Massacre à Gaza


Par John Wight – Le 3 avril 2018 – Source Sputnik

L’État d’Israël est un État voyou – c’est une vérité que personne ne peut plus nier, sauf ceux qui croient que l’occupation illégale ; les colonies illégales ; l’apartheid ; le vol de ressources ; les punitions collectives ; le siège et les massacres réguliers sont les actions légitimes d’un État qui se proclame la seule démocratie au Moyen-Orient. Continuer la lecture de Massacre à Gaza

Les Palestiniens ne cesseront jamais d’exiger la justice


Par Basem Naim – Le 30 mars 2018 – Source CounterPunch

Le mur israélien du côté palestinien

 

Depuis trop longtemps, l’Occident applaudit au spectacle de la répression de dizaines de milliers de manifestants sans armes, qui ne font que réclamer la justice, par une force impitoyable lourdement armée.

Aujourd’hui, des centaines de milliers de manifestants pacifiques ont marché, sans armes, vers la frontière imposée par Israël à la bande de Gaza assiégée. Ils n’ont pas pu l’approcher car, d’une distance de plusieurs centaines de mètres, des tireurs d’élite israéliens leur ont tiré dessus, faisant dix morts et des centaines de blessés parmi les Palestiniens.

Ce n’est pas du cinéma. C’est Gaza. C’est la Palestine. Continuer la lecture de Les Palestiniens ne cesseront jamais d’exiger la justice

Abbas impose de nouveaux impôts à l’économie dévastée de Gaza


Par Moath al-Amoudi – Le 24 janvier 2018 – Source Chronique de Palestine

Le vieux marché de Gaza – Selon les derniers rapports desNations Unies, l’enclave sera totalement invivable d’ici quelques années – Photo : ActiveStills.org

Après avoir pris le contrôle administratif de la bande de Gaza, le président Mahmoud Abbas a aboli les exonérations fiscales de l’enclave pour équilibrer ses dépenses grâce à une plus grande contribution fiscale de Gaza, sans tenir compte des épouvantables conditions économiques de l’enclave assiégée. Continuer la lecture de Abbas impose de nouveaux impôts à l’économie dévastée de Gaza

La bonne nouvelle de la présidence Trump : les imbéciles peuvent être bons !


2015-09-15_13h17_31-150x112Par le Saker – Le 11 janvier 2018 – Source The Saker

Dans quelques jours, une année aura passé depuis l’investiture de Donald Trump à la présidence des États-Unis. À cette occasion, je crois qu’on peut dire raisonnablement que presque tout le monde, à l’exception des néocons et de quelques partisans inconditionnels, est totalement consterné par ce que l’année dernière a apporté aux États-Unis et à la planète. Ceux qui haïssaient Trump ne le haïssent pas moins, tandis que ceux qui avaient quelques espoirs dans Trump, comme moi, doivent accepter que ces espoirs ne se sont jamais concrétisés. Je pense que si nous imaginons une présidence Hillary, le mot « diabolique» serait une bonne manière de décrire ce à quoi une telle présidence aurait probablement ressemblé. De même, si je devais choisir un seul mot pour décrire la présidence de Trump, au moins jusqu’à présent, je pense que ce serait « stupide ». Je ne me donnerai même pas la peine, comme je l’avais prévu d’abord, d’énumérer toutes les choses stupides que Trump a dites et faites depuis son investiture (ceux qui pensent autrement devraient interrompre leur lecture ici).

Je dirai que cela ne me fait aucun plaisir d’écrire ceci parce que j’ai aussi eu l’espoir que Trump tiendrait au moins quelques-unes de ses promesses électorales (même si la plus grande partie de mon soutien à son égard était basée sur le fait qu’il n’était pas Hillary qui, je le crois encore, aurait amené les États-Unis et la Russie à se faire la guerre). En plus, chaque fois que je me rappelle le discours d’investiture de Trump, j’éprouve ce douloureux sentiment d’une occasion très importante et totalement manquée : enfin restaurer la souveraineté des États-Unis en faveur du peuple étasunien et revenir a une politique internationale civilisée et rationnelle. Hélas, cela ne s’est pas produit et c’est une réalité que nous devons accepter et affronter. Continuer la lecture de La bonne nouvelle de la présidence Trump : les imbéciles peuvent être bons !

En coupant ses financements à l’Autorité Palestinienne, Trump rendrait service aux Palestiniens


En voilà une menace ! En fait Trump rendrait service aux Palestiniens en coupant les aides à l’AP !


