L’Organisation de coopération de Shanghai mène la grande transformation de l’Eurasie

Préambule de l'auteur 

L'Organisation de coopération de Shanghaï est en voie de passer de la coopération en matière de sécurité et de défense à un effort supplémentaire dans les domaines économiques et financiers. Durant son quinzième sommet, tenu début novembre, le premier ministre chinois, Li Keqiang, a proposé aux membres de ce groupe l'établissement d'une zone de libre échange commercial et la création une banque régionale de développement, qui augmentera l'influence de Beijing et de Moscou sur une région qui, de l'avis des principaux stratèges géopolitiques des États-Unis, définira finalement le futur de l'hégémonie globale.

Ariel Noyola Rodriguez

Par Noyola Ariel Rodriguez – Le 14 novembre, 2016 – Source Russia Today

Zbigniew Brzezinski, qui était conseiller à la sécurité nationale du président Jimmy Carter, a déclaré en 1997 dans son livre Le grand échiquier : la primauté américaine et ses impératifs géostratégiques (The Grand Chessboard : American Primacy and Its Geostrategic Imperatives), que l’une des conditions pour que les États-Unis conservent leur hégémonie mondiale était d’empêcher, à tout prix, l’émergence d’une puissance concurrente dans la région de l’Eurasie.

Continuer la lecture de L’Organisation de coopération de Shanghai mène la grande transformation de l’Eurasie

Les BRICS doivent faire face à la guerre financière des États-Unis

Préambule de l'auteur

Pour faire face à la guerre financière provoquée par les États-Unis, il est urgent que les BRICS renforcent leurs liens de coopération dans les domaines de l'économie et de la finance. La nouvelle banque de développement des BRICS devrait augmenter son volume de prêts, de même que leur fond de réserves. En outre, les BRICS devraient mettre en œuvre dès que possible leur propre agence de notation. Pour intensifier la cohésion économique, la mise en œuvre d'une zone de libre-échange devrait faire tomber les barrières tarifaires et ainsi augmenter sensiblement les échanges entre eux. En bref, si des mesures appropriées ne sont pas prises dans les meilleurs délais, les BRICS courent le risque de sombrer au cours du prochain ouragan financier.

Ariel Noyola Rodriguez

Par Ariel Noyola Rodriguez – Le 5 septembre 2016 – Source Russia Today

Les 15 et 16 octobre a eu lieu dans l’État de Goa (Inde) le huitième sommet du BRICS – Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud. Nous devons reconnaître que la réunion a eu lieu dans le contexte d’une situation profondément critique pour l’économie mondiale. Cependant, les BRICS ont montré, une fois de plus, leur capacité extraordinaire à transformer un mauvais moment en une occasion d’approfondir leurs liens à partir d’un point de vue stratégique.

Continuer la lecture de Les BRICS doivent faire face à la guerre financière des États-Unis

Que veut vraiment l’Inde, membre du BRICS ?

Indian Prime Minister Narendra Modi © Ivan Sekretarev
Le Premier Ministre indien Narendra Modi © Ivan Sekretarev / Reuters

Pepe Escobar

Par Pepe Escobar – Le 19 septembre 2016 – Source thesaker.is

Vous n’avez peut-être jamais entendu parler de LEMOA. En jargon global du Sud, LEMOA – Logistics Exchange Memorandum Agreement [Accord sur les échanges logistiques] – est vraiment une grande affaire, signée à la fin août par le ministre indien de la Défense Mohan Parrikar et le capo du Pentagone Ash Carter.

Continuer la lecture de Que veut vraiment l’Inde, membre du BRICS ?

Le G20 Made in China
: un séisme géo-économique

China's President Xi Jinping speaks at a news conference after the closing of G20 Summit in Hangzhou, Zhejiang Province, China, September 5, 2016. © Damir Sagolj


Pepe Escobar

Par Pepe Escobar – Le 6 septembre 2016 – Source CounterPunch

Ce qui vient d’avoir lieu à Hangzhou, en Chine, est d’une immense importance géo-économique. Depuis le début, Pékin a pris le G20 très au sérieux ; cela a été conçu comme l’affaire de la Chine, et non celle de l’Ouest déclinant. Et encore moins celle de Washington.