Trump, les États-Unis et l’Europe (2/2)


Il faut que tout change pour que rien ne change. Tancrède dans Le Guépard, film de Visconti


Par Werner Rügemeier – Le 25 janvier 2017 – Source attac-koeln

La chancelière allemande a expliqué à propos de l’entrée en fonction de Trump : « Nous, Européens tenons notre destin entre nos mains. » Cette affirmation populiste de la figure politique la plus importante du capitalisme transatlantique en Europe se révèle contraire aux faits. En outre, des investisseurs, des agences, des militaires et des services de renseignement dont les siège sont aux États-Unis agissent aussi de manière assez indépendante de « leurs » gouvernements. Les lunettes roses d’Obama et de Clinton ont faussé cette vision dans l’Union européenne, en particulier en Allemagne. Continuer la lecture de Trump, les États-Unis et l’Europe (2/2)

Trump, les États-Unis et l’Europe (1/2)


Il faut que tout change pour que rien ne change. Tancrède dans Le Guépard, film de Visconti


Par Werner Rügemeier – Le 25 janvier 2017 – Source attac-koeln

La chancelière allemande a expliqué à propos de l’entrée en fonction de Trump : « Nous, Européens tenons notre destin entre nos mains. » Cette affirmation populiste de la figure politique la plus importante du capitalisme transatlantique en Europe se révèle contraire aux faits. En outre, des investisseurs, des agences, des militaires et des services de renseignement dont les sièges sont aux États-Unis agissent aussi de manière assez indépendante de « leurs » gouvernements. Les lunettes roses d’Obama et de Clinton ont faussé cette vision dans l’Union européenne, en particulier en Allemagne. Continuer la lecture de Trump, les États-Unis et l’Europe (1/2)

La compagnie Bayer a-t-elle passé un marché de dupe avec la Commission européenne ?


Voici la suite du suivi de l’affaire Glyphosate/RoundUp, suivi entrepris par W. Engdhal, dont nous avions traduit un premier article à ce sujet, en mars 2016.

Par William Engdahl – Le 24 janvier 2014 – Source New Eastern Outlook

Il semble de plus en plus évident que l’arrêt extraordinaire rendu par la Commission européenne, le 29 juin 2016, accordant au désherbant toxique Glyphosate un sursis de 18 mois jusqu’en décembre 2017, a été pris afin de laisser suffisamment de temps à Bayer AG, le nouveau propriétaire de Monsanto depuis décembre 2016, pour mettre sur le marché son substitut de désherbant, une fois la fusion achevée. Le sujet est soumis à une rude controverse, surtout en raison d’une déclaration de l’OMS (Organisation mondiale de la santé) à Genève, disant que le Glyphosate est un « probable cancérigène ». La Commission européenne a ignoré cette déclaration de l’OMS, s’est fiée à une frauduleuse étude sanitaire du gouvernement allemand et a ignoré la volonté d’une majorité des gouvernements de l’UE en accordant au glyphosate, l’ingrédient principal de l’herbicide RoundUp de Monsanto, une extension de licence commerciale.

Continuer la lecture de La compagnie Bayer a-t-elle passé un marché de dupe avec la Commission européenne ?

L’UE importe 15 fois plus des colonies israéliennes illégales que des Palestiniens


« L'écart entre le discours européen sur la croissance des colonies illégales et ce que nous faisons en réalité s'élargit. Nous sommes arrivés à la situation absurde où nous soutenons économiquement et financièrement les obstacles à la paix que nous condamnons par ailleurs si souvent. Ce nouveau rapport rassemble des suggestions fortes et concrètes pour changer de politique et faire avancer la paix », a déclaré Chris Doyle, directeur de Caabu.

Par Defend Democracy Press – Le 31 décembre 2016 – Source Off Guardian

Une large coalition appelle l’Europe à ne pas se contenter de discours sur les colonies. Continuer la lecture de L’UE importe 15 fois plus des colonies israéliennes illégales que des Palestiniens

L’Euro est en train de tuer l’Europe.


F. William Engdhal
F. William Engdhal

Par F. William Engdahl −  Le 12 novembre 2016 − Source New Eastern Outlook

231231231231L’Euro est littéralement en train de détruire les nations et les économies de l’UE. Depuis que le régime des devises fixes est entré en vigueur dans les transactions en 2002, en remplacement des monnaies nationales, le régime des taux de change fixes a dévasté l’industrie dans les États périphériques au sein des 19 membres de l’Euro, en donnant un avantage disproportionné à l’Allemagne. La conséquence peu remarquée a été une contraction de l’activité industrielle et l’impossibilité de résoudre les crises bancaires qui en résultèrent. L’Euro est un désastre monétariste, et la dissolution de l’UE, désormais pré-programmée, n’en sera qu’une conséquence.
Continuer la lecture de L’Euro est en train de tuer l’Europe.

