvre de ces sanctions visant à exercer des pressions sur l’Iran, depuis les années 1970. En juillet 2015, après de longues négociations, un compromis a été atteint: l’Iran et le groupe des six (les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l’ONU, la Grande-Bretagne, la Chine, la Russie, les États-Unis et la France) ont signé un accord établissant un retrait progressif de toutes les sanctions. Dans le cadre de cet accord, l’Iran autoriserait l’accès à ses installations nucléaires aux experts de l’AIEA, afin qu’ils puissent s’assurer que l’énergie nucléaire n’est utilisée qu’à des fins pacifiques. L’accord a été rapidement qualifié de percée diplomatique et on a cru que cela mettrait fin à la tension croissante dans la région. Toutefois, à la fin de 2016, la situation a recommencé à se détériorer.

Continuer la lecture de La nouvelle route de la soie va protéger l’Iran des sanctions occidentales

La Chine et l’effet papillon


Par F. William Engdahl – Le 27 décembre 2016 – Source New Eastern Outlook

Parfois, les petites victoires ou les actions positives sont presque aussi importantes que les grandes initiatives internationales, car elles peuvent donner une nouvelle impulsion à de nombreux développements connexes, ce que les physiciens appellent l’effet papillon. Plus précisément, un effet papillon indique que  « un petit changement d’état dans un système non linéaire déterministe peut entraîner de grandes différences dans l’état suivant », ou que les petites causes peuvent avoir de grands effets. Cela est lié au fait que chaque partie de notre Cosmos est interconnectée. Tel sera, je crois, « l’effet papillon » d’une décision récente du gouvernement de la province du Heilongjiang, dans le nord-est de la Chine, qui pourra donner un élan considérable au développement commercial et économique de la Russie et de la Chine et à des événements bien au-delà. Tout cela concerne la construction de bonnes structures naturelles.

Continuer la lecture de La Chine et l’effet papillon

Ankara 2016 n’est pas Sarajevo 1914, à qui profite ce moment Sarajevo en Turquie ?

Photo by Nico Kaiser | CC BY 2.0


Pepe Escobar

Par Pepe Escobar – Le 21 décembre 2016 – Source CounterPunch

Allons droit au but : Ankara 2016 n’est pas Sarajevo 1914. Ce n’est pas un prélude à la Seconde Guerre mondiale. Quiconque a planifié l’assassinat de Andrei Karlov, ambassadeur de Russie en Turquie – un diplomate de la vieille école cool, calme et serein – risque un puissant contrecoup.

Continuer la lecture de Ankara 2016 n’est pas Sarajevo 1914, à qui profite ce moment Sarajevo en Turquie ?