Abdel Bari Atwan

Par Abdel Bari Atwan – Le 8 janvier 2018 – Source Chronique de Palestine

Tout comme de nombreux Palestiniens, j’implore Dieu que le président américain Donald Trump mette sa menace de couper la subvention annuelle de 300 millions de dollars de l’Autorité palestinienne (AP) à exécution – et que les donateurs européens lui emboitent le pas. Car cela signifierait l’effondrement de l’Autorité palestinienne (AP) et des accords d’Oslo qui l’ont instaurée en échange de la cession de 80% du territoire palestinien et de la reconnaissance de l’État israélien. Continuer la lecture de En coupant ses financements à l’Autorité Palestinienne, Trump rendrait service aux Palestiniens

Les États-Unis et Israël quittent l’UNESCO. Bon débarras !


L’Unesco (Organisation des Nations unies pour l’éducation, les sciences et la culture) est la première des agences de l’Onu a accepter – avec une écrasante majorité – l’adhésion pleine et entière de la Palestine – Photo : Jerusalem – Archives Info-Palestine.eu

Par Jeremy Salt – Le 29 décembre 2017 – Source Chronique de Palestine

Main dans la main, les États-Unis et Israël ont décidé de quitter l’UNESCO. On ne pouvait rien espérer de mieux ! Deux États voyous dirigés par deux dangereux bouffons ! Deux États qui ont semé une violence inouïe au Moyen-Orient depuis l’implantation d’« Israël » en Palestine. En plus de la Palestine, les États-Unis ont lancé des guerres génocidaires contre trois pays depuis 1990, l’Irak (deux fois), la Libye et la Syrie, et ils continuent de soutenir l’Arabie saoudite dans sa guerre tout aussi génocidaire contre le Yémen. Continuer la lecture de Les États-Unis et Israël quittent l’UNESCO. Bon débarras !

L’Occident célèbre Malala, et ignore Ahed. Pourquoi ?


Par Shenila Khoja-Moolji – Le 30 décembre 2017 – Source Chronique de Palestine

Ahed Tamami – Photo : Réseaux sociaux

 

Ahed Tamimi, une jeune Palestinienne de 16 ans, a récemment été arrêtée au milieu de la nuit, pendant une descente de l’armée israélienne dans sa maison. Les autorités israéliennes l’accusent d’avoir « agressé » un soldat et un officier israéliens. La veille, elle avait confronté des soldats israéliens qui étaient entrés dans le jardin de sa famille. Peu de temps avant cette intrusion, un soldat avait tiré une balle en caoutchouc dans la tête de son cousin de 14 ans et brisé les fenêtres de sa maison pour y lancer des cartouches de gaz lacrymogène. Continuer la lecture de L’Occident célèbre Malala, et ignore Ahed. Pourquoi ?

Trump se prend pour Balfour


Par Vijay Prashad – Le 27 décembre 2017 – Source Frontline

Le 7 décembre, à Hébron, plus de 20 soldats israéliens ont arrêté Fawzi Al-Junaidi, âgé de 14 ans, lui ont bandé les yeux et l’ont emmené en détention. La photo de l’arrestation et de sa violence, ont choqué beaucoup de gens. Le président turc Recep Tayyip Erdogan a fermement dénoncé l’arrestation : « Israël est un État terroriste. Nous n’abandonnerons pas Jérusalem aux mains d’un État qui assassine des enfants. »

Continuer la lecture de Trump se prend pour Balfour

La colère palestinienne finira par éclater


Par Jonathan Cook – Le 22 décembre 2017 – Source Chronique de Palestine

Photo : MEE/Shadi Hatim

Il est tentant d’interpréter l’annonce, cette semaine, d’un report à l’année prochaine de la visite du vice-président américain Mike Pence au Moyen-Orient comme le signe que les voyageurs doivent éviter la région pour des raisons de sécurité. En effet l’annonce fait suite à une éruption de troubles provoqués par la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d’Israël par Donald Trump. Continuer la lecture de La colère palestinienne finira par éclater

Palestine : Les conséquences imprévues de la décision de Trump


L’initiative de Trump sur Jérusalem a remis la Palestine sur le devant de la scène arabe et islamique.


Abdel Bari Atwan

Par Abdel Bari Atwan – Le 19 décembre 2017 – Source Chronique de Palestine

En reconnaissant Jérusalem occupée comme la capitale de l’État d’occupation israélien, le président américain Donald Trump a mis une balle dans le pied de ses alliés « arabes sunnites » du Golfe arabe – principalement l’Arabie saoudite et l’Égypte.

Il a également allumé la mèche d’une intifada qui pourrait durer des mois, voire des années, et qui sera le prélude d’une guerre régionale qui remodèlera la carte de la région, l’équilibre des pouvoirs et les alliances. Continuer la lecture de Palestine : Les conséquences imprévues de la décision de Trump