Qui combat vraiment en Syrie : la liste noire de la honte de l’Occident


L’Occident, très pathétique, déplore la chute d’Alep. Ce que l’Union européenne et le gouvernement fédéral allemand ne disent pas : à Alep, comme en Syrie, combattent surtout des détachements de mercenaires, qui sont financés par l’Occident et ses alliés. Sans eux, il n’y aurait pas eu de guerre en Syrie.


Des habitants d’Alep-Est observent l’évacuation de mercenaires de leur ville le 15 décembre 2016 (photo: SANA/DPA)

Le 18 décembre 2016 – Source Deutsche Wirtschafts Nachrichten

Pour l’opinion publique allemande, il n’est souvent pas clair de démêler qui combat contre qui en Syrie. Un seul côté semble clair : une alliance de la Russie, de la Syrie, de l’Iran et du Hezbollah islamique. Mais contre qui combat au juste cette alliance ? La désignation des opposants au président élu Bachar al-Assad va des « rebelles » à l’« opposition » en passant par les « insurgés ». En effet, il y a même un parti d’opposition au Parlement syrien aujourd’hui, il y détient même un ministère (de la Réconciliation nationale). Pourtant les combattants « rebelles » sont presque exclusivement soutenus par des gouvernements étrangers et des services de renseignement.

Continuer la lecture de Qui combat vraiment en Syrie : la liste noire de la honte de l’Occident

Qu’est-ce qui peut remplacer l’UE?

Note du Saker Francophone

Une version mystique, sans nuances et plutôt controuvée d'un avenir possible pour l'Union Européenne, invoquant les mânes du général De Gaulle

Par Fr. Andrew Phillips – Le 13 décembre 2016 – Source Katehon

Lorsque Guy Verhofstadt, ancien Premier ministre de la Belgique, qui dirige désormais l’alliance des « libéraux et démocrates pour l’Europe » au Parlement européen, a décrit les personnalités politiques britanniques quittant l’UE comme des « rats quittant un navire qui coule », il a révélé le fond de sa pensée.

Continuer la lecture de Qu’est-ce qui peut remplacer l’UE?

Berlin pourrait-être le terminus du train de la mondialisation

The ‘Battle of Berlin’ Will Be Last Stand of Globalism


Wayne Madsen

Par Wayne Madsen – Le 2 novembre 2016 – Source Strategic Culture

Le président du Parlement européen, Martin Schulz, quitte son poste à Strasbourg et cherche à occuper un poste plus important à Berlin. Schulz, qui, en 2003, a été comparé par le Premier ministre italien Silvio Berlusconi à un garde nazi de camp de concentration – un Kapo – semble prêt à prendre la barre du Parti social-démocrate (SPD), dans une manœuvre pour empêcher l’Allemagne de rejoindre les rangs des nations anti-Union européenne en Europe.

Continuer la lecture de Berlin pourrait-être le terminus du train de la mondialisation

Les temps changent…


Voici pourquoi la Russie peut espérer de meilleurs moments dans ses relations avec l’Europe


Bhadrakumar

Par M. K. Bhadrakumar – Le 29 novembre 2016 – Source Indian Punchline

La politique européenne est à un point d’inflexion. La marche des événements semble favoriser la Russie, annonçant de bons moments dans un avenir pas trop lointain, pour les liens de la Russie avec l’Europe. Certes, Moscou peut voir avec satisfaction l’issue de la primaire du parti républicain en France de dimanche dernier, qui a vu la nomination de François Fillon comme candidat des conservateurs à l’élection présidentielle de mai.

Continuer la lecture de Les temps changent…

Tous à bord du monde post-TPP

All Aboard the Post-TPP World


Pepe Escobar

Par Pepe Escobar – Le 25 novembre 2016 – Source Strategic Culture

Une poignée de main mi-figue mi-raisin entre le président américain Barack Obama et le président russe Vladimir Poutine, avant et après avoir parlé «pendant environ quatre minutes», debout, en marge du sommet de la Coopération économique Asie-Pacifique (APEC) à Lima, au Pérou, a capturé à la perfection le déclin mélancolique de l’ère Obama.

Continuer la lecture de Tous à bord du monde post-TPP